Présentation de l’éditeur

Elles sont sept. Sept sœurs nommées après la constellation des Pléiades, adoptées par un milliardaire aux quatre coins du monde. À la mort de ce père énigmatique, chacune reçoit un indice pour percer le secret de ses origines. Maia, l'aînée, la beauté raisonnable, a peur de la vérité. Ses découvertes la conduisent par-delà les mers, sur les collines de Rio de Janeiro où se sont brisés bien des destins...

J’ai bien aimé ce livre de Lucinda Riley. A priori, il y a un livre par sœur (dont on ne connaît pour l’instant que 6 : Maia, Ally, Asterope (alias Star), Célaeno (alias Cece), Taygète (alias Tiggy) et Electra) et je viens de regarder sur internet, il n’y a pour l’instant que les 5 premiers tomes sortis dans le commerce. Donc si je continue la saga, je resterai en attente des deux derniers… un peu comme avec « l’amie prodigieuse – tome 4 » que j’ai attendu au format poche et dont je ne me souvenais plus forcément de tous les personnages (je devais régulièrement me référer au début du livre où les personnages de toutes les familles étaient détaillés). La différence ici, c’est que l’on doit pouvoir lire un livre sans forcément lire les autres puisque chaque tome parle d’une sœur différente, donc d’une histoire et d’un pays différents.

Pour en revenir à Maia, le premier tome, j’ai trouvé cela intéressant car il y avait un fond historique sur la création du Corcovado (le christ rédempteur) à Rio et également des détails sur la vie au Brésil dans les années 1920.

Je classe ce livre en 180ème position (sur 508 que compte mon classement à ce jour) et lui donne 2 étoiles.