01 octobre 2016

Remise du diplôme

Ce matin, nous sommes allés à l'ancien Lycée d'Antoine (avec la maman de Lucas également) pour récupérer son baccalauréat.

Il y avait un peu de monde et beaucoup de bruit, trop pour entendre ce qui se disait au micro...

Bref, Antoine a récupéré ton diplôme ainsi que son livret scolaire concernant les années de Première et de Terminale.

Il a eu un stylo-stylet-clé-USB en prime parce qu'il a eu une mention...

On s'est éclipsé discrètement avant la fin.

Une page se tourne définitivement et sans regret.

 

Posté par dupdup1000 à 13:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


17 septembre 2016

Réponse évasive s'il en est...

Suite à mon billet du 21 juin "merci pour votre soutien" concernant le fait que le Lycée n'avait donné d'avis favorable à Antoine à l'issue du 3ème trimestre pour cause d'absences trop nombreuses, j'avais envoyé un courrier au Lycée, copie au rectorat et à la ligue de judo du Nord/Pas-de-Calais dont voici la teneur : 

"Nous venons par ce courrier vous faire part de notre étonnement quant au fait que notre fils Antoine n’ait pas obtenu un avis favorable pour le baccalauréat, avis qui permet de donner un coup de pouce s’il manque quelques points pour obtenir le bac, voire une mention. 

Apparemment, cet avis est dû aux absences d’Antoine (Antoine n’est d’ailleurs pas le seul dans cette situation). 

Nous vous rappelons que ces absences sont en quasi-totalité justifiées par des départs en compétitions sportives et tests de sélection pour le Pôle France de Strasbourg (où il a d’ailleurs été admis au vu de son palmarès 2015 2016). 

Nous nous indignons de cette décision car si Antoine est au Lycée Gambetta (et en internat depuis 4 ans) c’est uniquement car il a choisi de progresser dans son sport et le Lycée se targue justement de promouvoir le sport. 

Pour rappel, les sportifs en Pôle Espoirs, en plus de leurs études, font 15 heures d’entraînement par semaine et sont occupés quasiment un week-end sur deux pour des compétitions. 

Alors bien sûr, il s’agit de leur choix mais il nous semblerait logique de les aider et non de les châtier pour cause d’absences, par ailleurs justifiées par le Pôle Espoirs. 

Nous avons reçu son bulletin de notes et certes, sa moyenne a baissé au 3ème trimestre mais il y a eu très peu de notes. En mathématiques notamment, il a manqué une évaluation et des cours du fait d’une compétition à Lyon (championnat de France). Sa moyenne de 2,75 ce trimestre en mathématiques n’est donc pas du tout représentative de son niveau (une seule note et sur un sujet pour lequel il a manqué le cours)." 

J'avais bien raison quant à son niveau en maths (il a eu 17 au bac !).

J'ai eu une réponse à ce courrier seulement cette semaine...

Une réponse qui n'en ai pas une, mais je m'y attendais un peu :

"L'avis qui est attribué au BAC au terme du 3ème trimestre permet de conforter, ou non, dans leur décision les membres du jury qui y ont accès par le biais du livret scolaire.

Cet avis, loin d'être foncé uniquement sur un seul critère particulier, est le fruit d'une réflexion aprofondie tendant à analyser la situation globale de l'élève et notamment du point de vue de l'investissement dans son travail.

Je me réjouis qu'Antoine est pu réussir dans les conditions que vous rappelez et qui n'ont pas échappées aux membres de l'équipe éducative dont la mission a toujours été de palier les aléas qui peuvent affecter la scolarité des élèves qui l'accompagnent."

Pour rappel, Antoine a eu une mention "assez bien" et a manqué la mention "bien" à seulement 7 points : un 14 en philo au lieu de son 12 aurait suffit ou bien l'aide de ce fameux avis faborable qu'il n'a pas obtenu !

 

Aucune réaction du rectorat ou de la ligue par ailleurs...

Bon, tournons la page, la mention "assez bien" est déjà très satisfaisante.

J'espère seulement, mais je ne me fais aucune illusion, qu'ils tiendront compte de mon courrier (et celui de la maman de Lucas) pour les avis des élèves du Pôle Espoirs l'année prochaine.

Posté par dupdup1000 à 11:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juin 2016

Merci pour votre soutien !

