18 août 2018

Que sais-je : Les Sciences de l'Education

Petit préambule

J’avais acheté deux livres à Antoine sur le droit quand il s'orientait vers la Licence de droit au mois de mai (« Introduction générale au droit » de Rémy Cabrillac et « Je veux réussir mon droit » d’Isabelle Defrénois-Souleau). Vu qu’il a décidé de s’orienter vers la licence Sciences de l’éducation au mois de juillet (!), j’ai acheté deux autres livres (je tente de m'adapter !) : « Que sais-je : les Sciences de l’Education » de Gaston Mialaret et « l’essentiel de la pédagogie » sous la direction d’Alain Bentolila.

Je viens de lire le « Que sais-je ».

Présentation de l’éditeur

Ces sciences de l'éducation regroupent plusieurs disciplines avec un objectif précis : former des éducateurs. En quoi ont-elles modifié cette formation et quels en sont les enjeux dans notre société, tel est le sujet de ce livre.

Ce livre est très intéressant et très dense. Je pense que pour assimiler toutes les informations et les notions, il faut le lire plusieurs fois. Je me suis parfois sentie un peu perdue (malgré le fait que je travaille dans le milieu de la formation et de la pédagogie).

Par exemple, page 76 :

« Les méthodes se définissent quelquefois par rapport à leurs fondements psychologiques ou philosophiques. C’est ainsi que la méthode d’Ovide Decroly se réfère principalement aux théories de la Forme alors que la méthode de Maria Montessori ne se comprend que par rapport à la psychologie sensualise de Condillac. Les méthodes de Skinner ne sont que la conséquence de la théorie S -> R alors que la méthode de Makarenko n’est que le reflet de ses prises de position marksistes. On a pu dire aussi que les méthodes nouvelles se fondaient sur une épistémologie constructiviste alors que les méthodes traditionnelles ne se justifiaient que par une épistémologie de la transmission. »

Si vous n’avez pas lu Decroly, Montessori, Condillac ou Makarenko, comme c'est mon cas, c’est un peu difficile de comprendre ce paragraphe. Et ce n’est pas le seul du genre. Cela manque un peu de vulgarisation à mon sens.

Difficile de classer ce livre, mais je vais tout de même tenter.

Je classe ce livre en 217ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 août 2018

Entre ciel et Lou

Présentation de l´éditeur :

Jo vient de perdre l'amour de sa vie, son souffle, son rire et son appétit : Lou. Il est désormais seul sur l'île de Groix, leur île, celle qu'il a choisie et qu'elle a épousée en même temps que lui. Lors de ses funérailles, entouré de ses enfants, Cyrian et Sarah, avec qui il nourrit des rapports distendus, le notaire lit le testament. Jusqu'à cette annonce fracassante : Jo l'a trahie. Stupeur ! Ce dernier comprend que Lou, mère dévouée et épouse amoureuse, n'a pas dit son dernier mot et lui lance un ultime défi. Son " piroche " aura deux mois pour renouer avec Cyrian et Sarah, et surtout, les rendre heureux. Mais entre une belle-fille acariâtre et jalouse, un fils sur la défensive, une petite-fille en mal de père et une fille cabossée par l'amour, Jo a du pain sur la planche... Haut les cœurs ! Chaque famille a son lot de secrets, de colères tues et de sourires entendus. Lou, Jo et leurs enfants ne dérogent pas à la règle. Mais est-il jamais trop tard pour se retrouver et rattraper le temps perdu ? Avec Entre ciel et Lou on rit, on pleure, on s'engueule, et surtout, on s'aime ! Un roman aux effluves iodées à dévorer emmitouflés face à la mer.

J’ai beaucoup aimé ce livre de Lorraine Fouchet. On suit l’histoire du point de vue de chaque protagoniste. Les personnages sont attachants et on découvre petit à petit le pourquoi du comportement de chacun. C’est un livre sur les rapports humains, sur la famille, sur l’amitié, sur la maladie, sur le deuil et ayant pour décor l’ile De Groix.

Je le classe en 35eme position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juillet 2018

La mélancolie du kangourou

Présentation de l'éditeur :

Alors qu'il s'apprête à vivre le plus beau moment de sa vie avec la naissance de sa fille, Antoine est confronté au plus horrible des drames : la mort de sa femme durant l'accouchement. Anéanti par la perte de celle qu'il aimait plus que tout, Antoine a du mal à créer du lien avec son bébé jusqu'à ce qu'il embauche Rose, une pétillante jeune femme à l'irrépressible joie de vivre, pour s'occuper du nourrisson.  Parviendra-t-elle à aider Antoine à se révéler comme père et à se reconstruire ? Il n'est jamais trop tard pour (ré)apprendre à aimer.

