13 octobre 2014

Sanctions au Lycée, ça continue !!

Il y a deux semaines, Antoine a fait une heure de retenue car il n'avait pas pris note des devoirs que la professeure dictait en fin de cours d'espagnol.

La semaine dernière, Antoine a été exclu une journée du lycée (!), parce qu'il a envoyé des sms pendant le cours d'anglais et quand la professeure lui a demandé son téléphone, Antoine a refusé de lui donner. Bien sûr, les versions diffèrent, Antoine prétend qu'il ne voulait pas le donner car il devait m'appeler le soir pour me dire ce que le médecin du sport lui avait expliqué et la professeure dit qu'il a carrément contesté le règlement intérieur. Du coup, JP a vu le proviseur-adjoint ce matin car une exclusion entraîne un rendez-vous avec la direction du Lycée.

Aujourd'hui, nouvel appel du lycée (!!). Jeudi dernier, Antoine ne prenait pas en note en mathématiques car il s'était fait une cloque la veille lors de la PPG qui soit-disant l'empêchait d'écrire... Il aura donc un avertissement.

Il y a pourtant des progrès. Antoine se comporte bien à l'internat. Il prend mieux ses cours en note. Mais au niveau comportement, ce n'est pas encore ça !!

On ne sait plus comment lui dire. Il va jusqu'à penser que les professeurs s'acharnent sur lui. Je pense plutôt qu'il n'arrive pas à se faire oublier et qu'il ne sait pas tenir sa langue.

Posté par dupdup1000 à 18:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


31 octobre 2012

Avertissement

Hier après-midi, alors qu’Antoine était en stage de judo dans le Pas-de-Calais et que l’on en profitait avec JP pour visiter un mémorial canadien aux alentours, la CPE de son collège m’a appelée. Elle me prévenait de l’envoi d’un courrier d’avertissement « comportement » à Antoine parce qu’il avait insulté une jeune fille de sa classe, apparemment en difficulté d’intégration. La CPE me précise qu’elle était venue juste avant dans leur classe pour leur demander de cesser d’importuner cette élève et qu’elle les avait prévenus de sanctions éventuelles en cas de renouvellement d’insultes. Je lui ai répondu que j’allais en discuter avec Antoine et qu’éventuellement je la rappellerai. Il faut savoir que si Antoine se comporte mal (au collège, à l’internat ou au judo), il compromet clairement ses chances de poursuite au pôle espoir de judo.

Antoine nous explique qu’il n’a fait que répondre à l’insulte de la demoiselle, à savoir qu’elle l’aurait appelé « Hitler » à cause de sa nouvelle coupe de cheveux ( !) et Antoine lui aurait répondu « Cromagnon » ( !!) également en rapport avec sa coupe de cheveux à elle. Nous lui expliquons qu’il n’a pas eu le bon réflexe et qu’il aurait dû trouver la CPE et lui expliquer la situation plutôt que de répondre à l’insulte par une autre insulte.

Toute la soirée d’hier a été relativement lourde à la maison.

Ce matin, en le déposant au stage, j’ai parlé à la Responsable du Pôle et lui ai expliqué le problème en toute transparence. Elle a parlé à Antoine et lui a expliqué à peu près les mêmes choses que nous et a rajouté : "elle t'insulte, tu réponds à l'insulte, alors si elle te frappe, tu la frappes aussi ?". Elle lui a dit qu’elle comptait sur lui pour qu’il n’y ait pas d’autres soucis et lui a renouvelé sa confiance car elle est contente de son engagement lors des entraînements de judo.

J’ai rappelé ensuite la CPE pour lui dire que même si Antoine s’est mal comporté, c’était en réaction à une attaque. D'autre part, je lui indique que j'ai découvert le problème le même jour que la sanction, à savoir qu'il n'y a pas eu de gradation dans la sanction (pas de punition avant l'avertissement, par exemple, qui aurait générée une mise au point avec Antoine). Elle ne revient toutefois pas sur sa décision car elle considère qu’elle avait prévenu la classe (Antoine ne m'avait parlé de rien). Elle me rassure toutefois en me disant qu’elle pense qu’il n’y aura pas d’autres problèmes avec Antoine et que cet « avertissement » n’a valeur que « d’avertissement » et ne fait pas de lui un élève perturbateur pour autant.

Bref, j’ai un peu de mal à digérer la nouvelle mais je pense qu’Antoine a compris la leçon… enfin j’espère !!

Posté par dupdup1000 à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 mars 2011

Au collège

Bilan de la première semaine au collège après les vacances d’hiver :

Mardi, Antoine a passé son heure d’histoire en permanence à copier une leçon car il n’avait pas ramené une punition qu’il devait faire pendant les vacances. Résultat : une heure de retenue jeudi matin et un point en moins en travail.

Mardi soir, j’ai puni Antoine en ne l’emmenant pas au judo (il ne m'avait pas dit tout de suite pourquoi son copain Dorian était passé à la maison pour lui remettre une certaine leçon d'histoire).

Mercredi, Antoine a passé une bonne partie de l’après-midi à faire la punition qu’il devait faire pendant les vacances, à savoir copier 12 fois un paragraphe du règlement intérieur.