Au terme de l’année scolaire, le conseil de classe au 3ème trimestre attribue à chaque élève, un avis pour le Bac. Il figure sur le livret scolaire, consulté par le jury du Bac, lors des délibérations.

Un avis « Très favorable » incite à donner un coup de pouce pour obtenir une mention; L’avis « Favorable » aide davantage ceux à qui il manque quelques points, pour décrocher le diplôme, ou une mention. Enfin « Preuves » signifie que les élèves devront faire leurs preuves à l’examen.

Antoine n’a pas eu d’avis « favorable » pour cause d’absences trop nombreuses. Or, ses absences sont le résultat des départs pour des compétitions de judo. Son ami Lucas est exactement dans la même situation.

Petit rappel, si Antoine s’est retrouvé dans ce Lycée à 70 km de la maison (et en internat) c’est parce qu’il a fait les tests et été sélectionné par le Pôle Espoir de Judo. Et ce lycée se vante de promouvoir le sport puisqu’il accueille des jeunes en sections sportives (judo ou handball).

Mais lorsqu’il s’agit de mettre un avis favorable à un élève qui, en plus des cours fait 15 h de judo par semaine, non, on lui reproche ses absences, elles-mêmes justifiées par la vie scolaire !!!

Sur les 3 années de lycée, Antoine aura connu 3 proviseurs... Seul le premier était réellement impliqué et motivé par l'action des sections sportives.

Quand Antoine était en première, il a même fallu se battre avec d'autres parents pour que le Lycée retire les cours qu'ils leur avaient mis le samedi... histoire de dormir 6 nuit sur 7 à l'internat...

Posté par dupdup1000 à 05:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

15 février 2016

Le bonheur de l'admission-post-bac !

Antoine est en Terminale et doit donc faire des choix pour l'année prochaine.

Il doit remplir des voeux sur un site internet, l'APB (admission post-bac).

Sur ce site, il a un compte personnel avec un dossier personnalisé (où figurent les renseignements le concernant et où les bulletins de première et de Terminale sont déjà enregistrés par le Lycée).

Il faut ensuite trouver les formations qui l'intéressent (le site est assez bien fait pour cela), les sélectionner et les ordonnancer par ordre de préférence.

La difficulté pour Antoine (et pour bien d'autres élèves de Terminale), c'est d'avoir une idée de ce qu'ils ont envie de faire comme métier. A 17 ans, on n'a pas forcément arrêté son choix.

Ces dernières années, Antoine a pensé à différents métiers comme vétérinaire (il y a déjà plusieurs années), puis magistrat ou avocat (il a fait son stage de découverte de 3ème dans un cabinet d'avocats), puis professeur de sports, puis inspecteur de police, ou bien les métiers dans l'informatique ou dans les ressources humaines (je lui ai pris un RV en décembre avec le RH de mon entreprise) et depuis peu il souhaite de devenir professeur des écoles.

Je connais bien mon fils (enfin je pense !) et je me dis qu'il aura peut-être du mal à faire 5 ans d'études, surtout si les études ne sont pas assez "concrètes". C'est ce qu'il reproche au lycée actuellement où il trouve que les cours sont trop généraux et pas intéressants.

Du coup, je lui ai suggéré de faire un DUT carrières sociales (qui mène aux métiers d'animateur dans les centres sociaux, les services municipaux, les foyers de jeunes, ...), puis de faire une licence "sciences de l'éducation" et ensuite le Master MEEF qui permet de préparer le concours de professeur des écoles.

Je me dis ainsi que s'il veut arrêter avant les 5 ans, il aura déjà un diplôme en deux ans qui lui permettra de trouver un travail.

Le problème, et il est de taille, c'est le taux de sélection du DUT. La pré-selection sur dossier garde un étudiant sur 4 (et son dossier scolaire n'est pas extraordinaire, certains commentaires de professeurs lui reprochant son manque d'engagement) et l'épreuve orale sélectionne ensuite 1 étudiant sur 3 !

Le deuxième problème, c'est que s'il va en Pôle France de judo (il n'y en a que 5 en France !), le DUT "carrières sociales" ou la licence "sciences de l'éducation" n'existent pas partout, loin de là !

Et enfin, le troisième problème, également lié à une éventuelle sélection en Pôle France, c'est que le DUT demande 35 h d'études par semaine (sans compter le travail personnel) et si l'on rajoute les 20 h de sport, cela paraît impossible à gérer même s'il obtient une dérogation de la commission du sport de haut niveau pour un aménagement de son temps d'études...

