Le petit monde de So et de Fi

12 novembre 2018

Petite séance chez l'ostéo

Ce soir, JP et moi avions RV chez l'ostéopathe. JP pour un mal de dos récurrent (quand il marche ou quand il reste longtemps debout) et moi pour une douleur dans la fesse droite qui irradie parfois jusque derrière le genou (après des séances de jogging).

Je suis passée en premier. Il a posé plein de questions, a fait pas mal de manipulations. A priori, il a rectifié ma cheville et un muscle dans la hanche dont j'ai déjà oublié le nom compliqué. Il m'a demandé de faire des étirements pendant un mois et a priori cela devrait aller mieux.

Pour JP, c'est également un muscle de la hanche, le psoas qui est en cause dans son mal de dos (il n'y avait rien à l'IRM ni à la radio, normal d'après l'ostéo, puisque c'est musculaire). Pareil, plusieurs manipulations, beaucoup de questions pour JP et un étirement recommandé.

IMG_2327

IMG_2328

Voilà on verra bien si cela apporte un soulagement.

A suivre donc...

Posté par dupdup1000 à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


11 novembre 2018

Familistère de Guise

 

Aujourd'hui, JP a eu l'idée de visiter le familistère de Guise.

Jean-Baptiste GODIN, industriel autodidacte fondateur des poèles du même nom, bâtit de 1859 à 1884 à côté de son usine de nombreux bâtiments  pour loger ses ouvriers (2000 au plus fort de l'activité) et leur donner des conditions de vie plus décentes (buanderie, nourriture à prix coutant, crèche, école pour les enfants, théâtre, piscine, prémice d’une sécurité sociale et d’une retraite, diminution du temps de travail, du nombre de jours travaillés, …).

La devanture de l'usine :

DSC_0008

Les bâtiments d'habitation :

DSC_0010

La verrière à l'intérieur des habitations :

DSC_0011

Le théâtre au centre de la photo et les écoles de chaque côté :

DSC_0024

L'intérieur du théâtre :

DSC_0026

Une cuisinière :

DSC_0012

Pour chauffer les fers à repasser :

DSC_0016

Différents types de poèles :

DSC_0020

De nouveaux des habitations :

 

DSC_0033

La piscine :

DSC_0035

Le jardin d'agrément (il y aura également des potagers par famille) :

DSC_0039

Le mauzolée où Jean-Baptiste Godin et sa femme sont enterrés :

DSC_0041

Vue du jardin d'agrément :

DSC_0046

C'était une visite forte intéressant.

Jean-Baptiste GODIN a mis en place la plus ambitieuse expérimentation d'association du travail et du capital. C'est une interprétation du phalanstère de Charles FOURIER.

Posté par dupdup1000 à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 novembre 2018

La maison aux volets rouges

Présentation de l’éditeur

L’amour peut-il être celui qui aidera à tout affronter ? À tout accepter ? Pour Julie la vie n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Depuis son plus jeune âge elle affronte les difficultés, les embûches, les traumatismes qui ont été mis sur son chemin. Ce qu’elle sait ? Les rencontres peuvent tout bouleverser et aider à avancer. Ce qu’elle ne sait pas ? C’est qu’une rencontre en particulier, qu’elle n’attendait pas va venir tout chambouler sur son passage. Marcus un jeune homme mystérieux, attirant, persévérant qui la fera sortir de sa zone de confort. À vingt ans, c’est au travers de la restauration de la maison aux volets rouges, qu’elle tentera de guérir son cœur et son corps.  Pour y arriver elle devra affronter ses peurs les plus profondes, ses craintes et les secrets imprimés dans la pierre.

J’ai trouvé ce livre de Marie Sorel très naïf. Les 4 personnages principaux n’ont vraiment pas eu beaucoup de chance dans la vie (!). Chaque situation peut évidemment exister mais c’est un concentré de malheurs. J’y ai trouvé des maladresses, de la mièvrerie, des raccourcis, des longueurs aussi. A la fin, on a l’impression que l’on s’égare complètement (!) pour ensuite comprendre pourquoi, quoique, tout ça pour ça, tant d’années de secret et pour quelles raisons ? Le style aussi était un peu naïf, l’utilisation du passé simple un peu trop désuète à mon goût. Enfin, bref, je suis contente de l’avoir terminé pour pouvoir passer à autre chose. Seul le titre était prometteur, mais grosse déception parce qu’il y avait de bonnes idées mal exploitées.

