31 janvier 2016

Départementales Cadets

 

Aujourd'hui, c'était le championnat départemental, passage obligé avant les demi-finales du championnat de France. Seuls les 7 premiers judokas sont qualifiés.

Il y avait 42 judokas dans la catégorie d'Antoine en moins de 60 kilos.

Pesée à 11 h où Antoine était à 59 k 800.

Les premiers combats de sa catégorie commence vers 13 h 30 (!). Il passe premier tour.

Pour le deuxième, il rencontre Luc, ceinture marron. Le combat dure 15 secondes et Antoine l'emporte par ippon sur un sankaku (technique au sol où l'on bloque l'adversaire entre ses deux jambes) :

DSC_0015

Le deuxième combat l'oppose à un judoka ceinture noire. Même chose que le combat précédent, Antoine marque ippon en 15 secondes par sankaku :

DSC_0025

Lors du troisième combat, Antoine marque ippon contre une ceinture noire sur un makikomi en 20 secondes de combat (désolée pour la rambarde mais pour ne pas gêner les spectateurs -contrairement à certains- je suis montée dans les hauts des gradins)  :

DSC_0030

Même chose sur le quatrième combat mais encore plus rapidement (5 secondes !) :

DSC_0035

En finale, il rencontre Eric qui était au Pôle en début d'année. Antoine l'emporte en 15 secondes sur une clé de bras (désolée pour la rambarde de nouveau en plein milieu de la photo) :

DSC_0044

Antoine finit 1er :

DSC_0056

Quelle démonstration ! quels progrès au sol !

Bravo mon fils !

Posté par dupdup1000 à 21:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


30 janvier 2016

Détente et douceur parfumées...

Pour mon anniversaire, mon petit mari m'avait offert un "rituel voyage balinais".

C'est en fait un soin du visage et du corps dans un institut de beauté et plus précisément un gommage Lulur Lotus/Fleur de frangipanier, masque et enveloppement voyage balinais, modelage à l'huile chaude... Tout un programme.

Nous étions déjà allés à deux dans cet institut car Flo et Pat nous avaient offert un soin du corps avec hammam, piscine et jacuzzi...

IMG_2020

Le rituel voyage balinais dure deux heures et quart (!). 

J'ai apprécié le gommage énergique et efficace et la première douche qui suit.

Le masque (tartinée d'huile, enveloppée et immobilisée dans un plastique pendant 20 minutes) est un peu long. On apprécie d'autant plus la seconde douche. 

J'ai adoré le modelage à l'huile chaude, vraiment complet sur tout le corps et le visage.

J'ai moins aimé la musique d'ambiance (j'aurais préféré de la musique classique, par exemple, plutôt que ces musiques zénifiantes qui me font l'effet inverse au bout d'un moment).

C'était super même si j'ai toujours du mal à me détendre complètement, on ne se refait pas !

Et puis, à deux, c'est quand même mieux !!

Posté par dupdup1000 à 14:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 janvier 2016

La première chose qu'on regarde

Quatrième de couverture

Le 15 septembre 2010, Arthur Dreyfuss, en marcel et caleçon Schtroumpfs, regarde un épisode des Soprano quand on frappe à sa porte. Face à lui : Scarlett Johansson. Il a vingt ans, il est garagiste. Elle en a vingt-six, et elle a quelque chose de cassé.

Franchement ? Je me suis ennuyée, je n’ai pas tout compris et je suis bien contente de l’avoir terminé ce roman de Grégoire Delacourt qui ne contient fort heureusement que 215 pages. Ce qui paraît au départ une histoire d’amour gentille et légère devient une tragédie carrément trash avec les détails. C’est assez bien écrit mais parfois les explications de l’auteur (qu’il met entre parenthèses) nous laissent à penser qu’il nous prend pour des quiches… Les personnages sont cassés de par ce qu’ils ont vécu pendant leur enfance et si la mercière de « la liste de mes envies » (classé actuellement en 115ème position avec deux étoiles) se posait trop de questions quant à ce qu’elle allait faire ou ne pas faire de son gros lot au loto, Janine, dans ce livre, est victime de sa grande beauté et de sa poitrine avantageuse. Vraiment pas de chance les héroïnes de Grégoire Delacourt !

Je classe ce livre en 260ème position et ne lui donne pas d’étoile.

Posté par dupdup1000 à 06:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 janvier 2016

Nouveau hobby

A Noël, nous avons passé 3 jours dans ma famille. Estelle, ma nièce et cousine d'Antoine, m'a montré ses dons de manucure et tout son petit matériel.

En rentrant, j'ai tout d'abord acheté un crayon pour mettre du blanc sur le bout des ongles ("french manucure").