Alors, on regarde d'autres licences (mais là encore je me dis qu'Antoine sera moins livré à lui-même s'il choisit un BTS ou un DUT) et le problème d'une licence, c'est que cela reste une formation "généraliste" et que cela ne forme pas à un métier, la spécialisation arrivant généralement au moment du master.

Je stresse un peu mais je suis bien la seule à la maison car JP est sûr que son fils est capable de mener de front les études et le judo (!) et que 5 ans, ce n'est rien ! Antoine quant à lui, n'est pas inquiet. Je lui réclame depuis 3 jours la lettre de motivation pour le DUT et je n'ai toujours rien récupéré. Je pense que les 2 loustics comptent beaucoup sur moi pour tout ça... 

 

Posté par dupdup1000 à 14:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 février 2016

SMS avec son ado !

Lundi dernier :

Moi : J'ai reçu un sms du Lycée comme quoi tu étais absent aujourd'hui deux heures de cours.

Lui : J'étais en bac sport (il faut comprendre : j'étais en épreuve de gym pour le bac)

Moi : Peux-tu aller en vie scolaire pour leur dire ?

Lui : Ils le savent

Moi : Ben non, si tu es noté absent

Lui : Bah, ils n'ont qu'à se mettre en relation !

Oui, bon, ok, toujours est-il que 3 jours après, il est toujours indiqué absent... la relation n'a pas dû se faire...

Posté par dupdup1000 à 07:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


09 janvier 2016

Rencontre Parents Professeurs

Hier, c'était la réunoin Parents Professeurs au Lycée.

Normalement, la dernière (si tout se passe bien pour le bac !). Youpi tralala !! Bon, à ma décharge, il faut savoir que dans ce genre de rencontre, on passe plus de temps à attendre dans un couloir rempli de courants d'air qu'à voir les professeurs...

Nous en avons vu 5.

Nous avons commencé par l'histoire. Les notes du 1er trimestre ne sont pas terribles mais la première note du 2ème trimestre et la note du bac blanc sont bonnes. Donc une progression que la professeure espère durable... Elle dit qu'Antoine dort en cours (encore !) et qu'il manque de volonté pour travailler dans sa matière (Tiens donc !?). On a parlé du programme un peu rébarbatif (les Etats-Unis, la Chine, ...). Elle le conçoit et trouve que l'année de terminale est la plus compliquée en Histoire-Géographie parce que transversale et que les élèves manquent de maturité pour cela.

Nous avons ensuite rencontré la professeure d'espagnol. Très dynamique. Elle a relevé un manque de travail et de participation d'Antoine. Elle était très agréablement surprise du 14 à l'écrit du bac blanc. Il faut qu'Antoine prenne davantage de notes (encore !) et qu'il participe davantage.

La troisième professeure était la professeure principale et de mathématiques. Elle nous a fait un point sur le bac blanc. Sur 35 étudiants de la classe d'Antoine, seuls 6 auraient leur bac (!!), dont Antoine (Youpi !), 6 seraient au rattrapage, 23 de l'auraient pas (!!). Ce qui laisse une idée du niveau de la classe... Pour sa matière, Antoine n'a pas de problème. Elle lui conseille de travailler les Sciences Economiques. Elle lui a posé des questions quant à son choix d'orientation après la terminale. C'est encore assez vague et elle comprend la diffculté des jeunes de cet âge à se positionner et à trouver leur voie.

Nous avons vu la professeure de philosophie. Le premier trimestre est bon et le bac blanc excellent.

Nous avons terminé par la professeure de Sciences Economiques qui a très bien cerné Antoine. Elle pense que la filière lui convient mais malheureusement il est parfois "endormi" en cours. Elle dit qu'il a le potentiel pour être un très bon élève et qu'il est capable de bien faire mais qu'il a du mal avec l'aspect méthodologique.

Globalement, même sentiment que d'habitude. Antoine dort parfois en cours (les professeurs comprennent que les entraînements intensifs de judo le fatigue mais insistent sur le fait qu'il a choisi de cumuler les deux), qu'il a des capacités qu'il n'exploite pas suffisamment à cause d'un manque de volonté et de travail (l'histoire de la vie scolaire d'Antoine !!). Antoine promet (comme à chaque fois) de faire des efforts...

