Le petit monde de So et de Fi

23 janvier 2019

Dis-moi d'où je viens

Présentation de l’éditeur

Marian Caldwell, 36 ans, est convaincue d'avoir la vie dont elle rêve. Productrice de télévision à succès, elle vit dans un superbe appartement à New York, avec un homme merveilleux. Pourtant, lorsqu'une adolescente, Kirby Rose, se présente à sa porte, son existence entière est bouleversée. Elle reconnaît instinctivement celle qu'elle a abandonnée dix-huit ans auparavant, et qui a été adoptée. Sa fille cachée. Son plus lourd secret...

Ce livre m’a beaucoup plu ! J’ai trouvé quelques longueurs au début mais à la fin je ne savais plus le lâcher ! J’ai bien aimé le fait de connaître, à chaque changement de chapitre, l’histoire des deux côtés des protagonistes, la mère biologique et la fille adoptée. Les sentiments, les inquiétudes, les joies, les envies sont bien décrites. J’ai adoré suivre les événements de la vie de Marian et de Kirby. La fin reste vague, à nous de l’imaginer, ou alors d’attendre une suite que ferait éventuellement l’auteure Emily Giffin ? En tout cas, ce livre donne envie d’en lire d’autres de cette dernière.

Merci à Carole de m’avoir prêté ce livre.

Je classe ce livre en 24ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 janvier 2019

Edmond

Synopsis : Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de cœur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant, il n’a que le titre : « Cyrano de Bergerac ».

J’ai beaucoup aimé ce film d’Alexis Michalik avec Thomas Solivérès (jolie découverte de cet acteur tenant le rôle principal dans ce film même s’il a déjà joué des rôles secondaires dans « intouchables » ou dans « les gamins »), Olivier Gourmet et Mathilde Seigner. J’ai grandement apprécié le petit côté désuet des sentiments et la joute verbale entre les personnages du film et de la pièce de théâtre.

Il y a aussi plein de personnages qui s’agitent autour d’Edmond Rostand avec des caractères très différents et intéressants. La création difficile de la pièce se mélange avec la vie réelle de son auteur. Il y a de l’émotion mais aussi beaucoup d’humour. Les galères se succèdent tandis qu’il court après l’inspiration et qu’une muse miraculeuse lui permet enfin d’écrire un chef d’œuvre du théâtre français qui sera joué des milliers de fois ensuite.

Je classe ce film en 7ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2019

Les invisibles

Synopsis : Suite à une décision municipale, l’Envol, centre d’accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges… Désormais, tout est permis !

J’ai beaucoup aimé ce film de Louis-Julien Petit avec Audrey Lamy, Corinne Masiero et Noémie Lvovsky (j'ai adoré le personnage de cette dernière !). Certaines femmes jouent leur propre rôle. JP a trouvé que cela n’apportait pas grand-chose de plus sur le sujet mais il ne s’est pas ennuyé non plus. Il y a 2 ou 3 scènes tournés sur mon lieu de travail. Cela fait bizarre !

Les actrices sont formidables et mettent tout leur talent au service de ce film bien documenté. La salle de cinéma était pleine et les gens ont applaudi. On sort de là en se demandant comment on peut aider !

Je classe ce film en 7ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 janvier 2019

Un coeur solitaire

Présentation de l’éditeur

Irlande, 1974
Marqué par une enfance très dure dans un orphelinat, Jamie McCloone vit seul dans sa ferme et s’enfonce progressivement dans la dépression et l’alcoolisme. À quarante ans, Lydia Devine se sent plus seule que jamais, obligée de vivre aux côtés de sa mère, désormais âgée, qui ne l’a jamais aimée. Tous deux ont récemment perdu un être cher et souffrent de leur isolement. Poussée par une amie, Lydia prend une décision qui va changer sa vie : elle passe une petite annonce dans la rubrique « Cœurs solitaires » d’un journal que Jamie épluche chaque jour pour trouver l’amour… Et il est séduit par la simplicité de celle de Lydia. Entre l’institutrice réservée et le fermier rustre, le courant passera-t-il ? Peut-on se libérer d’un passé malheureux grâce à l’amour ?

J’ai beaucoup aimé ce livre de Cristina McKenna. On a parfois envie de secouer Jamie et de faire le ménage chez lui. Quant à Lydia, on voudrait la pousser à quitter les jupes de sa mère. Mais les deux personnages ont des personnalités attachantes. Il y a des moments gais et des moments tristes dans ce livre. La description des chapitres liés à l’orphelinat est particulièrement touchante. La fin est surprenante et fait du bien.

