12 décembre 2011

participation ou bavardage, il faut choisir !

Il y a une semaine, j'ai assisté au conseil de classe d'Antoine.

Je me suis heurtée aux professeurs présents lors de l'évocation des résultats des élèves et de l'attribution des mentions. En effet, plusieurs élèves dont Antoine, n'ont pas eu les Félicitations malgré une moyenne de plus de 16/20. L'un d'entre eux par qu'il avait oublié à plusieurs reprises de remettre un DM (l'étourdi les avait laissés chez lui !), les autres parce que trop de bavardages.

Trois élus ont eu ses fameuses félicitations gràce à un comportement soit-disant exemplaire ! Sauf que comportement exemplaire signifie aussi dans les 3 cas un manque de participation. La professeure de mathématiques a fini par l'admettre lors de la réunion parents-professeurs qui a suivi.

Antoine a eu un bien meilleur comportement depuis le début de l'année par rapport à la 5ème où il avait perdu des points sur le permis en comportement et en travail. Cette année, pas de perte de point mais seulement des observations pour bavardage. Il n'y avait que 4 professeurs présents au conseil et seulement un connaissait déjà Antoine l'année dernière, le professeur d'histoire-géo. Il n'a jamais eu à se plaindre d'Antoine et n'a donc pas pu constater cette nette amélioration. La professeure d'anglais, par contre, absente au conseil de classe aurait pu défendre Antoine en ce sens et aurait souhaité les félicitations.

J'ai bien sûr été déçue de cette non-écoute et j'ai fini par dire à Antoine, le principal c'est la moyenne que tu obtiens, les Félicitations on s'en moque !!! Plusieurs parents avec lesquels j'ai discuté lors de la rencontre avec les professeurs en sont arrivés à la même conclusion...

Posté par dupdup1000 à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


16 octobre 2011

Représentants des parents d'élèves

Cette année, en plus de me proposer en qualité de parent délégué au conseil de classe, je fais partie de l’association des parents d’élèves du collège. J’ai rencontré une première fois les membres de l’association lors d’une réunion au collège et puis une seconde fois dans un local associatif. Il nous a été demandé, lors de cette seconde réunion, si nous voulions faire partie de la liste pour l’élection des représentants des parents d’élèves.

Vendredi, c’était donc l’élection des parents d’élèves et inscrite en 7ème position sur la liste, je suis à présent membre titulaire élu au conseil d’administration. J’aurai également la possibilité de participer à diverses commissions.

Je ne suis pas toujours d’accord avec les décisions du Principal et j’aurai peut-être davantage l’occasion d’en faire part.

- Par exemple, si dans une classe, se sont proposés plus de 2 parents délégués au conseil de classe, il se fait un roulement chaque trimestre. Si ce principe respecte une certaine démocratie, je trouve que les parents qui assistent au conseil de classe du 2ème trimestre sans avoir assisté au premier arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe.

- Je trouve aussi le Principal un peu faux quand il dit souhaiter la participation des parents. Je trouve que rien n’est fait pour permette une réelle communication entre les parents entre eux. Quand Antoine était en 6ème et que j’étais un peu révoltée par les méthodes de sa prof principale, j’ai eu un mal fou à contacter les parents de la classe pour avoir leur avis et pour certains, ils avaient peur de représailles sur leur enfant. J'ignorai également lorsqu'Antoine est arrivé en 6ème comment procéder pour faire partie de l'association des parents et devenir représentant des parents d'élèves.

- D’autre part, le conseil de classe est très rapide et nous n’avons vraiment que très peu de temps pour donner notre avis.

- Le Principal nous propose de participer à des conseils de classe où il n’y a pas de parent mais c’est déjà assez difficile de participer quand on connaît la classe par l’intermédiaire de son enfant alors si on ne la connaît pas du tout !!

- J’aimerai aussi parler de la discipline que je trouve particulièrement stricte au collège et notamment du permis à points. Les professeurs et les surveillants brandissent cette arme un peu à tout-va. Je suis d’accord qu’il y a des règles à respecter mais cela va parfois trop loin.

Les parents de l’association, à mon sens, ménagent un peu la chèvre et le chou. Certaines choses sont dites lors
des réunions et devant le Principal, le discours est un peu différent. Maintenant, l’association a le mérite d’exister et j’essaierai d’apporter ma modeste contribution et mes idées.

