18 juillet 2013

La vie en rose

Vous souvenez-vous des chaussures que j'ai achetées dernièrement ?

Dans le magasin, j'avais posé deux questions au vendeur :

1) est-ce que le losange décoratif ne risque pas de s'enlever ? Il m'a répondu qu'il était cousu et collé donc a priori impossible de le perdre.

2) Le fait que l'intérieur de la chaussure soit rose ne risque-t-il pas de déteindre sur le pied ? Il m'a assuré que non. Là, pour le coup, il m'a menti...

 

Posté par dupdup1000 à 17:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


10 juillet 2013

Petit oubli réparé

Vous vous souvenez de ma nouvelle porte sans serrure ?

DSC_0016

Voilà qui est réglé. Le patron est venu me poser ma nouvelle serrure hier.

IMG_0432

J'espérais qu'il me ferait grâce des 35 euros, compte tenu du fait qu'ils avaient omis de me dire que lorsque l'on commande une porte intérieure il faut préciser que l'on veut une serrure avec, mais non, il m'a juste épargné le coût de la pose !

 

Posté par dupdup1000 à 07:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juillet 2013

Poule couve mais sans oeuf !

Comme je l’ai raconté dans des billets précédents, le 22 septembre dernier, JP a eu envie d’acheter une poule et un coq « nègre-soie ».

Il a fallu attendre un bon petit moment (7 mois ! bon il y une trêve hivernale comme au foot mais quand même !) avant que la poule ponde ses premiers œufs.

Le 5 mai, JP a racheté une nouvelle poule. A partir de ce moment là, la première poule s’est arrêtée de pondre et s’est mise à couver (mais à couver du vide car il n’y a pas d’œuf).

Et là, depuis une dizaine de jours, nous avons de nouveau un œuf par jour mais de la nouvelle poule, enfin je le suppose puisque la première passe son temps dans le poulailler à ne rien couver… Il faut même la prendre pour l’obliger à prendre l’air !!

Posté par dupdup1000 à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 juillet 2013

Petits travaux avec un goût d'inachevé

Depuis longtemps, je voulais changer la porte entre le garage et la cave. Il s'agissait d'une vieille porte semi-vitrée avec une poignée montée à l'envers, le tout fermé par un verrou.

Voici comment elle était (vue de la cave) :

DSC_0004

et vue du garage :

DSC_0006

Aujourd'hui, l'entreprise est venue changer la porte. Voici ce que cela donne.

Vue de la cave :

DSC_0012

Vue du garage :

DSC_0013

Alors bien sûr c'est mieux, mais peut-être aurez-vous remarqué un petit détail : il n'y a pas de jolie poignée car ils ont remis l'ancienne (enfin si l'on peut appeler cela une poignée) :

DSC_0016

J'ai appelé l'entreprise tout à l'heure et on m'a répondu que pour les portes intérieures les poignées ne sont pas comprises et celle-ci ne figurait effectivement pas sur le devis (s'élevant pour la modique somme de 1590 euros tout de même !).

J'ai expliqué à mon interlocuteur que ne sachant pas que cela n'était pas compris, je n'ai pas pensé à le demander ! La conversation a été assez musclée, à tel point que le patron m'a rappelée dans la foulée pour me dire qu'ils allaient me poser une nouvelle poignée au plus vite (je lui ai envoyé une photo par mail car il était évident que je n'allais pas laisser l'ancienne poignée !).

Du coup, pour la modique somme de 35 euros il viendra lui-même dès réception de leur commande me poser la poignée (il me fait grâce des frais de pose). En même temps, nous sommes un bon client car nous sommes déjà passés par eux pour toutes les fenêtres de la maison... il aurait pu me faire grâce des 35 euros... M'enfin !