L’auteure, Laure Manel, a su parler du deuil, de l’absence, de la difficulté de réapprendre à vivre sans l’autre avec délicatesse et sans tomber dans le côté pathos. Par contre, j’ai moins apprécié le côté à « l’eau de rose » qu’on décèle quasiment dès le départ du roman…

Cela reste un bon moment de lecture, l’écriture est facile parfois un peu trop, voire « enfantine ».

Je classe ce livre en 211ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juin 2018

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

Présentation de l’éditeur

« Je ne t’aime plus. » Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main. Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer. Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis. Avec une extrême sensibilité et beaucoup d’humour, Virginie Grimaldi parvient à faire revivre des instantanés de vie et d’amour et nous fait passer du rire aux larmes. Une histoire universelle.

J’ai bien aimé ce livre de Virginie Grimaldi. J’avais déjà lu du même auteur « Tu comprendras quand tu seras plus grande » doté de 2 étoiles et classé en 154ème position de mon classement. J’ai retrouvé ici le style que j’avais bien aimé dans ce premier roman. Pour en revenir au « Parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » l’idée de l’héroïne d’écrire ses souvenirs et de les envoyer à son mari qui la quitte pour tenter de ranimer la flamme est bien jolie. On y évoque le couple, la famille, l'amitié, les enfants, l'amour, la mort, ... Les personnages de toute la famille sont particulièrement bien décrits ainsi que la difficulté de communiquer entre parfois aussi.

Je classe ce livre en 170ème position et lui donne 2 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 21:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juin 2018

Trente-six chandelles

Présentation de l’éditeur

Allongé dans son lit en costume de deuil, ce 15 février, à l'heure de son anniversaire, Mortimer Décime attend sagement la mort car, depuis son arrière-grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés à onze heures du matin, le jour de leurs 36 ans. La poisse serait-elle héréditaire, comme les oreilles décollées ? Y a-t-il un gène de la scoumoune ? Un chromosome du manque de pot ?

Marie-Sabine Roger est une auteure que j’aime beaucoup (« vivement l’avenir » classé en 46ème position et 3 étoiles, « la tête en friche » classé en 68ème position et 3 étoiles, « Bon rétablissement » en 84ème position et 3 étoiles, « les tartines au ket-cheupe » en 275ème position et 1 étoile, « les encombrants en 346ème position et 1 étoile).

Elle met souvent en scène des personnes âgées, ou il y a un rapport avec la mort. Cela ne paraît pas très vendeur comme ça mais elle en parle bien !

J’ai bien aimé ce livre, les différents rebondissements inattendus mais bizarrement j’ai mis du temps à le terminer (3 semaines pour 279 pages seulement !), peut-être à cause de la partie où le héros se contente d’une petite vie terne et sans intérêt, j’ai mieux aimé la suite…

Je classe ce livre en 168ème position et lui donne 2 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 06:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 mai 2018

Roland est mort

Présentation de l’éditeur

Roland est mort. Quand les sapeurs-pompiers l'ont retrouvé, il avait la tête dans la gamelle du chien. Son voisin de palier, un homme proche de la quarantaine, au chômage, très seul, ne le connaissait pas vraiment. Il aurait dû s'en douter : il n'entendait plus les chansons de Mireille Mathieu, derrière le mur. C’est lui qui hérite du chien, puis de l'urne contenant les cendres du défunt. Qu’en faire ? Le voisin va tout tenter pour s'en débarrasser, mais en a-t-il vraiment envie ?

Comme j’avais beaucoup aimé « je ne sais pas dire je t’aime » du même auteur Nicolas Robin (voir mon billet du 14 mai), je me suis laissée tenter par « Roland est mort ». Il y en avait même la publicité autour du premier livre que j'ai lu. 

J’ai eu l’impression que ce n’était pas la même personne qui a écrit les deux livres tellement le style est différent. Je n’ai pas aimé cee roman car il y a trop de répétitions, de lourdeurs, il ne se passe pas grand-chose et l’humour noir est parfois trop décalé pour moi. Les digressions de l’auteur ont fini par m’ennuyer ferme.

Je classe ce livre en 430ème position et ne lui donne pas d’étoile.

Posté par dupdup1000 à 07:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mai 2018

Je ne sais pas dire je t'aime

Présentation de l’éditeur

Dans un tohu-bohu parisien, Francine déterre un passé longtemps enseveli devant un guichet de mairie, Juliette espère un jour vendre autre chose que des chaussures à des gens qui puent des pieds, Joachim devient célèbre malgré lui en se faisant larguer en direct à la télé, Ben assiste à la décrépitude de son couple qui s'enlise dans l'ennui au fil des jours. À tous les éclopés du cœur, les grands pudiques, les éternels passionnés, ce roman est pour vous.

J’ai beaucoup aimé ce roman de Nicolas Robin que je découvre. Un paragraphe à chaque changement de protagoniste. Des paragraphes courts. On attend de connaître le lien entre chaque personnage. On s’attache à ses personnalités différentes et à leur histoire. J’aurais aimé que le livre sont plus long… Cela me donne envie de lire d’autres livres de cet auteur.

