21 octobre 2017

Une fois dans ma vie

Présentation de l’éditeur

Trois femmes, trois âges, trois amies que les hasards de l'existence et les épreuves ont rapprochées dans un lieu comme aucun autre. Trois façons d'aimer. Aucune ne semble conduire au bonheur. Séparément, elles sont perdues. Ensemble, elles ont une chance. Accrochées à leurs espoirs face aux tempêtes que leur réserve le destin, avec l'énergie et l'imagination propres à celles qui veulent s'en sortir, elles vont tenter le tout pour le tout. Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts... Fidèle à son humanité et à son humour, grâce à son regard unique fait de sensibilité et d'un exceptionnel sens de l'observation de la nature humaine, Gilles Legardinier nous entraîne cette fois au cœur d'une troupe réjouissante, à la croisée des chemins.

Je suis déçue, vraiment déçue. En même temps, on ne peut être déçue de ce dont on attend beaucoup… C’est le 8ème roman que je lis de Gilles Legardinier (« Complètement cramé » placé en 16ème position, « Le premier miracle » placé en 21ème position, « Et soudain tout change » placé en 32ème position, « Quelqu’un pour qui trembler » placé en 33ème position, « Ca peut pas rater » placé en 53ème position, « Demain j’arrête » placé en 55ème position et « Nous étions les hommes » placé en 356ème position).

J’ai eu l’impression que des chapitres entiers ont été rajoutés après, pour augmenter le nombre de pages du livre, sans réel intérêt pour servir l’histoire ! Les personnages sont intéressants et les dialogues parfois (parfois !) amusants mais il y a beaucoup trop de longueurs qui nous égarent et qui desservent l’ensemble. Je n’ai pas non plus compris le spectacle qui est construit par l’une des héroïnes, y a-t-il une morale à en tirer ? Si oui, je suis probablement passée à côté.

Je classe donc ce livre en 279ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 07:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 octobre 2017

Petite virée en Baie de Somme

Le week-end dernier, au vu de la belle météo annoncée, nous sommes partis en amoureux visiter les environs de la Baie de Somme.

JP avait trouvé un mobilhome sur notre site internet habituel de location :

DSC_0187

Vendredi après-midi, nous sommes allés nous promener le long de la digue de Saint Valéry sur Somme :

IMG_1209

Samedi matin, nous sommes allés à Le Hourdel :

IMG_1212

où nous avons vu des phoques :

DSC_0198

L'après-midi, nous nous sommes inscrits pour une sortie avec un guide afin de traverser la Baie de Somme entre Saint Valéry sur Somme (ci-dessous) et le Crotoy :

DSC_0203

Alternance de végétation et de sable :

DSC_0204

On distingue Le Cretoy dans le fond et une hutte de chasseur au premier plan à gauche :

DSC_0213

Le Crotoy et la seule plage du Nord de la France orientée au Sud :

DSC_0220

Pour le retour, nous avons pris le petit train touristique :

DSC_0224

Dimanche, direction Cayeux sur mer :

DSC_0242

JP et Jecko (à qui il est difficile d'expliquer qu'il ne faut pas boire l'eau de mer) :

DSC_0250

Un chien heureux :

DSC_0254

Petite vidéo pour la fin :

 

Posté par dupdup1000 à 19:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 octobre 2017

La nuit dernière au XVè siècle

Présentation de l’éditeur

Comment vivre une histoire d'amour avec une jeune femme du XVe siècle, quand on est contrôleur des impôts à Châteauroux en 2008 ? C'est tout le problème de Jean-Luc Talbot, qui était un homme normal, rangé et rationnel... jusqu'à la nuit dernière, où tout a basculé. Est-il rattrapé par une passion vécue au Moyen Âge, ou victime du complot diabolique d'un contribuable ? Ballotté de manipulations dangereuses en bonheurs fous, il se demande s'il est en train de perdre la raison, ou de trouver un sens à son existence. Si la réincarnation existe, quel est son but ? Faut-il revenir sur les pas d'un autre, pour découvrir enfin qui l'on est ? Peut-on modifier le passé ? Peut-on réussir deux vies à la fois ? Renouant avec ses thèmes majeurs, Didier van Cauwelaert nous entraîne dans un roman hallucinant où, à travers la drôlerie irrésistible des situations, la gravité de l'enjeu et le pouvoir des rêves, il suggère des réponses vertigineuses aux questions qui nous hantent.

Je n’ai pas compris grand-chose ou alors il est bien possible que j’ai décroché par moments. Je suis certainement trop rationnelle pour ce genre de bouquin qui part en live. J’avais pourtant adoré le dernier livre de Didier Van Cauwelaert « Jules » et j’ai voulu retenter l’expérience. C'est un échec total. L’auteur ne m’a pas emportée dans son délire ou plutôt dans « l’austral ».

Je classe ce livre en 350ème position et ne lui donne pas d’étoile.