Je classe ce livre en 24ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 janvier 2019

Au bout des doigts

Synopsis : La musique est le secret de Mathieu Malinski, un sujet dont il n’ose pas parler dans sa banlieue où il traîne avec ses potes. Alors qu’un des petits cambriolages qu’il fait avec ces derniers le mène aux portes de la prison, Pierre Geitner, directeur du Conservatoire National Supérieur de Musique l’en sort en échange d’heures d’intérêt général. Mais Pierre a une toute autre idée en tête… Il a décelé en Mathieu un futur très grand pianiste qu’il inscrit au concours national de piano. Mathieu entre dans un nouveau monde dont il ignore les codes, suit les cours de l’intransigeante « Comtesse » et rencontre Anna dont il tombe amoureux. Pour réussir ce concours pour lequel tous jouent leur destin, Mathieu, Pierre et la Comtesse devront apprendre à dépasser leurs préjugés…

Nous sommes allés voir ce film de Ludovic Bernard tous les trois, JP, Antoine et moi et nous avons tous bien aimé. Il m’a fait un peu pensé à "Le brio" avec Camélia Jordana (où il s’agissait d’un concours d’éloquence et non pas de musique). J’aime toujours autant Kristin Scott Thomas (!) et Jules Benchetrit, qui joue le rôle de Mathieu Malinski, est intéressant même si son personnage reste un peu caricatural (côté jeune de banlieue à fleur de peau). On laissera de côté aussi comment le jeune musicien a pu atteindre ce niveau sans cours de piano depuis environ 7 à 8 ans. Cela reste un bon moment de divertissement où l’on apprécie pleinement la musique.

Je classe ce film en 31ème position et lui donne 2 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 décembre 2018

Noël en famille

Nous sommes partis une semaine à Arlempdes, en Auvergne :

DSC_0004

5 des 6 enfants de JP étaient présents avec leur conjoint et enfants !

Repas du dimanche midi dehors au soleil un 23 décembre !

DSC_0033

On a joué à plein de jeux de société toute la semaine :

DSC_0052

Petite ballade aux environs de la maison (vue sur le château d'Arlempdes) :

DSC_0061

Soir de Noël pendant la distribution des cadeaux :

DSC_0090

Le mardi, nous sommes allés au Mont-Gerbier de Jonc aux sources de la Loire (JP et moi n'y étions jamais allés) :

DSC_0128

Tout en haut du sommet avec vue sur les Alpes dans le fond :

DSC_0153

Le mercredi nous sommes allés voir la cascade de la Gazeille : 

DSC_0223

et avons fait un escape-game entre filles (c'était super chouette) que l'on a réussi en moins d'une heure !

DSC_0225

Le jeudi, nous sommes allés au Lac du Bouchet :

DSC_0271

et le vendredi, nous sommes montés à la Chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe (pendant qu'un autre groupe était à la piscine) :

DSC_0290

et sur la butte de Notre Dame de France avec vue sur le Puy en Velay :

DSC_0358

La statue (dans laquelle on peut monter jusque dans la couronne) :

DSC_0360

et l'après-midi, nous avons fait des photos de groupe.

JP et ses enfants :

DSC_0374

JP et ses petits-enfants :

DSC_0376

Les enfants et leurs conjoints (sauf Antoine ;) ) :

DSC_0386

et toute la famille réunie (nous étions 18) :

DSC_0390

Très belle semaine en famille !

Posté par dupdup1000 à 18:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Marche avec moi

Présentation de l’éditeur

Suite à la mort brutale de leur mère, Carly, seize ans, et sa petite sœur Jen, onze ans, traversent le Sud-Ouest des États-Unis à pied et en stop à la recherche de Teddy, leur beau-père, seul semblant de famille qu'il leur reste. Le dernier espoir de Carly est que Teddy leur pardonne les mensonges de leur mère et accepte de les prendre avec lui, leur épargnant ainsi d'échouer dans un foyer. Lorsque, mourant de faim, elles se font prendre à voler de la nourriture dans une réserve indienne, leur voyage est stoppé net. Tandis que les sœurs travaillent pour rembourser leur dette, Carly est bien décidée à reprendre la route… jusqu'au moment où Jen confesse un terrible secret qui ébranle profondément leur confiance en autrui. Mais peuvent-elles réellement s’en sortir seules ? Marche avec moi est une histoire pleine d’espoir, portée par deux héroïnes résilientes et attachantes, qui transporte le lecteur dans l’atmosphère des grands espaces américains.

