30 janvier 2018

Permis de conduire, essaie encore !

Aujourd´hui, troisième tentative pour obtenir le permis de conduire d’Antoine !

La démarche ne se fait plus à la préfecture mais sur un site internet. L’idee n’est pas mauvaise en soi mais il manque à mon avis une explication de texte...

Je plains également les gens peu habiles avec un ordinateur, avec la numérisation de pièces à joindre, la gestion de fichiers, ...

La première demande a été rejetée, on n'a pas bien compris pourquoi (?!?). La seconde parce que l’on n’a pas coché la bonne case concernant la raison de la demande. Ce n’est pas clair du tout.

A chaque fois, on renvoie une photo et une signature par courrier en complément du dossier téléchargé sur internet.

Espérons que cette fois ce sera la bonne... le certificat provisoire est valable 4 mois...

A suivre...

Posté par dupdup1000 à 19:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


12 septembre 2014

6 nuits à l’internat (suite)

N’ayant pas de nouvelle suite au courrier envoyé au Lycée ce lundi suite au fait que nos enfants ont cours le samedi et que cela entraîne 6 nuits sur 7 à l’internat, j’ai appelé aujourd’hui.

Comme l’assistante m’avait demandé d’adresser le courrier à la CPE (conseillère Principale d’Education) pour qu’elle transmette ensuite notre demande de RV au proviseur adjoint, j'ai donc appelé la CPE.

Elle m’a confirmé avoir bien reçu notre courrier. Je lui ai donc exprimé ma surprise de ne pas avoir été recontactée. Elle me transmet alors oralement la réponse qui lui a été faite le matin même par la Direction, à savoir que l’agenda ne sera pas modifié et le cours du samedi reste maintenu. Elle rajoute que si l'on obtient un courrier du club de judo comme quoi il y a entraînement le vendredi soir, nos enfants seraient exemptés des deux heures d’histoire du samedi matin ( !).

La semaine dernière, l’assistante m’expliquait qu’ils pouvaient être exemptés de tous les samedis où il y aurait compétition et là on passe à l’étape supérieure, à savoir tous les samedis !!!

Il faut donc penser que les 60 heures d’histoire n’ont donc pas trop d’importance malgré le coefficient 5 que cette matière représente au bac ES !!

Lui exprimant le fait que cette réponse ne me convenait pas, j’ai réexprimé ma demande de rendez vous avec le proviseur adjoint pour en discuter (objet de mon appel de samedi dernier et de notre courrier de lundi, …). Elle me répond que ce n’est pas elle qui prend les rendez-vous mais l’assistante (celle que j’ai eu samedi dernier… et qui m’a demandé de faire un courrier à la CPE pour obtenir le rendez-vous, vous suivez ???). Elle me la passe donc au téléphone.

Je réexplique l’objet de mon appel. L’assistante m’explique qu’elle va faire un mail au proviseur et proviseur adjoint comme quoi je réitère ma demande de rendez-vous… (Pourquoi n’a-t-elle pas commencé par cela la semaine dernière, mystère !). Elle me dit au passage que je ne suis pas du métier et que je ne peux pas comprendre qu’on ne change pas des plannings comme ça (pas de bol, je lui explique que je travaille moi aussi dans une école d'études supérieures et que je gère des plannings de profs, d’étudiants, de salles et de moyens informatiques à longueur d’année). Au pire, elle me dit que si on n’arrive pas à avoir rendez-vous, une réunion est prévue avec le Pôle espoir au Lycée la semaine prochaine où seront présents le proviseur et/ou le proviseur adjoint.

Juste après j’appelle le papa d’Aurélien. De son côté, il a eu une autre version (!!). La responsable du Pôle espoir de judo a rencontré le proviseur et proviseur adjoint cette semaine. Il lui a été proposé que le Lycée financerait des cours de rattrapage d’histoire pour les heures non effectuées pour cause de compétition…

Voilà où on en est. Je pense que le cours du samedi restera le samedi. Je trouve cependant inadmissible et irrespectueux que l’on nous ignore comme cela. La réunion de la semaine prochaine risque d’être animée…

A suivre.

 

Posté par dupdup1000 à 20:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 septembre 2014

Ce sera non pas 5 mais 6 nuits par semaine à l'internat ! Qui dit mieux ?

Antoine a repris les cours cette semaine. Il est dans une 1ère ES mélangée à une 1ère L (!).

