Présentation de l’éditeur

À Paris, un triste vendredi de novembre. Aurélie, en plein chagrin d’amour, remarque dans une librairie un roman intitulé Le Sourire des femmes. En le feuilletant, stupeur ! : non seulement elle y découvre le nom du restaurant dont elle est propriétaire, mais, de plus, l’héroïne lui ressemble comme deux gouttes d’eau. La lecture passionnée de ce roman lui redonne goût à la vie. Intriguée par tant de coïncidences, elle décide d’entrer en contact avec son auteur. Mais rencontrer le mystérieux Robert Miller par l’intermédiaire de son éditeur s’avère étrangement difficile… Comédie romantique qui peint avec saveur un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes revisite le nouveau désordre amoureux non sans un soupçon de magie et un zeste d’enchantement.

Dans ce livre de Nicolas Barreau, le héros, André Chabannais, éditeur du livre de Robert Miller (dont le nom n’est même pas mentionné dans le résumé de l’éditeur, le comble pour un éditeur !) s’enferre petit à petit dans ses mensonges, et j’ai toujours eu du mal avec ce genre d’histoire. Je trouve que c’est tellement plus simple de dire la vérité dès le début… Mais de ce fait, il n’y aurait pas eu ce livre 😉 !

Enfin, bref, l’histoire se lit facilement. Il y a de jolies trouvailles mais j’ai eu hâte que la vérité enfin éclate et cela n’arrive vraiment qu’à la toute fin…

Je classe ce livre en 356ème position et lui donne une étoile.