J’ai beaucoup aimé ce livre de Catherine Ryan Hyde. On suit les deux sœurs dans leurs aventures avec plaisir et notamment Carly, au caractère bien trempé, qui poursuit seule pendant un long moment. Je n’ai pas vu passer les 416 pages du livre. J’ai apprécié que l’on découvre progressivement par des avants/après ce qui a amené les deux sœurs à partir et tenter de retrouver leur beau-père.

Je pense que ma nièce Clémence, qui lit beaucoup, apprécierait ce livre qui parle de deux adolescentes et de leur road-trip.

Je classe ce livre en 22ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 décembre 2018

Bridget Jones baby

Présentation de l’éditeur

C'est le plus beau moment dans la vie d'une femme : être mère pour la première fois. Mais Bridget Jones n'est pas une femme tout à fait comme les autres ! Lorsqu'elle apprend qu'elle est enceinte, elle hésite entre euphorie et désespoir : qui est le père de l'enfant ? Telle est (entre autres) la question qui la taraude... Dans son journal, la célibataire la plus maladroite et attachante de la littérature anglaise se livre sans détour. Une comédie réjouissante ! Vous pensiez tout connaitre de Bridget Jones... Et si elle ne vous avait pas tout dit ?

Je trouve que Helen Fielding a trop voulu surfer sur la vague du succès avec son héroïne Bridget Jones. Elle a écrit un premier roman « le journal de Bridget Jones » en 1996, puis la suite « Bridget Jones, l’âge de raison » en 1999. Ces romans ont été adaptés au cinéma. Elle a écrit un autre livre en 2004, passé inaperçu et est revenue avec la suite de la suite avec « folle de lui » en 2013 et enfin (enfin peut-être pas le dernier de la série !) a sorti « Bridget Jones baby » en 2016 qui s’intercale entre le 1er et le 2ème livre… On dirait Star Wars !

J’ai lu « Bridget Jones baby » mais ne l’ai pas autant apprécié que les deux premiers livres. Le style journal de bord atteint ses limites pour moi et ce que je trouvais drôle sur les deux premiers livres devient rébarbatif et vulgaire dans celui-là.

Je classe ce livre en 222ème position et lui donne une étoile (une étoile tout de même pour l'attachement à Bridget Jones !).

Posté par dupdup1000 à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 décembre 2018

Pupille

Synopsis : Théo est remis à l'adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C'est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision...ou pas. Les services de l'aide sociale à l'enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s'occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d'incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s'appelle Alice et cela fait dix ans qu'elle se bat pour avoir un enfant. PUPILLE est l'histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.

J’ai bien aimé ce film de Jeanne Herry avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche et Elodie Bouchez. Quant à JP, je ne sais pas vu qu’il a dormi une partie du film (un dimanche en début d’après-midi après un repas au restaurant, c’est fatal pour lui) et que la seule chose qu'il a retenue c'est la relation ambigue entre le parent d'accueil et l'éducatrice spécialisée.

C’est un film complet avec les différents points de vue de l’adoption : on y voit le parcours du combattant qu’est la démarche d’adoption, on y voit le côté du parent d’accueil pendant l’intermède que représente le choix du meilleur parent pour l’enfant, on y voit le côté de la maman accouchant sous X aidée par une assistante sociale dans sa démarche.

Je classe ce film en 30ème position et lui donne deux étoiles.

Posté par dupdup1000 à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La vie est belle après tout

Présentation de l’éditeur

À l’approche des fêtes de fin d’année, Belle accumule les mauvaises nouvelles. Après avoir perdu la garde de la petite Lauren, une enfant qu’on lui avait confiée en tant que parent d’accueil et à qui elle s’était beaucoup attachée, voilà que son mari, Jim, son âme sœur, est victime d’un accident de voiture dont personne ne peut dire s’il en réchappera. Belle se sent alors si abattue qu’elle en vient à faire le vœu de ne jamais avoir existé. Mais il faut être prudent, avec les vœux. Car, en cette période de Noël, il y a parfois des anges pour vous entendre et vous exaucer…

Globalement, j’ai bien aimé ce livre de Carmel Harrington. L’enfance de Belle et de Jim, tous deux placés chez des parents d’accueil, est particulièrement bien décrite. Leur vie à deux ensuite en tant qu’eux-mêmes parents d’accueil est aussi intéressante. Il y a eu deux passages que j’ai moins bien aimés, celui au moment du départ de Lauren, que j’ai trouvé long, répétitif et où Belle tourne un peu en boucle et le moment où les événements basculent vers quelque chose de non rationnel mais qui finalement sert bien l’histoire.

Je classe ce livre en 143ème position et lui donne deux étoiles.

Posté par dupdup1000 à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,