30 septembre 2018

Adhésion à une salle de sports

Avec JP, en plus du rééquilibrage alimentaire commencé depuis décembre 2017 (perte de 22 kilos pour lui, il voudrait en perdre encore 5 et 13 kilos pour moi, en stabilisation depuis 5 mois), nous avons repris le sport depuis mars 2018. Nous courrons tous les matins ou faisons du vélo d'appartement (en ce moment plutôt vélo car il fait nuit maintenant le matin).

Et depuis début septembre, j'ai fait le tour de salles de sport et de musculation. Parce que c'est bien de perdre du poids mais il y a des zones à muscler (fessiers, abdos, bras).

J'en ai fait 4.

- La première était pourvue d'une salle lumineuse avec des machines de cardio et de musculation, une salle de cours collectifs avec un coach, d'un parking à proximité et un accès possible le samedi et le dimanche (un peu plus chère que les autres).

- La seconde était pourvue d'une grande salle avec encore plus de machines de cardio et de musculation, une salle de cours collectifs sans coach (uniquement vidéo), pas de parking à proximité car en centre-ville et un accès possible le samedi et le dimanche.

- La troisième était pourvue de deux toutes petites salles oppressantes sans fenêtre avec des machines de cardio et de musculation très proches les unes des autres, une salle de cours collectifs avec un coach, d'un parking à proximité et un accès possible le samedi.

- La quatrième (sous forme d'association) était pourvue de plusieurs salles (sans machine de cardio ou de musculation) pour des cours collectifs avec un coach (dont yoga ou pilates), sans parking à proximité car en centre-ville et un accès possible uniquement pendant les cours (mais samedi et dimanche matin compris). La moins chère.

Du coup, je suis revenue à la première et me suis inscrite pour 13 mois.

J'ai déjà fait 5 cours (abdos fessiers ou renforcement musculaire avec des poids, des altères, du lest pour les jambes, un bâton, un tapis, un step, ...). JP a fait un essai samedi dernier et s'est inscrit également.

Et ce matin, en y allant à vélo, nous voici sur les machines :

IMG_2280

Quelques crunches :

IMG_2282

Nous sommes motivés. Il faut que cela dure dans le temps mais j'ai bon espoir...

Posté par dupdup1000 à 17:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


29 septembre 2018

100 jours pour être heureux

Présentation de l’éditeur :

Vous reprendrez bien une dose d'optimisme ?

Lorsque deux jeunes femmes que tout oppose se rencontrent, le destin pourrait bien basculer. Annie mène une existence vide de sens et de joie depuis qu'un drame a brisé sa vie deux ans plus tôt. Polly est condamnée, il lui reste trois mois à vivre. Mais Polly, aussi rayonnante et excentrique qu'Annie est terne et renfermée, a décidé de relever le défi des " cent jours pour être heureux ". Elle entraîne sa nouvelle amie dans cette aventure : trouver chaque jour une source de joie, un petit bonheur. Réenchanter le quotidien pour retrouver le goût de vivre et la force d'accepter l'inéluctable. Autour d'elles, une galerie de personnages hauts en couleur devront suivre la fantasque Polly et ses idées farfelues... jusqu'à son ultime pied de nez à la mort et au désespoir.

À l'encontre des clichés, 100 jours pour être heureux livre un véritable hymne à la vie sans jamais tomber dans la mièvrerie de la pensée positive. Avec beaucoup d'intelligence et d'impertinence, l'auteur nous entraîne dans la course folle de Polly à la poursuite du bonheur. Passant du fou rire aux larmes, le lecteur traverse à vive allure la palette des émotions de ces deux héroïnes : on se révolte, on se résigne, on hésite, on plonge... Mais on vit, coûte que coûte !

J’ai beaucoup aimé ce livre d’Eva WOODS. Un livre qui nous rappelle de profiter des petites choses, des petits bonheurs au quotidien que la vie nous offre même quand on traverse des périodes plus difficiles. 560 pages qui se lisent vraiment facilement (en 4 jours !) et avec beaucoup de plaisir. Je recommande !

