Aujourd'hui, JP a eu l'idée de visiter le familistère de Guise.

Jean-Baptiste GODIN, industriel autodidacte fondateur des poèles du même nom, bâtit de 1859 à 1884 à côté de son usine de nombreux bâtiments  pour loger ses ouvriers (2000 au plus fort de l'activité) et leur donner des conditions de vie plus décentes (buanderie, nourriture à prix coutant, crèche, école pour les enfants, théâtre, piscine, prémice d’une sécurité sociale et d’une retraite, diminution du temps de travail, du nombre de jours travaillés, …).

La devanture de l'usine :

DSC_0008

Les bâtiments d'habitation :

DSC_0010

La verrière à l'intérieur des habitations :

DSC_0011

Le théâtre au centre de la photo et les écoles de chaque côté :

DSC_0024

L'intérieur du théâtre :

DSC_0026

Une cuisinière :

DSC_0012

Pour chauffer les fers à repasser :

DSC_0016

Différents types de poèles :

DSC_0020

De nouveaux des habitations :

 

DSC_0033

La piscine :

DSC_0035

Le jardin d'agrément (il y aura également des potagers par famille) :

DSC_0039

Le mauzolée où Jean-Baptiste Godin et sa femme sont enterrés :

DSC_0041

Vue du jardin d'agrément :

DSC_0046

C'était une visite forte intéressant.

Jean-Baptiste GODIN a mis en place la plus ambitieuse expérimentation d'association du travail et du capital. C'est une interprétation du phalanstère de Charles FOURIER.