 

Posté par dupdup1000 à 08:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 octobre 2017

Michaël Grégorio et Mon garçon

Avant-hier, nous sommes allés au cinéma voir le concert de Michaël Grégorio.

Voici les détails du synopsis : « Après avoir séduit plus d’un million de spectateurs, Michael Gregorio propose au public de vivre ou revivre ce spectacle exceptionnel au cinéma en France, en Suisse et en Belgique. Michael Gregorio a choisi le grand écran pour célébrer ses 10 ans de carrière ! Vendredi 29 septembre à 20h00 sera diffusé en exclusivité le dernier one man show du jeune artiste. Au programme de cette soirée, les meilleurs moments de ses trois spectacles revisités, des sketches inédits, de nouvelles voix, des invités exceptionnels et des surprises… Capté à l’AccorHotels Arena en décembre 2016, ce spectacle sera à vivre au cinéma en image HD et en son 5.1. »

On a adoré !! On a même eu envie d’applaudir mais dans un cinéma cela aurait fait un peu bizarre ! Michaël Grégorio est extraordinaire ! Il peut tout chanter de Amstrong à Christophe Willem, de Billie Holiday à de l’opéra ! En français ou en anglais, des titres anciens ou très récents. On a passé un super moment et les transitions sont intelligentes et drôles.

Je classe ce spectacle en 4ème position et lui donne 3 étoiles.

 

Et hier, nous sommes allés voir « Mon garçon » de Christian Carion avec Guillaume Canet et Mélanie Laurent.

Le synopsis est : « Passionné par son métier, Julien voyage énormément à l’étranger. Ce manque de présence a fait exploser son couple quelques années auparavant. Lors d’une escale en France, il découvre sur son répondeur un message de son ex-femme en larmes : leur petit garçon de sept ans a disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe. Julien se précipite à sa recherche et rien ne pourra l’arrêter. »

JP et moi n’avons pas apprécié du tout ce film. C’est peu crédible, violent, long et pas clair du tout.

Je le classe en 29ème position (sur 33 !) et ne lui donne pas d’étoile.

Posté par dupdup1000 à 07:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 septembre 2017

Le reste de leur vie

Présentation de l’éditeur

Manelle, jeune aide à domicile, s'occupe des vivants, tandis qu'Ambroise, thanatopracteur par vocation, rend la mort présentable. A l'âge des questions sur la vie, ils consacrent la leur à faire du bien à de plus cabossés qu'eux, des gens comme tout le monde et toujours uniques... Au fil de hasards qui n'en sont pas, le vieux Samuel va permettre leur rencontre. Et d'une ville à l'autre, un joyeux road trip en corbillard s'engage, à la recherche d'un improbable et dénouement... Ce conte moderne régénérant se révèle une ode à la vie et à l'amour, à l'image d'Ambroise, le thanatopracteur amoureux des vivants. Et tout lecteur fermera ce roman heureux, ému et réparé. On pense à Ensemble c'est tout pour l'optimisme, la chaleur humaine et l'universalité de ce deuxième roman qui confirme l'art de Jean-Paul Didierlaurent.

J’ai adoré ce livre. J’ai retrouvé la sensibilité présente dans « le liseur de 6h27 » du même auteur. J’ai trouvé la fin un peu facile , un peu rapide aussi, mais j’aurais bien voulu que cela dure un peu plus longtemps… Les personnages sont attachants et plein d’humanité. C’est un livre qui fait du bien, en toute simplicité.

Je classe ce livre en 18ème position et lui donne 3 étoiles.

 

Posté par dupdup1000 à 22:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


25 septembre 2017

Petit week-end au Festival des Marionnettes

Ce week-end, nous sommes allés à Charleville-Mézières pour voir le Festival international des marionnettes qui a lieu tous les deux ans.

Nous avons emmené chien et chat et avons loué une petite maison à 15 kilomètres de Charleville.

La place de Charleville-Mézières vendredi soir :

IMG_1118

Des marionnettes grandeur nature :

IMG_1124

Samedi matin, nous avons fait une ballade de 10 kilomètres dans la forêt de Havetière :

IMG_1131

L'après-midi, retour au Festival, dans une roulotte avec des marionnettes faites maison :

IMG_1140

avec les spectacles de rue, un marionnettiste violoncelliste :

IMG_1142

Un écossais modèle-réduit qui joue de la flûte :

IMG_1144

Des messieurs dansant en musique sur des échasses :

IMG_1146

Un manège suréaliste (le Carousel Titanos) à voir en mouvement et surtout avec les commentaires hilarants du speaker :

IMG_1153

Eléonore Aboutaoufik avec "la place de l'étranger" :

IMG_1157

Un italien écolo avec sa bicyclette, non, sa ricyclette :

IMG_1175

Des oiseaux chanteurs en trio :

IMG_1181

Dimanche matin, petite ballade de 4 kilomètres et chorale bovine :

IMG_1191

Avant de repartir au festival pour 3 spectacles "in" :

"Lear, the bastard's story" par la troupe israëlienne Malenki (hébreux surtitré en français) :

Résultat de recherche d'images pour "malenki lear the bastard's story"

On a mieux compris a posteriori en recherchant sur wikipédia l'histoire du Roi Lear de Shakespeare...