Il y a 3 judokas et 4 handballeurs dans sa classe.

Petit problème, ils ont cours le samedi de 10 h à 12 h. Ce qui fait qu'il est censé dormir 6 nuits à l'internat et une seule à la maison.

Aujourd'hui, il est donc rentré à 13 h et doit repartir demain à 20 h... Petit week-end !

J'ai appelé ce matin le lycée pour avoir un RV avec le proviseur. L'assistante que j'ai eue a voulu savoir l'objet de mon appel.

Quand je lui ai expliqué que le cours du samedi posait problème, elle m'a répondu tout de suite que les samedis où il y aurait compétition, il serait exempté de cours ! Ce n'est pas vraiment la réponse que j'attendais.

Ils ont 2 heures d'histoire le samedi matin, cela signifie que l'Education Nationale les autorise à manquer environ 12 ou 14 heures d'histoire, voire davantage !!

J'ai expliqué à mon interlocutrice que ce n'était pas le seul problème.

Le fait de n'être à la maison qu'une nuit par semaine est difficile à gérer côté moral. Parfois, en ayant deux nuits à la maison, il est parfois des semaines un peu difficiles où le moral baisse, alors en n'ayant qu'une seule nuit, j'imagine que ce sera encore plus dur et pour des sportifs très sollicités par 10 heures d'entraînement par semaine plus les compétitions du week-end, le moral c'est important.

L'assistante m'a répondu que les judokas et les handballeurs qui s'inscrivent au Pôle espoir savent que c'est difficile de cumuler les cours et les entraînements et que cela leur est répété à l'inscription. Antoine est au Pôle depuis 2 ans déjà et accepte les efforts que cela entraîne mais peut-être faudrait-il les aider un peu en permettant aux internes de pouvoir rentrer chez eux dès le vendredi soir.

Il y a aussi la question du linge. Cela peut paraître accessoire mais un kimono, cela ne sèche pas en une journée... Ils vont repartir le dimanche soir avec des kimonos humides.

Pour finir, je n'ai pas eu mon RV avec le proviseur-adjoint (puisque c'est lui qui s'occupe des agendas) mais il m'a été demandé de faire un courrier adressé à la CPE qui transmettra au proviseur-adjoint. Celui-ci pourra peut-être me recevoir d'ici 15 jours !!! Alors que je viens de voir dans le carnet de liaison "réception des familles sur rendez-vous par téléphone" !

Après en avoir discuté avec le papa d'Aurélien (qui est dans la même classe qu'Antoine), nous allons faire ce courrier et le co-signer. Nous allons voir aussi auprès de la Direction du Pôle espoir de judo s'il n'est pas possible d'intervenir aussi de leur côté (apparemment les handballeurs de terminale ont eu gain de cause par la voie du Responsable du Pôle !).

A priori, il faut pour tout changement de classe qu'un même nombre d'élèves fasse le changement inverse. Ils sont 7 sportifs dans la classe d'Antoine dont 6 internes, cela risque d'être compliqué. Ils auraient peut-être pu y penser d'eux-mêmes et éviter ce cours du samedi...

Posté par dupdup1000 à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juillet 2014

Administration, toujours compliqué !

Le 24 juin, j’ai demandé par mail au Secrétariat du Lycée d’Antoine un certificat de scolarité ou tout au moins un cachet sur le formulaire d’adhésion pour sa carte de transport.

Il m’a été répondu qu’on ne pourrait pas accéder à ma demande que lorsque le Rectorat aura confirmé l'inscription d'Antoine, à savoir pas avant septembre (donc entre juin et septembre, Antoine est a priori sans établissement scolaire ( !) alors que nous nous sommes déplacés le 21 juin pour procéder à sa réinscription et re-remplir un dossier avec tous les mêmes renseignements déjà complétés pour son entrée en seconde…).

L’année dernière alors qu’Antoine changeait d’établissement, du collège au lycée, j’avais obtenu sans problème ce cachet sur mon document.

J’avais également besoin d’un certificat d’internat prouvant qu’Antoine est domicilié dans la métropole Lilloise pendant la semaine et qu’il peut ainsi bénéficier de cette carte (en même temps, je ne vois pas l’intérêt de demander une carte à Transpole -et payer 153 euros- si on n’est pas domicilié dans le coin pour avoir usage des transports en commun…).