 

Posté par dupdup1000 à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

démarrage difficile

L’année dernière, lorsqu’il a fallu inscrire Antoine en 3ème dans son nouveau collège du fait de son orientation en Pôle espoir de judo, il y avait eu quelques problèmes. En effet, le nouveau collège me demandait le certificat de radiation de l’ancien collège pour pouvoir l’inscrire et l’ancien collège me demandait le certificat d’inscription pour pouvoir le radier !!!

C’est grâce à une attestation du Pôle espoir que nous avons pu dénouer la situation après quelques démarches infructueuses.

Cette année, l’inscription au Lycée est également assez particulière. Mardi soir, Antoine revient avec une enveloppe qui devait être le dossier de renouvellement pour l’inscription à l’internat mais c’était en fait le dossier d’inscription au Lycée (!). Le problème c’est que les inscriptions devaient avoir lieu sur place hier matin !!

Ni JP, ni moi, ne pouvions nous rendre au pied-levé au Lycée. Du coup, j’appelle et demande à mon interlocutrice si je peux lui envoyer par courrier. Elle me dit que le Proviseur reçoit chaque nouvel élève et vérifie le choix des options… Elle me dit aussi ne pas comprendre pourquoi je n'ai pas reçu le dossier à temps par courrier. Après avoir insisté et lui avoir expliqué la difficulté de venir au Lycée, elle finit par convenir d’accepter l’envoi par courrier.

J’appelle ensuite l’internat qui me certifie avoir donné l’enveloppe pour l’inscription à l’internat à Antoine. Antoine n’a reçu qu’une seule enveloppe (apparemment pas la bonne), du coup, le responsable décide de m’envoyer par courrier également le dossier… et me rassure sur le fait que sa place est bien réservée.

La CPE du Lycée m’a rappelée dans la journée pour me confirmer l’envoi du dossier d’internat, avec le dossier pour la carte de transport et le rendez-vous pour obtenir les livres.

Il y a dû avoir une interversion d’enveloppe car celle du Lycée aurait dû me parvenir par courrier et non par le biais de l’internat…

Posté par dupdup1000 à 08:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 mai 2013

Administration, administration...

Lundi 15 avril : Je vais à la mairie de ma ville avec tous les documents pour refaire le passeport d’Antoine qui arrive à expiration. On m’informe qu’il faut aller à une autre mairie car ils ne sont pas équipés pour les nouveaux passeports (ce n'était pas indiqué sur le site internet de la mairie). On se déplace jusqu’à cette mairie. A l’accueil : pour les passeports c’est sur RV le samedi et le lundi après-midi ou alors les autres jours sans RV. Le problème c’est qu’Antoine doit être présent donc cela ne peut être qu’un samedi. Ce jour là, tous les RV sont pris il faut donc revenir.

Samedi 20 avril à l’heure du RV : prise d’empreintes et vérification des documents. Tout est ok. On m’enverra un SMS dès qu’il est disponible mais il faut revenir avec Antoine.

Mardi 30 avril : SMS reçu

Samedi 3 mai : J’appelle la mairie pour m’assurer que je peux récupérer le passeport. On me dit qu’il faut prendre RV ! Les RV du jour sont tous pris. Impossible de prendre RV le samedi 11 mai pour cause de pont donc RV le 18 mai. Je demande un RV à 9 h 30 (c’est le seul jour avec le dimanche où Antoine peut dormir un peu). Mon interlocutrice me dit que non c’est 8 h 30 le premier RV de la journée et qu’elle ne peut les prendre qu’en suivant l’ordre !!

En résumé, pour avoir un passeport, le plus long c’est d’obtenir des RV (22 jours en tout) car autrement le délai aller-retour mairie/préfecture, c’est seulement 10 jours !!!

J'aime toujours autant les services administratifs !

Posté par dupdup1000 à 20:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

01 mars 2013

tam-tam ou nuages de fumée ?

Ce matin, je reçois un courrier de notre assurance suite à la visite nocturne de ce début de semaine me réclamant la copie du récépissé du dépôt de plainte.

J'appelle pour demander une adresse mail pour lui envoyer de suite.

