17 septembre 2016

Réponse évasive s'il en est...

Suite à mon billet du 21 juin "merci pour votre soutien" concernant le fait que le Lycée n'avait donné d'avis favorable à Antoine à l'issue du 3ème trimestre pour cause d'absences trop nombreuses, j'avais envoyé un courrier au Lycée, copie au rectorat et à la ligue de judo du Nord/Pas-de-Calais dont voici la teneur : 

"Nous venons par ce courrier vous faire part de notre étonnement quant au fait que notre fils Antoine n’ait pas obtenu un avis favorable pour le baccalauréat, avis qui permet de donner un coup de pouce s’il manque quelques points pour obtenir le bac, voire une mention. 

Apparemment, cet avis est dû aux absences d’Antoine (Antoine n’est d’ailleurs pas le seul dans cette situation). 

Nous vous rappelons que ces absences sont en quasi-totalité justifiées par des départs en compétitions sportives et tests de sélection pour le Pôle France de Strasbourg (où il a d’ailleurs été admis au vu de son palmarès 2015 2016). 

Nous nous indignons de cette décision car si Antoine est au Lycée Gambetta (et en internat depuis 4 ans) c’est uniquement car il a choisi de progresser dans son sport et le Lycée se targue justement de promouvoir le sport. 

Pour rappel, les sportifs en Pôle Espoirs, en plus de leurs études, font 15 heures d’entraînement par semaine et sont occupés quasiment un week-end sur deux pour des compétitions. 

Alors bien sûr, il s’agit de leur choix mais il nous semblerait logique de les aider et non de les châtier pour cause d’absences, par ailleurs justifiées par le Pôle Espoirs. 

Nous avons reçu son bulletin de notes et certes, sa moyenne a baissé au 3ème trimestre mais il y a eu très peu de notes. En mathématiques notamment, il a manqué une évaluation et des cours du fait d’une compétition à Lyon (championnat de France). Sa moyenne de 2,75 ce trimestre en mathématiques n’est donc pas du tout représentative de son niveau (une seule note et sur un sujet pour lequel il a manqué le cours)." 

J'avais bien raison quant à son niveau en maths (il a eu 17 au bac !).

J'ai eu une réponse à ce courrier seulement cette semaine...

Une réponse qui n'en ai pas une, mais je m'y attendais un peu :

"L'avis qui est attribué au BAC au terme du 3ème trimestre permet de conforter, ou non, dans leur décision les membres du jury qui y ont accès par le biais du livret scolaire.

Cet avis, loin d'être foncé uniquement sur un seul critère particulier, est le fruit d'une réflexion aprofondie tendant à analyser la situation globale de l'élève et notamment du point de vue de l'investissement dans son travail.

Je me réjouis qu'Antoine est pu réussir dans les conditions que vous rappelez et qui n'ont pas échappées aux membres de l'équipe éducative dont la mission a toujours été de palier les aléas qui peuvent affecter la scolarité des élèves qui l'accompagnent."

Pour rappel, Antoine a eu une mention "assez bien" et a manqué la mention "bien" à seulement 7 points : un 14 en philo au lieu de son 12 aurait suffit ou bien l'aide de ce fameux avis faborable qu'il n'a pas obtenu !

 

Aucune réaction du rectorat ou de la ligue par ailleurs...

Bon, tournons la page, la mention "assez bien" est déjà très satisfaisante.

J'espère seulement, mais je ne me fais aucune illusion, qu'ils tiendront compte de mon courrier (et celui de la maman de Lucas) pour les avis des élèves du Pôle Espoirs l'année prochaine.

Posté par dupdup1000 à 11:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 juin 2014

Poursuite en sport-études

Antoine, pour pouvoir continuer en sport-études l'année prochaine devait obtenir 3 validations :

- La première était celle du Pôle Espoir de Judo. En effet, les judokas sont reconduits une année à la fois. Grâce à son engagement aux entraînements, ses résultats en compétition et son comportement général sur le tatamis, les Dirigeants du Pôle ont validé la poursuite au Pôle pour une troisième année (voir mon billet du 25/05/2014).

- La deuxième concernait l'internat. En effet, si le comportement à l'internat n'est pas correct, un sportif peut ne plus y être admis. C'est souvent synonyme de fin de sport-études pour ceux qui sont concernés. Antoine avait pris les devants (je ne l'ai su qu'après) et était allé s'excuser auprès du responsable avec un de ses camarades pour le comportement qu'il a pu avoir (voir mon billet du 02/02/2014). On a su la semaine dernière qu'il était admis à l'internat l'année prochaine.

- La troisième et non des moindres concernait ses résultats scolaires. Le conseil de classe a eu lieu aujourd'hui et Antoine est admis en 1ère ES avec 11,54 de moyenne générale (6ème de sa classe, ils sont 33) et notamment 13,63 en SES et 13,64 en Histoire-géo, matières importantes l'année prochaine.

Antoine est délégué de classe et a apparemment bien défendu ses camarades. Les professeurs de Français et de SES m'avaient loué son comportement en conseil de classe...

Son camarade Aurélien, qui partage la même chambre à l'internat, délégué lui aussi (!), passe également en ES avec 10,30 de moyenne. Il faut juste qu'il fasse le stage de fin d'année. Ils sont contents tous les deux (et nous aussi !). Ils vont probablement partager la même chambre et seront dans la même classe (regroupement des sportifs pour aménager les emplois du temps).

Donc voilà, tout est bien. I'm happy !

 

Posté par dupdup1000 à 20:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,