J’ai donc appelé le Responsable de l’internat qui m’a envoyé l’attestation de domiciliation à l’internat sans souci. Du coup, je lui ai parlé des réticences de l’administration du Lycée pour obtenir mon cachet. Il m’a dit qu’il avait justement une explication le jour même avec l’assistante en question et qu’il lui avait expliqué que les internes n’avaient la même facilité à se déplacer jusqu’au lycée pour demander juste un cachet.

Du coup, il m’a dit de lui envoyer à lui mon formulaire d’adhésion et qu’il y mettrait le cachet requis.

Hier, en allant au centre médico-sportif pour le contrôle annuel avant toute reprise au Pole Espoir, nous avons pu renouveler la fameuse carte transport et ne pas attendre la rentrée et risquer qu’Antoine soit sans carte valide pendant les premiers jours….

Pourquoi tout est toujours si compliqué ? Je travaille moi-même dans le secrétariat d’une école. On ne peut délivrer de certificat de scolarité avant que les étudiants aient intégré les cours à la rentrée mais on délivre sans problème des certificats d’inscription. Quant aux cartes de transport, on met le cachet à chaque demande individuelle sans attendre la rentrée…

Posté par dupdup1000 à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 septembre 2009

Administrations, je vous aime !

Antoine entrant au collège, je me réjouissais fortement de ne plus avoir à aller tous les 2 mois à la Mairie pour y acheter les tickets de garderie, de cantine et d’études. D’une part, parce que je ne devrais plus voir cette personne si aimable et, d’autre part, m’organiser pour y aller aux jours et horaires prévus sachant que ce service (principalement utilisé par les parents qui travaillent) n’est ouvert qu’un après-midi par semaine (et pas pendant les vacances scolaires vu que si vous prenez des jours de congé c’est généralement en même temps que vos enfants et donc plus facile pour vous rendre à la Mairie, mais non ce n’est pas possible). Bref.

Donc je me disais soulagée de ne plus aller à la Mairie.

Sur ces entrefaites, nous décidons de clôturer le jardin devant la maison. Nous faisons établir 2 devis par des entreprises. La deuxième nous informe qu’il faut faire une demande auprès de la mairie avant toute nouvelle construction. Entre parenthèse, la personne de la première entreprise contactée ne nous a parlé de rien. M’enfin, nul n’est sensé ignoré la loi, on aurait dû le savoir Sarcastique.

Donc, je fais un courrier à la mairie le 1er septembre. 11 jours plus tard Endormi, je reçois un courrier me demandant de venir chercher un dossier. Pourquoi ne pas l’avoir mis dans le courrier ? Mystère. Le samedi suivant je me rends à la Mairie pour quérir ce fameux dossier. La personne de permanence me donne un dossier sans être sûre qu’il s’agit du bon dossier.

Je remplis le dossier de demande de construction en 2 exemplaires, y joins les 5 exemplaires (!) de plan de situation et les 5 exemplaires (!) du plan de masse. Je retourne à la mairie le mardi après-midi suivant à 13 h 30 (la personne de permanence m’y ayant indiqué le retour de la bonne personne (soit 15 jours après l’envoi de mon courrier initial).

Cette personne arrive à 13 h 40 et me prends à 13 h 45 (nous sommes à leur disposition et pas l’inverse). Elle m’explique que le dossier n’est pas complet (ça, c’est ce qu’ils préfèrent à la mairie) qu’il me faut en plus un plan de coupe de la future clôture et 2 photos (de près et de loin). Le soir même, je fais les 2 photos, les imprime et « m’amuse » à faire le plan de coupe (en gros un schéma de la clôture, du portail et du portillon en perspective). Le lendemain matin à 8 h 30 ( !) me revoilà dans le bureau de la personne qui m’informe que le délai d’un mois pour la réponse est allongé à 2 car nous sommes dans le périmètre patrimoine historique du fait de la proximité du château (ou ce qu’il en reste) et que d’autre part, nous avons l’obligation en plus de la clôture de mettre une haie vive ( !).

Je pense que j’ai fait les choses dans les règles de l’art. S’il n’y avait eu que JP, il n’aurait pas fait la démarche et notre voisin d’en face quand il a modifié sa clôture ne l’a certainement pas fait non plus (et il n’a pas de haie vive non plus).

Voilà, il n’y a plus qu’à attendre la réponse pour l’autorisation de ma fameuse clôture…

Posté par dupdup1000 à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,