02 août 2015

Amateurs de viande !

Repas ce soir à la fête du vin...

3 assiettes de foie gras, pâtés, gésiers, salade et melon pour JP, Estelle (cousine d'Antoine) et moi, magret de canard et frites pour Antoine...

Estelle a un peu de mal à terminer, Antoine et JP l'aident en mangeant une partie de son assiette...

Reste la tranche de melon et Estelke nous dit : "je garde le meilleur pour la fîn !".

et Antoine de répondre : "tu prends une assiette de viande et tu préfères le melon ??"

Impensable pour Antoine, pour qui un repas sans viande n'est pas un vrai repas !!

Posté par dupdup1000 à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Fernandel ??

Lors d'un repas de famille, au moment du fromage, autour d'un Saint-Felicien.... Nous voilà avec biquet (ma maman) et JP à parler de Fernandel...
Antoine et sa cousine Amélie ne voient pas vraiment de qui il s'agit et soudain Antoine dit : "ce n'est pas celui qui vend de l'huile d'olive ??"

Posté par dupdup1000 à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 juillet 2015

Le code, c'est fait !

Antoine a passé le code hier pour la seconde fois.

Il y a 3 semaines, il n'avait eu que 34/40 et il faut minimum 35 pour l'obtenir (soit 5 erreurs possibles).

Hier, il était très stressé (bien davantage que pour les épreuves anticipées du bac !!). Il pense en fait qu'il se pose trop de questions et qu'en 20 secondes, c'est parfois compliqué.

Au retour de l'examen, il a appelé son moniteur et lui a détaillé les 4 questions dont il se souvenait et dont il n'était pas sûr d'avoir répondu correctement. Sur les 4 questions, 2 étaient fausses.

Quand il a su que c'était bon cette fois, il a hurlé (j'ai même cru qu'il s'était blessé !) de joie. Je lui ai fait remarquer qu'il paraît plus motivé par son permis que par le bac, il m'a répondu que c'est juste que le code c'était super chiant... Admettons !

On n'aura le score précis que demain. Antoine redoutait de ne pas l'avoir en ayant de nouveau 34...

Voilà une bonne chose de faite. Il va pouvoir à présent suivre les 20 leçons de conduite et ensuite ce sera la conduite accompagnée avec nous...

Posté par dupdup1000 à 13:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juillet 2015

La petite fêlée aux allumettes

Quatrième de couverture

Pandore, au bord de la mer, c'est la plage mais c'est pas les vacances. Nake, une jeune fille déjà pas futée, pète un boulon supplémentaire à la mort de sa grand-mère. Désormais, chaque fois qu'elle craque une allumette, elle a des visions qui se révèlent être vraies ! L'inspecteur Cooper et son collègue Michou, moitié flic moitié travelo, sont sur le coup. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, Mémé Cornemuse, tout juste rescapée de ses vacances avec un serial killer, décide de s'en mêler. Faut dire qu'elle a des compétences : elle lit l'avenir dans les lignes de tricot et parle par télépathie avec Jean-Claude Van Damme. Ah c'est sûr, ça aide !

Le côté loufoque de la quatrième de couverture m’avait attirée. Je ne m’attendais donc pas au côté si sombre de ce roman de Nadine Monfils. 10 morts tout de même dans 250 pages ! Ce livre m’a fait penser pour sa noirceur au "magasin des suicides" de Jean Teulé. Heureusement que l’on ne tue pas les importuns à la manière de Mémé Cornemuse, car le monde serait vite dépeuplé…

Donc, vous l’aurez compris, je n’ai pas adhéré, ni au style, ni à l'histoire. Il y a pourtant des personnages  intéressants et bien campés mais à mon goût trop de vulgarité inutile…

Je classe ce livre en 274ème position et ne lui donne pas d’étoile.

Posté par dupdup1000 à 07:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2015

Oups, j'ai glissé chef !

Ce matin, je coupe les cheveux de mon petit mari.

A un moment, il y avait plein de cheveux dans le sabot de la tondeuse. Je l'ai donc retiré pour les enlever.

Je remets alors le sabot au maximum (21 mm) afin de couper sur le dessus de la tête et là, oups, le sabot s'est remis d'un coup sur 3 mm !!

JP s'est retrouvé avec une tranchée en plein milieu de la tête. Le sabot était mal remis... Il n'était enclenché que d'un côté !

J'ai fait du mieux que j'ai pu pour égaliser... JP voulait que je laisse de la longueur sur le dessus. Pour le coup, c'est complètement raté, il ne les a jamais eus aussi courts !! On dirait une coupe militaire...

Je me suis excusée et il m'a dit que c'était court mais que cela allait repousser.

Heureusement que c'est arrivé avec mon chéri parce que le ptit con ne l'aurait pas aussi bien pris si cela m'était arrivé avec lui.

Je vais dorénavant faire très attention quand je remettrai le sabot !!

Posté par dupdup1000 à 15:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


Regain de courage ?

Depuis le 12 juillet, JP et moi allons courir tous les matins (sauf hier où c'était la tempête -pluie, vent, orage- et jeudi où on s'est levé trop tard). On fait un tout petit parcours de 1 km 800 mais c'est déjà un début (pour une reprise !). Il faut savoir que la course à pieds n'a jamais été mon fort, je n'aime pas ça ! (je fais du renforcement musculaire toutes les semaines et cela me convient mieux).

Au niveau souffle, ça va bien, pas de point de côté non plus. Par contre, à mi-parcours j'ai mal aux chevilles, comme si elles ne faisaient plus qu'un avec mes pieds et que l'articulation n'existe plus (une sensation d'avoir des pieds d'éléphants et de poser l'ensemble d'un bloc).