Je classe ce livre en 378ème position et ne lui donne pas d’étoiles.

Posté par dupdup1000 à 15:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 novembre 2018

Reprise de la compétition - Départementales juniors

Reprise de la competition pour Antoine (après 9 mois d'interruption car dernière compétition et rupture du ligament croisé antérieur début février 2018) aujourd'hui pour les Départementales juniors :

Ils sont 19 dans sa catégorie des moins de 66 kilos et ils sont divisés en deux poules :

DSC_0006

Antoine gagne son premier combat par o goshi (une prise qu'il affectionnait quand il était petit) :

DSC_0021

Il perd le deuxième combat parce qu'il est inattentif pendant deux secondes et que son adversaire en profite pour le contrer par un Uran (il soulève Antoine et le plaque dos au sol par ippon) :

DSC_0027

Antoine est super vexé et frustré, il a sous-estimé son adversaire. Il pensait finir premier de la compétition. Sa confiance en lui en prend un coup. Il se resaisit toutefois et gagne le 3ème combat en repêchage par ippon grâce à un makikomi :

DSC_0033

Il dispute son 4ème combat et le gagne par ippon avec un sumi-gaeshi :

DSC_0053

Il combat ensuite pour la place de 3ème lors du 5ème combat. Il le gagne par ippon grâce à un makikomi.

DSC_0066

Antoine en attendant le podium :

DSC_0073

Remise des médailles :

DSC_0075

Bravo fils ! Pas de première place mais après 8 mois sans compétition, le principal était de se qualifier pour les demi-finales du championnat de France. Voici chose faite et deux mois à venir pour préparer ces demi-finales.

Posté par dupdup1000 à 17:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

02 novembre 2018

Bohémian Rhapsody

Synopsis : Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

Franchement, c’est un film magnifique. Brian Singer a su mettre en avant la musique et le génie de Freddy Mercury, sa sensibilité et son avant-gardisme plutôt que ses excès, même s’ils font partie de lui. L’acteur Rami Malek est tout bonnement fabuleux. Le film dure 2 h 15 et on ne les voit pas passer. JP et Antoine ont beaucoup aimé aussi. Je connaissais tous les titres et je connais maintenant mieux leur histoire.

Je classe ce film en 3ème position et lui donne 3 étoiles.

 

Posté par dupdup1000 à 07:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 octobre 2018

Question de standing

Présentation de l’éditeur

Caroline n’a jamais eu de problèmes avec l’argent. Elle a même toujours été assez douée pour le dépenser ! À 43 ans, Caroline d’Adhémar de Gransac a tout ce dont une femme peut rêver : la beauté, l’argent, l’amour de ses enfants et l’admiration de ses amis. Sa vie ressemble à une pub de magazine, elle est aussi réussie que son brushing. Marc, son ex-mari et avocat d’affaires, pourvoit à son standing. Jusqu’au couac, le congé parental de Marc, qu’elle n’a pas vu venir et qui la laisse du jour au lendemain sans revenus. Caroline, qui n’a jamais travaillé, va devoir mettre les mains dans le cambouis et sa manucure va prendre cher. Son ego aussi. Acculée, elle fait un choix terrible, que la morale et sa bonne éducation réprouvent. Ses proches pourront-ils lui pardonner ?

Ce livre était conseillé dans un magazine féminin. Au final, je n'en ai réellement aimé qu'un seul sur les trois achetés suite aux critiques de ce magazine, un moyennement et le troisième pas du tout. Bilan mitigé donc... Cela ne m'encourage pas à acheter les autres.

J’ai eu beaucoup de mal à terminer ce livre de Sophie de Villenoisy. C’est pour moi une sorte de descente aux enfers, une anti-héroïne qui se fourvoie de plus en plus et qui trouve des solutions de plus en plus critiques pour se maintenir à flot alors que la solution était plus concrètement dans la recherche d’un travail mais sinon, il n’y aurait pas d’histoire… Quant à la fin, elle est beaucoup trop rapide, comme si l’auteure en avait marre de son personnage principal et voulait en finir (tout comme moi).