Jeudi, retenue de 8 h à 9 h. Le professeur  d’histoire n’étant pas là pour donner les consignes, Antoine a passé une heure à faire des jeux de société ( !).

Ce matin, Vendredi, avant de partir à l’école, je vois Antoine faire une punition (conjugaison du verbe s’amuser à tous les temps). Je lui demande qui lui a demandé cela. Il me répond : "avec la professeure principale, je ne sais jamais si j’ai une punition à donner ou pas alors maintenant j’en prépare une à chaque fois !!!"

Tout va bien !!!

Il a rectifié le tir au niveau comportement (enfin j'espère que ça va continuer), maintenant, ce sont les oublis qu'il va falloir règler. Il a perdu un point en travail avant les vacances pour un oubli de livre en SVT (le 3ème)... Antoine a toujours été étourdi, je n'ai malheureusement pas trouvé encore de remède contre ça...

Posté par dupdup1000 à 07:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mars 2010

Vive le collège (2)

Je suis parent délégué titulaire au conseil de classe d’Antoine.

Lors du conseil du premier trimestre, j’ai évoqué la difficulté que je rencontrais à faire réciter à Antoine ses leçons d’histoire-géographie auprès de la professeure concernée, qui n’est autre, pour la petite histoire que la professeure principale. Je trouvais les leçons dans le cahier un peu obscures, un peu écrites en message de télégramme.

Le lendemain du conseil, Antoine s’est fait malmené par la professeure qui lui a demandé assez durement ce qu’il ne comprenait pas dans son cahier. Antoine a pris peur et a dit « rien, rien ». Elle fait alors toutefois un sondage auprès de la classe qui lui révèle qu’une bonne partie pense la même chose. Elle leur explique alors qu’elle attend plus que le simple fait de connaître sa leçon mais des recherches complémentaires à la leçon et une analyse à partir de document lors des évaluations (en 6ème !).

Peu de temps après, Antoine est revenu en décembre avec :

-          un 7 sur 20 en géographie (alors qu’il avait 16 de moyenne au premier trimestre, meilleur élève de la classe dans cette matière),

-          un point en moins en travail sur son permis (travail et comportement),

-          une heure de retenue (avec une nouvelle évaluation à la clé),

-          un mot dans le cahier de correspondance nous demandant des explications sur la leçon non apprise.

Antoine connaissait sa leçon, comme les 20 autres élèves collés de la classe. Il n’a pourtant pas vu le rapport entre les questions, les textes donnés et la leçon. J’ai donc répondu dans le cahier que je trouvais la triple sanction bien lourde, j’ai soutenu qu’il savait sa leçon et indiqué que c’était la première note d’Antoine en dessous de la moyenne depuis le début de l’année. J’ai contacté à cette occasion d’autres parents par téléphone. Certains ont écrit des mots dans le cahier, d’autres ont eu peur des représailles ayant eu vent des suites du conseil de classe sur Antoine.

Je n’ai pas eu de réponse à mon message sur le carnet de correspondance (alors que les élèves sont punis si les mots restent sans signature). J’ai demandé un RV à la professeure d’histoire-géographie que je n’ai pas vue depuis.

J’ai appelé le collège. La CPE m’a indiqué que chaque professeur utilisait l’éventail de sanctions comme il le souhaitait ( !) et même différemment d’une classe à une autre ( !!). Elle devait me rappeler pour organiser un RV commun avec d’autres parents. Je n’ai jamais été rappelée.

Posté par dupdup1000 à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mars 2009

Vive le collège (1)

sAntoine est revenu du collège avec une nouvelle punition aujourd’hui, donnée par une surveillante. La dernière était justifiée car la professeure de français lui avait fait copier à tous les temps de l’indicatif : "j’écoute mes camarades" et "je demande l’autorisation avant de prendre la parole".

Donc pour en revenir à aujourd’hui, il aurait embêté, avec 2 ou 3 autres copains, des élèves de 3ème.

Il me dit qu’il n’a rien fait mais qu’il n’a pas pu s’expliquer sous la menace d’un point en moins en comportement sur son permis par la surveillante. Un des ses copains aurait donné un coup d’écharpe (oh dites donc, quelle horreur !!!) à un 3ème et par peur de représailles de celui-ci, ce copain + un autre + Antoine se seraient sauvés en courant. La surveillante serait arrivée à ce moment précis.

J’ai tendance à croire ce que me dit Antoine. En effet, la dernière fois qu’il a bousculé un camarade dans la cour et que celui-ci est tombé mais n’a pas voulu dénoncer Antoine, c’est Antoine qui est allé voir la CPE pour se dénoncer lui-même !

J’étais prête à mettre un mot dans ce sens dans son carnet de correspondance mais JP me dit que je ne peux pas me battre contre tout et tous au collège.

Ils ont instauré un système tellement strict, à mon avis, que le dialogue n’a plus sa place et qu’il suffit de brandir la menace de points en moins sur le permis pour obtenir la réddition des élèves… enfin tout du moins en 6ème…

Posté par dupdup1000 à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,