 

Posté par dupdup1000 à 03:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

14 octobre 2015

Confusion d'élève !!

Antoine a eu une observation pour comportement inaproprié le 24 septembre en cours d'histoire car il s'est endormi (voir mon billet du 29 septembre).

Le 9 octobre, rebelote.

Du coup, j'appelle la vie scolaire pour demander à ce que la professeure m'appelle. La CPE m'indique qu'elle a bien transmis mon explication suite au premier endormissement mais je demande quand même à être jointe.

Ce soir, la professeur d'histoire m'appelle, me décrit un Antoine perturbateur (quand il ne dort pas), qui ne prend pas de note et qui ne travaille pas dans son cours. Elle me parle même d'autres professeurs qui pensent la même chose et évoque jusqu'à envisager un conseil de discipline. Je lui demande si elle peut parler à Antoine et elle me dit qu'elle a justement vu Antoine juste après le cours aujourd'hui.

Je suis assez surprise de tout ce qu'elle me dit car Antoine s'est beaucoup calmé depuis l'année dernière mais je lui promets de discuter moi aussi avec lui.

A peine raccroché, j'appelle Antoine. Il me dit qu'il est inconcevable qu'il puisse aller en conseil de discipline car il ne parle pas en cours et que s'il s'est endormi une fois en cours cela ne s'est pas reproduit. Il me dit également qu'il n'a pas vu la professeure à la fin du cours et qu'elle doit confondre avec un autre Antoine, en Pôle espoir aussi, mais de hand-ball.

Je la rappelle immédiatement et lui parle de cette possible confusion. Elle reconnaît qu'il y a erreur sur la personne (non, Antoine n'a pas de barbe !!). Mon Antoine est effectivement très calme, s'est endormi effectivement dans son cours suite à un jour d'entraînement matinal intensif. Elle s'excuse et du coup, ce qu'elle me dit sur Antoine correspond mieux à ce que j'entends de lui en vie scolaire et à l'internat cette année.

Ouf !!

Posté par dupdup1000 à 22:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2015

Observation pour comportement inadapté

Je reçois ce jour un courrier du Lycée d'Antoine car il s'est endormi en cours d'histoire vendredi dernier.

On me demande de retourner l'accusé réception du courrier ce que je vais faire mais j'ai bien envie de rajouter :

"Je prends note de l'observation mais je tiens juste à informer la professeure d'histoire qu'Antoine s'est levé ce jour là à 6 h du matin pour un entraînement de 6 h 45 à 7 h 30 fait de sprints et de montée de cordes et qu'il s'était couché la veille vers 23 h le temps de revenir de l'entraînement se terminant à 21 h, manger et faire ses devoirs. Effectivement, il a eu un "coup de barre" à 10 h pendant le cours d'histoire. Antoine sait quels efforts il faut consentir pour être en Pôle espoir mais il lui arrive quelquefois malheureusement de s'endormir en cours."

Antoine me dit de ne pas polémiquer (il grandit cet enfant, non ?). Je vais peut-être bien suivre son avis.

A priori, il ne s'agit là que d'une observation qui ne donne pas lieu à une sanction... Tant mieux, c'est déjà ça !

Posté par dupdup1000 à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mai 2015

Comment prendre un petit coup de vieux ?

Voilà, Antoine va bientôt passer les épreuves anticipées du Baccalauréat dans le cadre de sa 1ère ES.

On a beau voir venir les évènements, cela fait tout drole de voir la convocation !! Et oui, il grandit !

En plus du français à l'écrit et à l'oral, il y a l'épreuve de sciences ("Sciences et Vie de la Terre" et "Sciences Physiques").

 

convocation bac Antoine

Antoine prend des cours de soutien en français depuis deux semaines et ce, jusqu'aux dates des épreuves. Cela lui permet de revoir la méthodologie et de savoir utiliser certaines références littéraires à bon escient.

Peut-être aurait-on dû faire la même chose pour les sciences...

Posté par dupdup1000 à 09:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 novembre 2014

Rencontre parents-professeurs

Hier soir, se passait la rencontre parents/professeur au Lycée d’Antoine.