Je classe ce livre en 22ème position et lui donne 3 étoiles.

Et le titre, c'est tellement vrai pour moi ! M'chéri, petit mari adoré, je t'aime !

Posté par dupdup1000 à 07:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 mai 2018

Brocante

Hier, petite brocante dans un village voisin.

Par contre, m’y étant prise un peu tard, nous avons eu un emplacement un peu isolé !

76133C9E-7D0E-4689-88CC-40389FF7FEDE

05595B21-9F2D-476B-8F76-1037BB016859

J’ai vendu une douzaine de livres, un cocotte en fonte, un plat en porcelaine, un plateau à fromages et son couteau, le petit théâtre d’Antoine et 2 marionnettes, un petit pot en fer et 2 bouteilles Tupperware.

Le matin, il n’a pas fait très chaud mais le soleil est revenu vers 14 h et a réchauffé l'atmosphère.

Le monsieur qui collectait l'argent pour les stands ne m’a rien fait payer car il a reconnu que les gens devaient faire un léger détour pour venir jusqu’à nous, la plupart continuaient tout droit.

JP m'a proposé d'en refaire une bientôt, en réservant plus tôt... 

 

Posté par dupdup1000 à 19:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Le club des feignasses

Présentation de l’éditeur

Que faire  ?

  • Si vous avez un jour appris une terrible nouvelle et décidez d’aller manger une côte de bœuf pour fêter ça,
  • si vous avez envie d’être aux côtés de personnes que vous aimez quand vous en avez besoin,
  • si vous avez toujours rêvé de retrouver l’amoureux de votre jeunesse,
  • si vous voulez chanter (faux) sans qu’on vous regarde de travers,
  • si vous avez un jour fait partie d’un club de plage, et que l’envie vous revient 50 ans plus tard  :

rejoignez le Club des Feignasses  !

Rien ne prédisposait Béa, Alice, Sam, Greg et Elisabeth à se rencontrer. Pourtant, ces amoureux et cabossés de la vie, membres d’un club aussi curieux que chaleureux, apprennent vite à se connaître avec leurs failles, leurs richesses et leurs secrets. Un roman plein d’émotions, d’optimisme et de tendresse qu’anime une galerie de personnages attachants.

 

C’est une petite vidéo d’une libraire ambulante vue sur le site de lecteur.com qui m’a donné envie d’acheter ce livre de de Gavin’s Clémente-Ruiz.

C’est un roman léger (malgré un sujet grave), qui se lit facilement. J’ai bien aimé le style de l’auteur, la description des personnages. Il y a de jolies idées comme celles du cahier vert mais il y a aussi des choses invraisemblables (la trouvaille miraculeuse du chat, la facilité avec laquelle les protagonistes arrivent à retrouver des personnes perdues de vue depuis longtemps, …).

Je classe ce livre en 208ème position et lui donne 1 étoile.

Posté par dupdup1000 à 11:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 mai 2018

Un clafoutis aux tomates cerises

Présentation de l’éditeur

Au soir de sa vie, Jeanne, quatre-vingt-dix ans, décide d’écrire son journal intime. Sur une année, du premier jour du printemps au dernier jour de l’hiver, d’événements minuscules en réflexions désopilantes, elle consigne ses humeurs, ses souvenirs, sa petite vie de Parisienne exilée depuis plus de soixante ans dans l’Allier, dans sa maison posée au milieu des prés, des bois et des vaches. La liberté de vie et de ton est l’un des privilèges du très grand âge, aussi Jeanne fait-elle ce qu’elle veut – et ce qu’elle peut : regarder pousser ses fleurs, boire du vin blanc avec ses amies, s’amuser des mésaventures de Fernand et Marcelle, le couple haut en couleurs de la ferme d’à côté, accueillir – pas trop souvent – ses petits-enfants, remplir son congélateur de petits choux au fromage, déplier un transat pour se perdre dans les étoiles en espérant les voir toujours à la saison prochaine...
Un clafoutis aux tomates cerises, le plus joli roman sur le grand âge qui soit, traite sans fard du temps qui passe et dresse le portrait d’une femme qui nous donne envie de vieillir.

Bon, bien sûr, il n’y a pas beaucoup d’actions dans ce livre de Véronique de Bure car on suit le quotidien d’une vieille dame de 90 ans mais il est plein de tendresse et de jolies réflexions sur la vie qui passe, les petites joies de tous les jours, les enfants, les amies, les loisirs simples, la nature, les souvenirs et aussi un peu sur les techniques modernes auxquelles elle n’adhère pas (ce qui m'a fait sourire), …

A découvrir !

Je classe ce livre en 114ème position et lui donne 2 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 08:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,