Mon interlocuteur m'informe qu'ils n'ont pas de messagerie externe. Quand je m'en étonne, il me répond qu'autrement ils seraient submergés de mails !!!

Euh... Est-il possible encore de nos jours de travailler sans avoir de messagerie professionnelle et être en lien avec ses assurés, clients, fournisseurs, partenaires ou autres contacts ??

Encore, si cela venait d'une administration, j'aurais été moins surprise, mais là, je ne m'en remets pas.

"Submergés de mails", trop fort !

Posté par dupdup1000 à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 février 2013

Journée de m....

6 h 00 du matin :

- JP "on a volé ma voiture"

- moi, dans le lit : "hum"

- JP : "on a volé ma voiture"

- moi : tu déconnes ?

Et voilà comment commence une journée de m.... !

- JP : "non"

moi, tout à fait réveillée et à présent debout dans l'entrée : " tu avais laissé les clés dessus ?" (Souvenir d'une fois où JP avait pris ma voiture, avait laissé les clés dessus et où elle avait été volée...).

- JP : "non, elles étaient sur le meuble de l'entrée".

J'ouvre la porte d'entrée et m'aperçois qu'elle a été fracturée.

- JP : "il n'y a plus non plus les doubles dans la boîte à clés"

Ils sont venus, ils ont forcé la porte, ils ont pris les clés et les doubles des clés (!) et sont repartis avec sa voiture. Ils n'ont pas pénétré dans le salon où se trouvait par exemple le téléphone portable de JP ou la tablette numérique...

- moi : "il faut appeler la police"

- JP : "à cette heure-ci ? c'est quoi le numéro ?"

- moi : "oui, les policiers travaillent 24 h sur 24 et c'est le 17 !"

6 h 45  :  3 policiers constatent l'effraction, prennent des notes et nous informent qu'une équipe de la police scientifique va venir prendre des photos et relever des empreintes.

Au moment où ils partent, on se rend compte que la porte du garage aussi a été fracturée.

7 h 45 : je laisse JP à la maison, lui donne les coordonnées de notre assurance, emmène Antoine pour son stage de judo (et oui encore !) et vais au travail.

8 h 45 : quelques difficultés de concentration au travail...

11 h 45 au téléphone :

- JP : "La police a retrouvé ma voiture"

- moi : "non ! où ça ?"

- JP : "A 3 km de la maison, dans la zone industrielle !! Je suis convoqué au commissariat à 14 h".

Je rentre manger. Entre-temps, JP qui n'est pas parti au travail (sans voiture c'est difficile et il y avait un certain nombre de formalités à effectuer) m'informe que l'assurance de la maison est prévenue (140 euros de franchise !), qu'il a appelé son employeur (accessoirement propriétaire du véhicule de fonction) qui a prévenu son assurance, que le serrurier envoyé par notre assurance doit passer dans l'après-midi et me montre 3 clés que la police scientifique a retrouvé dans le pot de fleurs devant la maison. Il s'agit de la clé de l'abri de jardin et du scooter (JP n'avait pas reconnu les clés). Ils ont dû ouvrir le garage pensant que les clés de la voiture seraient là.

13 h 45 : je dépose JP devant le commissariat et rentre de suite à la maison (qui est ouverte aux 4 vents !) et attends le serrurier.

14 h 45 : le serrurier change les serrures de la porte d'entrée et du garage.

15 h 15 : JP a besoin que je le récupère pour aller chercher sa voiture qui est à 6 km du commissariat (histoire de faire simple) !

16 h 00 : je reviens à la maison, signe les papiers du serrurier et repars au travail (enfin !).

16 h 15 : JP a besoin du formulaire de restitution qu'il a laissé dans ma voiture. Je lui envoie par mail.

17 h 00 : JP récupère sa voiture, les clés et les doubles à l'intérieur (!) après que la police scientifique ait également fait un relevé d'empreintes.

18 h 30 : retour maison pour tout le monde...

