16 octobre 2018

Voyez comme on danse

Synopsis : Voyez comme ils dansent… Julien sent comme une présence hostile derrière lui en permanence. Alex, son fils apprend qu’Eva, lycéenne de 17 ans a oublié de le prévenir qu’il allait être père. La mère d’Eva, Véro, dans une sale passe depuis sa naissance pense  qu’elle va être obligée d’arracher le sac des vieilles pour nourrir le futur enfant. Elizabeth, dont le mari Bertrand s’est volatilisé, voit sa maison dévastée par une perquisition. Lucie exaspérée par les délires paranos de Julien, son mari, est au bord du burn out conjugal.
Serena, la maîtresse de Julien sent qu’il lui ment. Julien ne sent pas que Serena lui ment aussi. Loïc, fils ainé de Véro, seul élément stable de la bande ne l’est pas tant que ça.
Sans oublier un absent toujours très présent…

Il faut un peu de temps pour comprendre qui est qui et qui par rapport à qui. On suit les aventures de chacun avec une certaine bienveillance mais je serai incapable de raconter l’histoire et la finalité du film… Il y a de bonnes trouvailles dans les répliques et j’ai ri plusieurs fois. Après, je n’en garderai pas un souvenir impérissable.

Il y a beaucoup d’acteurs qu’on aime : Carole Bouquet, Karine Viard, Charlotte Rampling, Jacques Dutronc et William Lebghil (vu dans « Première année » où il était rayonnant).

Ce classe ce film de Michel Blanc en 42ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,