Présentation de l’éditeur

À l’approche des fêtes de fin d’année, Belle accumule les mauvaises nouvelles. Après avoir perdu la garde de la petite Lauren, une enfant qu’on lui avait confiée en tant que parent d’accueil et à qui elle s’était beaucoup attachée, voilà que son mari, Jim, son âme sœur, est victime d’un accident de voiture dont personne ne peut dire s’il en réchappera. Belle se sent alors si abattue qu’elle en vient à faire le vœu de ne jamais avoir existé. Mais il faut être prudent, avec les vœux. Car, en cette période de Noël, il y a parfois des anges pour vous entendre et vous exaucer…

Globalement, j’ai bien aimé ce livre de Carmel Harrington. L’enfance de Belle et de Jim, tous deux placés chez des parents d’accueil, est particulièrement bien décrite. Leur vie à deux ensuite en tant qu’eux-mêmes parents d’accueil est aussi intéressante. Il y a eu deux passages que j’ai moins bien aimés, celui au moment du départ de Lauren, que j’ai trouvé long, répétitif et où Belle tourne un peu en boucle et le moment où les événements basculent vers quelque chose de non rationnel mais qui finalement sert bien l’histoire.

Je classe ce livre en 143ème position et lui donne deux étoiles.