Ensuite, on a vu "la mer en pointillé" de la troupe Bouffou théâtre :

Résultat de recherche d'images pour "bouffou théâtre la mer en pointillé"
Joli spectacle sur la volonté d'un homme d'un pays de l'est de prendre la route à bicyclette pour immigrer et tenter de réaliser son rêve.
Et pour terminer, "Ame nomade" de Magali Chouinard :
Résultat de recherche d'images pour "ame nomade de magali chouinard"
où on n'a absolument rien compris. C'est beau, tout en noir et blanc mais le message reste indescriptible et mystérieux...
Festival à refaire dans deux ans (avec un peu plus d'anticipation et de préparation sur les spectacles à réserver)...

Posté par dupdup1000 à 19:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 septembre 2017

Jules

Présentation de l’éditeur            

« À trente ans, Alice recouvre la vue. Pour Jules, son chien guide, c'est une catastrophe. Et en plus on les sépare. Alors, il se raccroche à moi. En moins de vingt-quatre heures, ce labrador en déroute me fait perdre mon emploi, mon logement, tous mes repères. Il ne me reste plus qu'une obsession - la sienne : retrouver la jeune femme qui nous a brisé le coeur. »

Entre une miraculée de la chirurgie et un vendeur de macarons, une histoire de renaissance mutuelle et de passion volcanique orchestrée, avec l'énergie du désespoir, par le plus roublard des chiens d'aveugle.

J’ai adoré. L’idée de départ est excellente, les personnages attachants (quelques surprises que l’on découvre au fil du livre). Il y a des passages un peu surréalistes (notamment chez le Docteur Vong) mais ce livre de Didier Van Cauwelaert est rafraichissant et divertissant. Cela donne envie de découvrir d’autres livres de cet auteur. Petit bémol sur la couverture, alors que Jules est un labrador, on nous met la photo d’un braque de Weimar…

Je le classe en 23ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 18:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 septembre 2017

Les grands esprits

Cinéma du dimanche après-midi avec mon chéri.

Voici le synopsis : François Foucault, la quarantaine est professeur agrégé de lettres au lycée Henri IV, à Paris. Une suite d’évènements le force à accepter une mutation d’un an dans un collège de banlieue classé REP +. Il redoute le pire. A juste titre.

Le film d’Olivier Ayache-Vidal dure 1 h 46 et on ne voit pas passer le temps. Cela sonne juste et on apprécie le moment. Le personnage principal (joué par Denis Podalydès) apprend de ses nouveaux élèves autant qu’il essaie de leur apprendre et gagne en humilité au fur et à mesure de l’année scolaire.

Je classe ce film en 5ème position et lui donne 3 étoiles.

 

Posté par dupdup1000 à 17:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

La maison des hautes falaises

Présentation de l’éditeur

Hanté par un passé douloureux, Lex Henderson part s'installer dans un petit village isolé, sur la côte australienne. Très vite, il tombe sous le charme de cet endroit sauvage, où les journées sont rythmées par le sac et le ressac de l'océan. Au loin, il aperçoit parfois des baleines. Majestueuses, elles le fascinent.  Peu de temps après son arrivée, sa route croise celle de Callista, artiste passionnée, elle aussi blessée par la vie. Attirés l'un par l'autre, ils ont pourtant du mal à se comprendre et à laisser libre cours à leurs sentiments. Parviendront-ils à oublier leurs passés respectifs pour guérir et faire de nouveau confiance à la vie ?

Pffff !!! que de longueurs dans ce livre de Karen Viggers (132 pages pour raconter le sauvetage d’une baleine échouée sur les 507 que contient le livre) ! que de « un pas en avant, deux en arrière » entre les deux personnages principaux ! J'ai trouvé aussi un peu caricatural la description des relations dans le village (les croyants d'un côté et les non-croyants de l'autre, les cancans, l'immiscion dans la vie des voisins).

Bref, j’ai bien aimé le début car on apprend des choses sur les baleines et puis c’est tout.

Je classe ce livre en 337ème position et lui donne une étoile (à la limite de pas d’étoile mais j’ai quand même bien aimé le début !).

Posté par dupdup1000 à 09:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 septembre 2017

Wind river

Cinéma cet après-midi. Nous sommes allés voir Wind River de Taylor Sheridan avec Elizabeth Olsen, Jeremy Renner, Kelsey Asbille

Le synopsis :

Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature…

Il y a quelques longueurs au début et on devine la fin avant l’heure. Les paysages sont magnifiques. La condition des indiens dans la réserve est plutôt bien décrite.

Je classe ce film en 14ème position et lui donne 2 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,