Et puis, je me suis équipée :

IMG_2009

Sur chacun de ces petits disques, il y a en fait des motifs différents que l'on peut appliquer grâce à un tampon et le vernis de couleur foncée que vous voulez sur les ongles.

Cela donne à peu près cela :

IMG_2018

C'est ma première tentative (!).

J'ai forcément constaté que c'était plus facile de faire la main gauche que la main droite (quand on est droitière !).

Les motifs ne sont pas forcément centrés mais bon, c'est une première fois !!

Depuis Noël donc, je mets du vernis et c'est vrai que mes ongles sont moins abîmés et de longueur plus régulière...

Posté par dupdup1000 à 15:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 janvier 2016

Tournoi de France 2016

Aujourd'hui, c'était le tournoi de France Judo des cadets à Cannes.

Antoine faisait partie des judokas sélectionnés par le Pôle pour y participer. Ils sont partis hier après-midi par le train.

Ce rendez-vous, à la fois attendu et redouté, lui mettait une certaine pression.

Ils étaient 59 judokas dans sa catégorie (parmi les meilleurs de France !) des moins de 60 kilos.

- Il débute la compétition contre un marseillais et le bat par ippon grâce à une clé de bras avec un sankaku en 2 minutes 30.

- Il bat ensuite un judoka de Brives par ippon grâce à un étranglement, le tout en 20 secondes.

- Le troisième combat (1/8 de finale) l'oppose à un judoka parisien qu'il bat par ippon sur un sumi gaeshi en 10 secondes.

- Il perd son quatrième combat (1/4 de finale) d'un shido (!) contre celui qui finira deuxième de la compétition (shido = avertissement).

- Il est repêché et combat pour être classé (sont classés uniquement les 7 premiers des tournois). Antoine gagne ce cinquième combat en une minute par ippon grâce à un étranglement.

- Il attaque un sixième combat (pour tenter la 5ème place) contre un judoka qu'il connaît bien (vainqueur de Clermont, 3ème à Harnes, ...) et qui a déjà battu Antoine. Les 3 premières minutes sont intenses mais équilibrées. Antoine perd malheureusement sur ippon. Son adversaire finira 3ème de la compétition.

Antoine finit donc 7ème du Tournoi de France Cadets 2016. C'est plutôt pas mal !

Bravo mon fils !

Merci à tous les supporters via sms : Bédi (& co !!), Maryline, Francis, Thomas et Ben pour les informations en direct de Cannes !!

Et merci à son club pour l'article dans la Voix du Nord (suivre le lien : http://www.lavoixdunord.fr/region/judo-la-condeenne-assia-said-errhamani-remporte-le-ia27b0n3294335)

Posté par dupdup1000 à 17:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Je l'aimais

À soixante-cinq ans, il est à l'âge des bilans. Elle en a moitié moins et rumine son chagrin. Celui d'avoir été plantée là avec ses deux filles par un mari volage parti pour une "femme moins usée". A priori, Pierre et Chloé n'ont pas grand chose à partager. Il en décide pourtant autrement, emmenant sa belle-fille sur un coup de tête pour quelques jours à la campagne. Au fil d'un long dialogue, ils vont peu à peu se livrer. Tombe alors le masque du "vieux con" autoritaire et hautain attribué un peu hâtivement par Chloé à son beau-père. L'homme renfermé aux jugements définitifs révèle une blessure et une sensibilité à fleur de peau, tandis que la jeune femme pleine de vie reprend le dessus sur l'épouse éplorée.

Emballée par ma dernière lecture, « des vies en mieux » d’Anna Gavalda, j’ai téléchargée sur ma liseuse « Je l’aimais » du même auteur. Je reste un peu "mitigée" sur ce roman car si l’idée de départ est bonne (le beau-père qui emmène sa belle-fille qui vient de se faire quitter par son fils quelques jours à la campagne pour faire le point), je suis moins convaincue par les dialogues entre les deux personnages. Cela sonne parfois un peu faux. Quant à savoir qui a eu raison entre le fils qui décide de partir pour une autre ou le père qui décide de rester malgré son amour pour une autre, personne ne le peut (voir les commentaires sur internet assez drôles parfois dans leur prise de position !) car chaque histoire est unique et nos choix nous appartiennent… Quant à la fin qui reste un peu en suspens, bof, bof…

Enfin, bref, je classe ce livre en 166ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 janvier 2016

A la découverte du marais

De nouveau une ballade de 8 km hier avec mon petit mari et Jecko (j'étais en récupération hier après-midi !).