Je classe ce livre en 464ème position et lui donne un « moins ».

Posté par dupdup1000 à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le grand bain

Synopsis : C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie...

Nous sommes allés voir ce film de Gilles Lellouche avec Antoine. On a ri plus d’une fois mais on s’attendait à mieux, surtout au vu des critiques dithyrambiques à la télévision et à la radio. Mathieu Amalric est parfait dans son rôle de dépressif mais les autres personnages sont un peu caricaturaux.

Je classe ce film en 46ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 22:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 octobre 2018

Les Lum'rottes de Quevaucamps

 

Hier, nous sommes aller à Quevaucamps en Belgique, voir les Lum'rottes.

Il s'agit d'une ballade éclairée de 19 h 30 à 22 h.

Cette année, le thème est "1914, la guerre est déclarée... Après un tirage au sort organisé sur la place de Quevaucamps, nos braves villageois sont contraints de rejoindre l'armée: les moins chanceux doivent partir pour le front... Non contents de leurs destins, ces soldats marchent ensuite en priant jusqu'à la Chapelle des Conscrits, avant de prendre le train sur la place de la Bonneterie laissant femmes et enfants derrière eux... Qui sont ces héros de Quevaucamps pour la plupart oubliés aujourd'hui ? Comment la vie du village s'est organisée pendant 14-18?"

Le parcours est émaillé de scénettes :

DSC_0009

et entre 2 tableaux, il faut suivre les bougies tout au long du parcours.

DSC_0017

DSC_0019

DSC_0022

DSC_0024

DSC_0027

Une Lum'rotte (c'est une betterave évidée avec une bougie à l'intérieur) :

DSC_0029

DSC_0033

DSC_0036

DSC_0038

DSC_0040

DSC_0043

DSC_0047

DSC_0050

DSC_0051

DSC_0053

DSC_0062

DSC_0065

Le tableau que j'ai préféré :

DSC_0068

On a bien marché (environ 8 kilomètres).

Posté par dupdup1000 à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le jeu

Synopsis : Le temps d’un diner, des couples d’amis décident de jouer à un « jeu » : chacun doit poser son téléphone portable au milieu de la table et chaque SMS, appel téléphonique, mail, message Facebook, etc. devra être partagé avec les autres. Il ne faudra pas attendre bien longtemps pour que ce « jeu » se transforme en cauchemar.

JP et moi avons beaucoup aimé ce film de Fred Cavayé avec Bérénice Béjo, Suzane Clément, Stéphane de Groodt, Vincent Elbaz, Grégory Gadebois, Doria Tillier, Roschdy Zem et Fleur Fitoussi. J’avais craint que cela ne devienne un peu glauque mais c’est juste drôle, voire caustique… Cela m’a fait penser à la pièce de théâtre devenue film de « le prénom » dans cette forme de Huis-clos où les protagonistes finissent par se dévoiler et se dire leur quatre vérités. Les 7 acteurs principaux sont superbes chacun dans leur rôle et particulièrement crédibles. La fin est surprenante. Bref, on a adoré !

Je classe ce film en 7ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 octobre 2018

Si tu crois un jour que tu m'aimes

Présentation de l’éditeur

Ce matin-là, après une soirée trop arrosée, Manon se réveille passagère clandestine sur le King of the Seas. Mais que fait-elle sur le plus grand paquebot du monde qui entame sa croisière inaugurale, direction New York ?  Tout a commencé il y a quinze jours. Deux toutes petites semaines. Une éternité... Et si l’amour était plus fort que tout ?

J’ai adoré ce livre de Charlie Wat. Elle alterne un chapitre sur le présent, un chapitre sur le passé. On découvre petit à petit les raisons pour lesquelles l’héroïne se retrouve sur le paquebot à destination de New-York et où elle y fait de jolies rencontres. C’est un petit bijou, agréable et facile à lire (281 pages en 3 jours).

C’est le premier livre que je lis de cette auteure. Cela me donne envie d’en découvrir d’autres.

Je classe ce livre en 38ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,