Posté par dupdup1000 à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 novembre 2010

Pas titulaire cette année

Antoine m’a transmis le courrier concernant les parents délégués au conseil de classe. Tout comme l’année dernière pour sa classe, il y a 4 parents (dont je suis) qui se sont proposés. Il y aura donc 2 délégués titulaires et 2 suppléants. L’année dernière, étaient délégués titulaires, les 2 premiers dans l’ordre alphabétique, j’étais donc titulaire, cette année il s’agit du premier et du dernier, je ne suis donc que suppléante (il avait été proposé de faire un roulement entre les parents l'année dernière, idée à laquelle je m'étais opposée par rapport à une certaine continuité et connaissance des conseils précédents).

Pour la petite histoire, il y a des classes où il n’y a aucun parent délégué et en moyenne plus de parents en 6ème et 5ème qu’en 4ème et 3ème . Il n’y a que 3 classes sur 19 où le nombre de parents volontaires est supérieur à 2 (34 parents en tout sur plus de 500 élèves !).

Il y a une réunion lundi prochain pour les parents délégués. J’avais un RV exactement à la même heure chez le dentiste. Je vais voir pour le décaler.

La première réunion parents-professeurs aura lieu début décembre. J’ai hâte de les voir un par un pour évoquer entre autre le problème des punitions. Antoine en a encore ramené 2 cette semaine. Les notes restent très bonnes mais c’est la première année où les punitions tombent comme cela.

Posté par dupdup1000 à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mars 2010

Vive le collège (4)

Hier soir, c’était le conseil de classe du 2nd trimestre.

Pour information, n’ayant pas eu de réponse au mail que j’avais envoyé au collège, j’ai transformé mon mail en courrier et l’ai déposé moi-même. Dans la journée, le principal m’appelait pour me confirmer mon rôle de déléguée de parent d’élève et m’expliquer qu’un tour de rôle avait été demandé par des parents suppléants lors d’une réunion de l’association de parents (je n’avais même pas connaissance de cette association et donc encore moins de cette fameuse réunion).

Donc, hier, je me rends au conseil avec Antoine qui est délégué des élèves. Anthony, l’autre délégué est présent et une maman arrive, suppléante de l’autre déléguée titulaire (soit dit en passant cette déléguée titulaire n’avait rien à dire au premier conseil).

Nous retrouvons les professeurs, enfin, de français, de mathématiques, d’EPS, de technologie et d’histoire-géographie.

Un tour des professeurs est fait. Bonne classe, sérieuse et travailleuse. Moyennes de la classe : 16,3 en arts plastiques, 15,3 en EPS, 15,1 en musique, 14,6 en maths, 14 en SVT, 13,9 en anglais, 13,9 en techno, 13,5 en français et 8,6 en histoire-géographie avec ma prof préférée et principale qui précise que les élèves sont bons à l’oral mais que c’est beaucoup moins bon à l’écrit ( ?!).

A la fin du tour des professeurs, chaque cas d’élève est évoqué (rapidement : moyenne, commentaire général, honneurs ou sanctions). Antoine a 16,6 de moyenne (il avait 17,1 au premier trimestre) mais passe du 4ème rang à la 2ème place. Il a donc une mention honorable et les félicitations. Il lui est reproché toutefois sa prise de parole intempestive.

Enfin, le tour des délégués. Les élèves ont peu de choses à dire sauf quelques problèmes en techno (bruits et bavardages) et en histoire-géo alors que la prof leur avait demandé de ne pas le noter sur les feuilles de synthèse puisqu’elle connaît leurs problèmes dans sa matière (?!), mon homologue n’a rien à dire du tout (juste avant notre arrivée dans la salle des professeurs, elle avait évoqué plusieurs points) alors que de mon côté, j’ai plein de questions.

La première à la prof d’histoire géo : comment explique-t-elle une telle différence de moyenne entre sa matière et les autres ? Elle ne sait pas donner d’explication.