Toute ressemblance ou similitude avec des faits et personnages existants ne saurait être que coïncidence fortuite.

 

 

Posté par dupdup1000 à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 octobre 2012

Avertissement

Hier après-midi, alors qu’Antoine était en stage de judo dans le Pas-de-Calais et que l’on en profitait avec JP pour visiter un mémorial canadien aux alentours, la CPE de son collège m’a appelée. Elle me prévenait de l’envoi d’un courrier d’avertissement « comportement » à Antoine parce qu’il avait insulté une jeune fille de sa classe, apparemment en difficulté d’intégration. La CPE me précise qu’elle était venue juste avant dans leur classe pour leur demander de cesser d’importuner cette élève et qu’elle les avait prévenus de sanctions éventuelles en cas de renouvellement d’insultes. Je lui ai répondu que j’allais en discuter avec Antoine et qu’éventuellement je la rappellerai. Il faut savoir que si Antoine se comporte mal (au collège, à l’internat ou au judo), il compromet clairement ses chances de poursuite au pôle espoir de judo.

Antoine nous explique qu’il n’a fait que répondre à l’insulte de la demoiselle, à savoir qu’elle l’aurait appelé « Hitler » à cause de sa nouvelle coupe de cheveux ( !) et Antoine lui aurait répondu « Cromagnon » ( !!) également en rapport avec sa coupe de cheveux à elle. Nous lui expliquons qu’il n’a pas eu le bon réflexe et qu’il aurait dû trouver la CPE et lui expliquer la situation plutôt que de répondre à l’insulte par une autre insulte.

Toute la soirée d’hier a été relativement lourde à la maison.

Ce matin, en le déposant au stage, j’ai parlé à la Responsable du Pôle et lui ai expliqué le problème en toute transparence. Elle a parlé à Antoine et lui a expliqué à peu près les mêmes choses que nous et a rajouté : "elle t'insulte, tu réponds à l'insulte, alors si elle te frappe, tu la frappes aussi ?". Elle lui a dit qu’elle comptait sur lui pour qu’il n’y ait pas d’autres soucis et lui a renouvelé sa confiance car elle est contente de son engagement lors des entraînements de judo.

J’ai rappelé ensuite la CPE pour lui dire que même si Antoine s’est mal comporté, c’était en réaction à une attaque. D'autre part, je lui indique que j'ai découvert le problème le même jour que la sanction, à savoir qu'il n'y a pas eu de gradation dans la sanction (pas de punition avant l'avertissement, par exemple, qui aurait générée une mise au point avec Antoine). Elle ne revient toutefois pas sur sa décision car elle considère qu’elle avait prévenu la classe (Antoine ne m'avait parlé de rien). Elle me rassure toutefois en me disant qu’elle pense qu’il n’y aura pas d’autres problèmes avec Antoine et que cet « avertissement » n’a valeur que « d’avertissement » et ne fait pas de lui un élève perturbateur pour autant.

Bref, j’ai un peu de mal à digérer la nouvelle mais je pense qu’Antoine a compris la leçon… enfin j’espère !!

Posté par dupdup1000 à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 octobre 2012

nouvelle coupe

Ce matin, après une bonne nuit réparatrice (lever à 9 h 30 tout de même, ce qui est très rare pour Antoine !), celui-ci m'a demandé s'il pouvait aller chez le coiffeur.

La longueur de ses cheveux lui pose deux problèmes :

- lors des randoris au judo, les adversaires lui tirent régulièrement les cheveux en prenant le kimono,

- lors des entraînements, il fait très chaud sous cette masse de cheveux.

Du coup, ni une ni deux, nous voici partis chez le coiffeur.

Je vous avoue sincèrement que j'aimais bien Antoine avec les cheveux un peu longs et cela faisait maintenant 4 ans qu'il avait cette longueur, mais bon c'était sa volonté.

Voici donc le résultat :

DSC_0009

Posté par dupdup1000 à 14:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :