Synopsis : Théo est remis à l'adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C'est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision...ou pas. Les services de l'aide sociale à l'enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s'occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d'incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s'appelle Alice et cela fait dix ans qu'elle se bat pour avoir un enfant. PUPILLE est l'histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.

J’ai bien aimé ce film de Jeanne Herry avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche et Elodie Bouchez. Quant à JP, je ne sais pas vu qu’il a dormi une partie du film (un dimanche en début d’après-midi après un repas au restaurant, c’est fatal pour lui) et que la seule chose qu'il a retenue c'est la relation ambigue entre le parent d'accueil et l'éducatrice spécialisée.

C’est un film complet avec les différents points de vue de l’adoption : on y voit le parcours du combattant qu’est la démarche d’adoption, on y voit le côté du parent d’accueil pendant l’intermède que représente le choix du meilleur parent pour l’enfant, on y voit le côté de la maman accouchant sous X aidée par une assistante sociale dans sa démarche.

Je classe ce film en 30ème position et lui donne deux étoiles.