Une ballade que l'on n'avait encore jamais faite, trouvée une fois de plus sur internet. Comme quoi, on arrive toujours à découvrir de nouveaux endroits sympas pour marcher en pleine nature. Il faut juste prendre la voiture et faire une vingtaine de kilomètres.

Ici, c'était dans un marais (on aperçoit le chien au niveau de l'arbre de gauche) :

IMG_2001

Puis sur une voie verte :

IMG_2006

Le sol était un peu moins boueux que dimanche car il a gelé cette nuit (- 5° C).

A refaire...

Posté par dupdup1000 à 07:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 janvier 2016

Des vies en mieux

Quatrième de couverture

Billie a 13 ans. Elle n'a connu que les coups et la misère. Un matin, en classe, elle découvre On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset et l'amitié. Sa vie va changer. Mathilde a 24 ans. Un jour, elle oublie son sac à main dans un café. Un homme le lui rend la semaine suivante et, à cause de cet homme justement, elle décide de changer de vie. Yann a 26 ans. Un soir, il rend service à son voisin de palier qui l'invite à dîner pour le remercier. Au cours de cette soirée, il réalise que sa vie n'a aucun intérêt et qu'il doit tout recommencer. Trois prénoms. Trois histoires. Trois jeunes gens d'aujourd'hui, déterminés et courageux, qui préfèrent encore se tromper de vie plutôt que de n'en vivre aucune.

J’ai adoré, surtout l’histoire de Billie et celle de Yann. Les portraits sont finement ciselés et criants de vérité. On n’a pas envie de quitter les personnages. On voudrait que l’histoire dure toujours. C’est aussi plein d’enseignements et de belles réflexions sur la vie, sur la direction que l’on veut qu’elle prenne comme un rappel à rester acteur de son existence.

J’ai déjà lu et adoré un autre livre d’Anna Gavalda « Ensemble, c’est tout » et il est classé 5ème . Cela donne envie d'en découvrir d'autres...

Je classe celui-ci en 15ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 07:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2016

Ballade rafraîchissante...

Hier, il faisait froid mais beau.

Nous en avons profité pour découvrir une nouvelle ballade.

Elle était annoncée sur 8 km, comme nous avons loupé une indication du circuit à un moment, nous en avons fait 7 km 500 (c'est le GPS de randonnée qui le dit).

C'était assez boueux, j'avais mis mes bottes fourrées. JP, en baskets (!), était moins à son aise...

On a longé une ancienne voie ferrée pendant un moment :

IMG_1993

On a pu lâcher le chien pendant de longs moments. Il était bien heureux. Lui, les flaques d'eau, il adore ça !

C'est beau, non ?

IMG_1996

 

Posté par dupdup1000 à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 janvier 2016

17 ans ! (avec les photos)

Il y a 17 ans, on "m'opérait" d'un bébé. Une césarienne car les médecins prévoyaient un petit garçon de 5 kilos et craignaient un passage difficile suite à la radio de mon bassin trop étroit...

Finalement, Antoine ne pesait "que" 3 kg 900 mais il était déjà en pleine forme !

17 ans, cela passe finalement très vite. Trop vite ?

J'ai discuté ce soir, à l'occasion des voeux et de la galette des rois à mon travail, avec mes collègues. Certains ont des grands enfants comme moi, voire un peu plus, d'autres ont des enfants en bas âge. On a beaucoup ri en partageant nos expériences et le plus marquant, c'est a priori le passage de l'adolescence, pour ceux qui connaissent... Les plus jeunes parents s'en inquiètent déjà en nous entendant ! Personne n'y échappe. Cela commence à peu près en quatrième et cela perdure jusqu'à la fin du lycée, parfois plus pour certains...

Antoine, actuellement en Terminale, en sort à peine.. Je commence à pouvoir rediscuter avec lui. Avec son papa, c'est un peu plus compliqué je trouve, mais cela va revenir. J'ai confiance. C'est un jeune homme sain, bien dans son corps et dans sa tête, qui a la chance d'avoir deux parents totalement différents et de pouvoir faire une moyenne entre mon côté sérieux et inquiet et le côté drôle et insouscient de son père...

Ce soir, il a donc eu son cadeau : la montre qu'il a choisie la semaine dernière et qu'il aurait bien aimé emporter cette semaine...

Bon, photos du jeune en question :

DSC_0033

et du cadeau vu d'un peu plus près :

DSC_0028

Je la trouve un peu grosse par rapport à son poignet mais le bijoutier n'a pas tranché et m'a dit que chacun aime les montres plus ou moins volumineuses. Sinon, parmi toutes les montres qu'Antoine a essayées, c'est celle que je trouvais la plus jolie.

 

Posté par dupdup1000 à 19:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,