Pourquoi les sanctions (punition, point travail ou point comportement retiré du permis à point + heure de retenue –pour certains professeurs à la première note en dessous de la moyenne de l’élève pour d’autres à la quatrième) varient-elle d’un professeur à un autre ? d’un même professeur d’une classe à une autre ? Pourquoi l’administration n’a-t-elle pas un droit de regard sur ces sanctions pour garantir une certaine équité ? La prof principale me répond que ce sont eux les pédagogues et donc les mieux à même de juger des sanctions adaptées et que l’administration n’a rien à voir là-dedans (?!). Pourquoi la prof d’histoire géo (encore elle) applique-t-elle des évaluations différentes en fonction des niveaux qu’elle constate dans une même classe ? Elle me dit appliquer une « pédagogie différenciée » pour encourager les élèves en difficulté et motiver les élèves qui ont plus de facilité. (Sauf que dans sa matière ils sont 16 sur 26 en dessous de la moyenne et que ceux qui ont des évaluations plus difficiles trouvent le système carrément injuste et pas franchement motivant).Elle finit par me dire que lorsque ses propres enfants étaient au collège ou au lycée, elle n’aurait pas osé prendre la liberté de juger du travail des professeurs et qu’elle leur faisait confiance. Elle pense que c’est une histoire de génération (elle est proche de la retraite). En gros, elle pense que les parents n’ont pas à réagir face aux décisions des professionnels qu’ils sont.Donc d’un côté, on déplore lorsque les parents ne viennent pas aux réunions parents-professeurs, ne se proposent pas en qualité de délégués (dans certaines classes du collège, il n’y a pas de représentant de parents ou un seul), ne suivent pas régulièrement le travail de leur enfant, démissionnent de leurs fonctions d’éducateur, et d’un autre, on trouve que les parents qui s’intéressent de trop près aux études de leurs enfants et qui réagissent à certaines méthodes des professeurs sont bien pénibles.

Le conseil se termine sur une interrogation : un sondage a été fait auprès des classes de 6ème pour savoir s’ils souhaiteraient avoir du latin en 5ème (3 heures de cours par semaine). Il apparaît que quasiment aucun parent ne souhaite inscrire son enfant en latin. Les professeurs s’interrogent. Je leur donne une piste, sans préjuger de ce qui a déterminé les choix, les parents trouvent que peut-être il y a déjà beaucoup de travail en 6ème et que rajouter une matière, rajouterait également des devoirs. On me demande alors combien de temps je passe avec Antoine. Je leur réponds environ 1 h 30 à 2 h chaque jour. Ils paraissent étonnés (?!). Ma voisine déléguée confirme qu’elle passe 2 heures chaque jour avec son fils. La prof d’histoire-géographie s’en étonne et nous dit que les élèves doivent aussi savoir travailler seuls et que 2 heures paraissent beaucoup. La prof de français lui confirme avoir déjà regardé les agenda des élèves et confirme que la quantité de travail demandée est importante.

A suivre, mardi 30 mars, ce sera la réunion parents-professeurs…

Posté par dupdup1000 à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mars 2010

Vive le collège (3)

Voici le mail que je viens d’envoyer ce jour au collège :

Bonjour,

Je suis Madame Sophie D, mère d’Antoine D, inscrit en 6ème Z. Je suis déléguée des parents d’élèves titulaire et ai assisté, à ce titre, au conseil de classe du 1er trimestre.

Je reçois ce matin un message téléphonique me demandant, d’une part, si j’ai bien reçu la convocation au conseil de classe et, d’autre part, si je peux la transmettre à Madame G——, suppléante. Madame P——— m’indique par ailleurs dans le message, qu’il aurait été prévu un « tour de rôle » des parents dans leur représentation au  conseil de classe.

Je m’étonne du procédé.

Tout d’abord, parce que je n’ai pas connaissance d’avoir été informée que cette représentation se ferait à tour de rôle. Il est notamment indiqué dans votre courrier du 27/11/2009 que les parents titulaires sont en gras sur la liste (et désignés par ordre alphabétique). Les parents suppléants doivent être contactés en cas d’indisponibilité par les parents titulaires, ce qui n’est pas mon cas, car je me rendrais disponible le vendredi 19/03/2010 à 17 h 15.

Ensuite, comment est-il réellement possible d’assurer un suivi si le parent délégué présent au 2nd conseil de classe ne peut se rappeler de ce qui a été dit au 1er conseil n’y ayant pas assisté, même si un contact est établi entre les parents concernés ?

Enfin, j’ose espérer que ce message téléphonique n’est pas lié à mon intervention lors du 1er conseil de classe que j’ai souhaité constructive.

Vous voudrez bien par retour me confirmer ma présence et mon rôle de parent délégué titulaire.

Bonne réception,

Sophie D

Pour information, j’ai vu que mon message a été lu cet après-midi mais je n’ai pas de réponse.

A suivre…

Posté par dupdup1000 à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,