Le petit monde de So et de Fi

16 juillet 2019

La Camarguaise

Présentation de l'éditeur :

En plein cœur de la Camargue, une jeune femme se démène pour sauver de la ruine la bastide familiale. Eminemment courtisée, elle devra également questionner son cœur pour faire le bon choix amoureux. À la mort de François Valence, sa petite-fille Jordane a repris en main la destinée du Biloba, la bastide familiale en plein cœur des somptueux paysages de Camargue. Mais comment la seule exploitation des champs d'iris, des moutons mérinos et des chevaux andalous pourrait-elle sauver de la ruine un si lourd héritage ? Déchirée à l'idée de perdre son domaine guetté par les huissiers, mais trop fière pour accepter l'aide de Lionel, son mari dont elle est séparée, la jeune femme décide de transformer le Biloba en hôtel de luxe : un choix douloureux, violemment critiqué par son entourage. Au sein des dynasties arlésiennes, on n'aime guère les touristes... Tandis que des intrigues se nouent autour du devenir du Biloba, la beauté et la fougue de Jordane font tourner les têtes et chavirer les cœurs : celui de Lionel, qui n'a pas perdu espoir de la reconquérir, mais aussi celui de deux hommes, deux frères que tout sépare, et qui vont se disputer son amour...

J’ai beaucoup aimé ce livre de Françoise Bourdin. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un de ses livres. J’avais lu « le secret de Clara » en 2013 (classé en 253ème position et une étoile) et « nom de jeune fille » en 2014 (classé en 352ème position et une étoile). Pour en revenir à « la camarguaise », j’ai adoré l’héroïne et son fort tempérament. J’ai aimé les descriptions de la région et des traditions camarguaises. Par contre, cela reste de la littérature sentimentale mais de temps en temps cela fait du bien !

Je classe ce livre en 9ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 juillet 2019

Envies de fraises

Présentation de l’éditeur

Une fois l'homme de sa vie ferré, épousé, une fois la lune de miel terminée, les vrais ennuis commencent avec l'arrivée du premier enfant...Chef dans un restaurant, Becky est très amoureuse de son mari, et ravie d'être enceinte. Tout irait bien si les médecins la lâchaient un peu avec ses problèmes de poids. Et si son infernale belle-mère la lâchait tout court. Kelly est overbookée, hyper-ordonnée et archi-ambitieuse. Elle s'investit dans sa grossesse comme dans tout, c'est-à-dire à fond. Seul point noir dans cette organisation parfaite : son mari, qui passe ses journées, vautré sur le canapé... Ça fait désordre. Ayinde est canon. Et intelligente. Et gentille, en plus. Et aussi mariée à un champion de basket dont elle attend un enfant. Bref, le genre de fille qu'on adorerait détester. Quand ces futures mamans font connaissance lors d'un cours de yoga prénatal, elles se disent qu'elles n'ont rien en commun. Mais la maternité leur promet bien des surprises...

J’ai adoré ce bouquin de Jennifer Weiner même si au début j’ai un peu douté car il est plus profond qu’il n’y paraît. La personnalité des futures mamans se dessinent et s’affinent au cours des pages et je me suis attachée à elles avec l’envie de ne pas les quitter, de ne pas finir ce livre. L’histoire, ou plutôt, les histoires sonnent juste, même si pour ma part, la maternité m’a parue globalement plus facile mais je me suis reconnue parfois dans des situations. C’est drôle, c’est émouvant, c’est presque réel même si c’est une fiction.

Je classe ce livre en 9ème position (c’est peut-être un peu surnoté mais j’ai quand même passé un super moment de lecture) et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 02:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juillet 2019

Yesterday

Synopsis : Hier tout le monde connaissait les Beatles, mais aujourd’hui seul Jack se souvient de leurs chansons. Il est sur le point de devenir extrêmement célèbre. Jack Malik est un auteur-compositeur interprète en galère, dont les rêves sont en train de sombrer dans la mer qui borde le petit village où il habite en Angleterre, en dépit des encouragements d’Ellie, sa meilleure amie d’enfance qui n’a jamais cessé de croire en lui. Après un accident avec un bus pendant une étrange panne d’électricité, Jack se réveille dans un monde où il découvre que les Beatles n’ont jamais existé… ce qui va le mettre face à un sérieux cas de conscience.

JP a trouvé ce film « frais », Antoine et moi avons trouvé certaines répliques rigolotes. Sinon, on a aimé réécouter les chansons des Beatles et l’idée de départ est bonne (imaginer un monde sans les Beatles, mais également sans Coca cola ou Harry Potter !) mais le reste du scénario reste un peu léger.

Je classe ce film en 59ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juillet 2019

Foulées maingeoises

Hier, on a fait les foulées maingeoises. L'année dernière on avait opté pour la course de 5 km (sous 33°C !!) et cette année on s'est lancé dans le 10 km (!).

Photo avant la course :

IMG_2372

Photo après la course :

IMG_2376

vidéos de l'arrivée :

Je pense avoir mis 1 h 01 pour faire les 10 km (je n'ai pas arrêté le chrono de ma montre tout de suite !) et JP 1 h 05 (les temps d'arrivée sur les tableaux d'affichage étaient bien trop optimistes 0 h 52 pour moi -3ème Vétéran 2 sur 3- et 1 h 00 pour JP -7ème Vétéran 3 sur 7- et il n'y a pas eu 8 minutes entre les deux...).

 

Je ne connais pas la personne qui m'a entraînée sur les 300 derniers mètres en me prenant la main, je sais juste qu'elle s'appelle Martine car des gens l'encourageaient sur le parcours, on a fait les 3 derniers kilomètres ensemble.

 

Bien contents de l'avoir faite même si c'est celle des 3 courses "officielles et chronométrées" que l'on a faites que l'on a trouvée la plus difficile (l'après-midi et sous une forte température quand même, environ 26° C). 

Merci à Maryline et Walter d'être venus nous voir, de nous avoir encouragés et d'avoir filmé l'arrivée !

 

 

Posté par dupdup1000 à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juillet 2019

Un homme à tout faire

Présentation de l’éditeur

Patron abusif et concupiscent, emploi minable, otites à répétition de son petit garçon, qu'elle élève seule... Maggie Ivey a toutes sortes de raisons de sombrer dans la dépression lorsqu'elle débarque chez le célèbre Dr Golding, psychiatre en vogue, pour subir son fameux traitement, une " reprise en main en vingt et un jours ". La première séance se passe à merveille. Jason Golding est un homme affable, doué d'une capacité d'écoute remarquable, et Maggie se sent tout de suite mieux quand elle quitte le cabinet après avoir pris rendez-vous pour la semaine suivante. Le problème, c'est que le beau et séduisant jeune homme qui l'a si gentiment reçue n'est pas Jason Golding mais un certain Jake Cooper, entrepreneur venu remettre à neuf le cabinet du praticien, hospitalisé à la suite d'une crise cardiaque...

J’ai toujours un peu de mal avec les histoires qui débutent sur un mensonge dont celui-ci se poursuit jusqu’à la toute fin du roman. J’ai bien aimé les deux personnages principaux dont les personnalités sont bien décrites même si l'héroïne est tout de même fort naïve... J’ai moins aimé la fin attendue et un brin surréaliste (avec tous les protagonistes qui se retrouvent au même endroit en même temps comme par hasard).

Je classe ce livre de Linda Nichols en 230ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 juin 2019

des tee-shirts, toujours des tee-shirts

Ce soir, je vois passer un mail d'une commande de JP sur son site préféré.

Je lui demande ce qu'il a acheté.

JP : - "des tee-shirts"

moi : - "que des tee-shirts, pas de bermudas ?"

JP : - "ben, les tee-shirts, c'est facile, c'est XL, les bermudas, je ne connais pas ma taille, alors, je n'achète que des tee-shirts !"

moi : - ...

Sachant qu'il est en manque de tee-shirts :

- pile des tee-shirts en xl :

IMG_2310

- Pile des tee-shirts en xxl :

IMG_2311

Posté par dupdup1000 à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Mal de cheval

Hier matin, j'était inquiète pour Jecko. Depuis une semaine, ce n'est pas la grande forme et j'étais prête à l'emmener chez le vétérinaire. Il a du mal à se lever comme si ses pattes arrières ne lui obéissent plus. Il remue toujours autant la queue et mange normalement mais j'étais inquiète. J'en parle à JP.

JP : - "Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de l'emmener chez le véto, il souffre de la chaleur. Je viens d'entendre à la radio que les chevaux attrapent des tendinites pas ce temps chaud".

Moi, - "D'accord, mais tu sais que Jecko n'est pas un cheval ?"

Bon, cela m'a fait rire, c'est mon humour à moi...

Sinon, on a laissé Jecko toute la journée hier à l'intérieur de la maison où il fait frais et ce matin il frétille comme à son habitude.

JP pense qu'il ne sait pas se mettre à l'ombre et qu'il préfère être le long de la porte qui mène au jardin. Il a dû oublier de s'hydrater aussi.

Posté par dupdup1000 à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Brève de compétition !

La semaine dernière, lors de la dernière compétition de judo de la saison, Antoine venait de savoir qu'il n'était pas repêché et on était tous les 3 assis côte à côte dans les gradins.

Les judokas sont appelés au micro avant leur combat et on entend - "se prépare bouton d'or, tapis 3"

moi : - "oh, c'est joli comme nom Bouton d'or !"

Antoine : - "Maman, je pense que c'est Bouton et Dore qui ont été appelés"

moi : - "c'est vachement drôle, c'était quoi la probabilité que Bouton rencontre Dore ?" et je me mets à rire.

JP et Antoine me regarde dépités.

moi, qui insiste : - "ben si, c'est drôle !"

A priori, on n'a pas le même humour. J'en rigole encore !

Posté par dupdup1000 à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 juin 2019

Ma première femme

Présentation de l’éditeur

Un homme revient sur son enfance - il est peut-être mon double, mon agent le plus secret, « J'ai peut-être essayé, avec l'exploration d'un souvenir défiguré par les années, mais aussi régénéré par le roman, de dessiner pour la première fois le visage de ma mère à qui je dois d'aimer autant la vie. Aime et fais ce que tu veux : tel était son credo sur la fin. Et jour après jour, je puise un certain réconfort dans la pensée d'être son fils et de l'avoir si bien connue. Si bien ? ... »

264 pages que j’ai eu hâte de terminer. Je n’ai probablement pas tout compris ( !). Des aller-retours dans le temps que je n’ai pas bien suivis non plus. Une façon de décrire, d’enrober et de complexifier n’importe quel propos ont fini par me lasser de cette folle famille : le père absent et piquant ou dans l'incompréhension totale quand il est là, la mère musicienne qui fait tout pour qu’on ignore sa maladie, ce qui arrange bien l’auteur, la sœur aveugle complètement barrée et le fils -l’auteur, donc- qui navigue à vue parmi tout ce petit monde.

Je classe ce livre en 498ème position et lui donne un « moins ».

Next !

Posté par dupdup1000 à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Compétition Séniors Division 2

Samedi dernier, c'était compétition au Grand Dôme, à Villebon sur Yvette.

Antoine s'était qualifié au championnat de France Sénior division 2 (alors qu'il est encore junior pour la dernière année).

Tout d'abord, petite vidéo d'introduction avec la Marseillaise. Antoine se trouve sur le tapis de droite :

 

 

Pour le premier combat, Antoine rencontre un adversaire très fort (normalement en division 1) qui l'a battu lors d'une première rencontre en 10 seconde au sol sur une clé de bras.

Antoine est un peu stressé de le rencontrer à nouveau mais il gagne le combat par deux waza ari (qui valent ippon) sur sa prise fétiche makikomi.

 

 

Lors du deuxième combat, Antoine est tout d'abord mené par 1 waza ari mais remonte au score grâce à un makikomi. A la fin du temps règlementaire, ils sont a égalité. Comme il n'y a pas de golden score sur cette compétition (pour gagner du temps probablement car garçons et filles de toutes les catégories de poids combattent tous sur la même journée !), le choix du vainqueur se fait sur décision des arbitres. Antoine pense l'emporter mais deux arbitres sur trois donnent la victoire à son adversaire.

 

Son adversaire perd au combat suivant, de ce fait, Antoine n'est pas repêché.

Fin de compétition, fin de saison.

Posté par dupdup1000 à 18:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,