Je me suis dit que cela venait peut-être de mes chaussures qui ne sont pas adaptées (il faut dire que ce sont des tennis et qu'elles doivent bien avoir 15 ans voire peut-être plus !) :

IMG_1894

Du coup, hier, j'ai acheté des "running" (comme ils disent maintenant) :

IMG_1895

Et ce matin, je les ai donc étrennées.

Alors, effectivement, je n'ai pas eu cette sensation de pieds de plomb. Antoine me disait hier que cela pouvait être de l'arthrose (sympa le ptit con, faites des enfants !!), mais a priori, c'était surtout les chaussures qui n'avaient pas d'amorti et je préfère cette option là !!

Bon, maintenant, à savoir si cela va maintenir notre effort sur la durée... A suivre...

Posté par dupdup1000 à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

24 juillet 2015

L'instant présent

Présentation de l'éditeur

Lisa et Arthur n'ont rendez-vous qu'une fois par an. Il passe sa vie à la chercher... ... elle passe la sienne à l'attendre. Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d'art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d'Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n'offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n'est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l'aimer : " Ce qui m'arrive est inimaginable, et pourtant bien réel... ". Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

C'est du Musso tout craché : on rentre dans l'histoire immédiatement. L'histoire est complètement dingue mais on suit l'auteur dans ses délires et le héros dans ses aventures. J'ai eu peur sur la fin de ne pas comprendre ou d'avoir loupé quelque chose, mais non, tout s'éclaire ! On ne s'attend pas au dénouement et ça, c'est vraiment bien !!

Je classe ce livre en 59ème position et lui donne trois étoiles.

 

Posté par dupdup1000 à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Leçon de tâche ménagère (suite)

Suite à ma petite leçon sur LE secret pour bien étendre le linge (voir mon billet du 8 juillet), je pensais Antoine paré pour l'étendage des lessives (je me dis que sa future compagne -bon, on a un peu de temps, il a 16 ans !- aura du pain sur la planche car question bonne volonté sur ce type de questions, c'est limite ! Il m'a même dit une fois qu'il comptait sur sa future petite amie pour faire un certain nombre de choses dans leur foyer -vive le partage des tâches !!-. Il me fait un peu penser à son grand frère Nico, très maternée par Aurélie -bisous vous deux-).

Nouvelle tentative donc plutôt soldée par un échec...

Il y avait son kimono à étendre. Bon, le pantalon était bien positionné (youpi en progrès !), par contre la veste était étendue de façon peu orthodoxe. Du coup, quand il est venu me rejoindre pour une partie de ping pong, je lui ai montré... Il a pu constaté que la veste, étendue au soleil depuis le matin 11 h était encore humide car positionnée avec un amas de tissu au niveau des pinces.

A sa décharge, un kimono humide est assez lourd et la veste étant fendue sur les côtés, il n'a pas trouvé le moyen de suivre les coutures...

Les culottes étaient elles aussi étrangement suspendues...

Il y a encore du progrès attendu !!

Posté par dupdup1000 à 01:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 juillet 2015

Ca peut pas rater !

Quatrième de couverture

"– J'en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J'en ai plus qu'assez de vos sales coups ! C'est votre tour de souffrir ! Ma voix résonne dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. Je vais faire payer ce fumier. Chaque joueur doit vous donner mille baffes. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d'un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu'au fond des enfers. La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c'est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m'étouffe, la haine me consume."

C’est le quatrième livre que je lis de Gilles Legardinier. J’avais adoré « Complètement cramé » classé en 13ème position, j’avais aimé « demain j’arrête » classé en 29ème position, j’avais beaucoup moins apprécié « nous étions les hommes » classé en 234ème position. Son écriture est toujours aussi fluide et agréable.

« Ca peut pas rater » m’a fait penser à « demain j’arrête » car l’auteur se met de nouveau dans la peau d’une femme, ce qu’il réussit plutôt bien. Il y a beaucoup d’humour, de situations cocasses, de réflexions sur la vie en général, sur les différences de fonctionnement entre les hommes et les femmes et sur l’amour aussi bien sûr. J’ai passé un bon moment de lecture même si on se doute un peu de l’identité de l’auteur mystère des lettres que l’héroïne reçoit…

Je classe ce livre en 27ème position et lui donne trois étoiles.

Posté par dupdup1000 à 08:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juillet 2015

De nouvelles floraisons au jardin

Ce que j'aime bien avec un jardin, c'est que les floraisons s'enchaînent.

En ce moment, ce sont les lauriers roses qui fleurissent :

DSC_0112

Les fuchsias continuent d'agiter leurs danseuses dans le vent :

DSC_0113

Les hortensias, qui au départ, paraissaient nous donner de petites fleurs cette année, s'épanouissent petit à petit :

DSC_0116

Le jasmin termine sa floraison immaculée :

DSC_0117

De jolies fleurs roses en grappe (des plantes annuelles dont j'ignore le nom) :

DSC_0120

Les spirées prennent le relais :

DSC_0121

La bignone s'étale sur sa pergola (on est obligé de baisser la tête pour passer dessous, mais si on coupe, on coupe les fleurs !) :

DSC_0122

Les fleurs en trompette de la bignone vues d'un peu plus près :

DSC_0126

Le rosier buisson (il prend tellement de place qu'il empiète sur un rosier à fleur jaune et un rosier à fleur blanche...) :

DSC_0128

A qui les prochaines fleurs ? Probablement les hibiscus...

Posté par dupdup1000 à 13:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,