Présentation de l’éditeur

Irlande, 1974
Marqué par une enfance très dure dans un orphelinat, Jamie McCloone vit seul dans sa ferme et s’enfonce progressivement dans la dépression et l’alcoolisme. À quarante ans, Lydia Devine se sent plus seule que jamais, obligée de vivre aux côtés de sa mère, désormais âgée, qui ne l’a jamais aimée. Tous deux ont récemment perdu un être cher et souffrent de leur isolement. Poussée par une amie, Lydia prend une décision qui va changer sa vie : elle passe une petite annonce dans la rubrique « Cœurs solitaires » d’un journal que Jamie épluche chaque jour pour trouver l’amour… Et il est séduit par la simplicité de celle de Lydia. Entre l’institutrice réservée et le fermier rustre, le courant passera-t-il ? Peut-on se libérer d’un passé malheureux grâce à l’amour ?

J’ai beaucoup aimé ce livre de Cristina McKenna. On a parfois envie de secouer Jamie et de faire le ménage chez lui. Quant à Lydia, on voudrait la pousser à quitter les jupes de sa mère. Mais les deux personnages ont des personnalités attachantes. Il y a des moments gais et des moments tristes dans ce livre. La description des chapitres liés à l’orphelinat est particulièrement touchante. La fin est surprenante et fait du bien.

Je classe ce livre en 24ème position et lui donne 3 étoiles.