Nous avons vu 6 professeurs en un peu plus de 2 h 30... Un système de RV qui ne fonctionne pas du tout car, d’une part, certains professeurs arrivent en retard au premier créneau et, d’autre part, comme vous n’avez pas le professeur disponible à votre rendez-vous, vous allez en voir un autre et donc vous n’êtes plus à l’heure vous-même au rendez-vous suivant. D'autres parents vous passent devant car leur rendez-vous est avant le vôtre (invérifiable !). Autre souci, les entretiens devraient durer 10 minutes mais certains parents (ou professeurs) parlent pendant plus de 20 minutes, voire une demi-heure !! donc beaucoup, beaucoup d'attente...

Enfin, bref, nous avons commencé notre périple par la professeure d’anglais : celle-ci a fait un « erase » suite au problème de sms envoyé pendant son cours qui a généré une journée d’exclusion pour Antoine et trouve que depuis cet incident Antoine se comporte bien. Il est aussi capable de beaucoup mieux que ce qu’il fait actuellement. Elle pense qu’il a un fort potentiel en anglais parce qu’il ose parfois des phrases différentes de ses camarades. Il faut qu’il travaille mieux, par forcément davantage mais en fonction des conseils qu’elle donne pour les révisions entre chaque cours.

Nous avons vu ensuite le professeur d’histoire : Celui-ci pense qu’Antoine a de bonnes réflexions, utiles dans la rédaction des idées. Il va cette année travailler sur les techniques des exercices qui seront demandés au bac. Sa matière vaut coefficient 5.

Nous avons ensuite vu le professeur principal, en l’occurrence la professeure de français : elle a parfaitement bien ciblé Antoine. Elle sait qu’il fait le minimum pour avoir une moyenne correcte dans l’ensemble des matières. Elle constate qu’il manque de participation et qu’il est parfois « endormi ». Elle pense qu’il regrettera plus tard de ne pas en faire davantage maintenant malgré ses capacités. Elle dit qu’il a besoin de « câlins » c'est-à-dire d’une situation privilégiée avec les professeurs mais pour avoir cette situation privilégiée, il faut d’abord la mériter. Elle lui a parlé ensuite de trouver un objectif professionnel dès à présent afin de trouver une motivation pour travailler ses cours. Elle va prendre pour lui un rendez-vous avec la conseillère d’orientation (elle sait qu’il n’ira pas de son propre fait).

Nous avons vu ensuite la professeure de SVT. Antoine l’avait déjà l’année dernière et cela s’était mal passé. Cette année, elle tolère davantage de choses (Antoine n’a pas le classeur requis, est parfois un peu en retard, …) parce qu’Antoine se comporte mieux et qu'il prend davantage en note. Il est moins insolent ou moins contestataire. Ils se « supportent » donc tous les deux pour que l’année se déroule le mieux possible.

Nous avons vu le professeur de SES (Sciences économiques et sociales). Il pense qu’Antoine a un bon intérêt pour sa matière. Il faut se maintenir au courant de ce qui se passe dans l’actualité pour entendre les termes économiques utilisés dans un autre contexte que dans le cours pour les assimiler. Il trouve aussi (comme la professeure de français) qu’Antoine a parfois des périodes d’absences ou de mou. Antoine confirme qu’il est fatigué et espère que cela ira mieux quand il ne boitera plus et que la rééducation sera finie.

Nous avons terminé par le professeur de mathématiques (JP voulait partir, il en avait marre de patienter, j'ai insisté pour voir ce dernier professeur). Il y avait eu un incident dans sa matière, Antoine ne prenant pas en note, il a eu un avertissement. Malgré cela, le professeur constate dit qu’Antoine a des compétences en mathématiques et qu’il est meilleur qu’il ne le pense car du moment qu’il apprend les règles et qu’il utilise le vocabulaire adéquat, il s’en sort bien. Il dit qu’il n’a pas de problème avec les nombres comme certains de ses camarades. Il explique que l’année de première ES est consacrée à des révisions mais que l’année de terminale sera plus compliquée car avec des notions plus abstraites. Au bac, cette matière compte pour 5 de coefficient et il pense Antoine capable d’obtenir un 13…

En résumé, pas grand-chose de nouveau, Antoine est capable de beaucoup plus mais il manque de la volonté et du travail. Il faut qu’il cherche ce qu’il va faire après son bac et un objectif professionnel. Les choix vont devoir se faire rapidement. Une fois un objectif clair déterminé, il devrait avoir plus de motivation et d’envie pour certaines matières.

Nous sommes rentrés à 21 h 30...

Posté par dupdup1000 à 04:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,