Et surtout, à tenter (le défi de Polly) !

Je classe ce livre en 95ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 septembre 2018

Faux départ

Présentation de l’éditeur

Ma foi, qu’est-ce donc que la vie, la vie qu’on vit ? D’expérience, elle a la douceur d’un airbag en béton et la suavité d’un démaquillant à la soude, la vie ne serait-elle qu’une épaisse couche d’amertume sur le rassis d’une tartine de déception ? Pas moins, pas plus ? C’est en tout cas la démonstration que nous livre Marion Messina, l’Emmanuel Bove de ces temps, dans Faux départ, son premier roman. À ma gauche, Aurélie, à ma droite Alejandro ! Entre la Grenobloise de toute petite extraction qui crève la bulle d’ennui dans une fac facultative, souffre-douleur d’un corps en plein malaise, et le Colombien expatrié, ça s’aime un temps mais ça casse vite. D’aller de Paris en banlieue et de banlieue à Paris, d’œuvrer comme hôtesse d’accueil, de manger triste, coucher cheap et vivre en rase-motte, rencontrer Franck puis Benjamin ne change que peu de choses à l’affaire. Renouer avec Alejandro ne modifie guère la donne : l’amour fou, la vie inimitable, le frisson nouveau sont toujours à portée de corps, mais jamais atteints. Toujours en phase d’approche, jamais d’alunissage. Marion Messina décrit cette frustration au quotidien avec une rigueur d’entomologiste. Que voulez-vous, la vie fait un drôle de bruit au démarrage. Jamais on ne passe la seconde. Faux départ, telle est la règle.

Vous lisez la présentation de l’éditeur et vous avez un résumé parfait du ton du livre. C’est sombre, c’est noir, c’est triste, c’est pessimiste, c’est long, … Je me suis ennuyée, pas une seule lueur d’espoir dans ce livre de Marion Messina. C’est pourtant un livre qui était recommandé dans le Biba de septembre (pas que ce soit une référence mais c’est ce qui a suscité mon achat). Je n’ai eu qu’une envie : arriver à la fin du livre pour passer à autre chose !

Je classe ce livre en 388ème position et ne lui donne pas d’étoile (et j'aurais peut-être même dû mettre un moins).

Posté par dupdup1000 à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 septembre 2018

Vélotour, super expérience !

Aujourd'hui, nous avons participé au Vélotour (1ère édition à Valenciennes alors que cela existe depuis 2006 à Dijon).

Il s'agit d'un parcours à vélo en ville : 

IMG_2259

On est amené à rouler à l'intérieur de certains bâtiments emblématiques de la ville.

Ici dans les couloirs de l'Hôpital (JP casaque rouge, blanche et noire que l'on voit devant le Monsieur en rouge et noir) : 

IMG_2260

A l'entrée de l'hôpital :

IMG_2262

Sur le site de remisage des bus et tramways (habituellement non ouvert au public) :

IMG_2266

Passage dans le gymnase du Parc Dampierre :

IMG_2272

et la piste à l'extérieur (jamais vu jusqu'à aujourd'hui !) :

IMG_2273

On est ensuite passé dans le théâtre (toujours à vélo !) :

IMG_2275

Petit arrêt ravitaillement dans la Cité des congrès :

IMG_2278 (2)

Les voies navigables de France avaient ouvert pour l'occasion le pont sur le barrage :

IMG_2278 (3)

construit lors de la réalisation du port de plaisance :

IMG_2278 (4)

Petit tour ensuite dans les couloirs du Lycée Wallon (si les lycéens nous voyaient !) :

IMG_2278 (6)

 

La cour du Lycée :

IMG_2278 (8)

Avec la pluie, le maquillage a légèrement coulé mais super contente de cette sortie :

IMG_2278 (10)

On arrive ensuite à la Mairie où un sympathique Monsieur joue de l'orgue de barbarie et encourage chaque participant :

IMG_2278 (11)

Petit passage dans le parking du centre commercial du coeur de ville (habituellement interdit aux vélos) :

IMG_2278 (12)

et enfin, le parcours se termine par le stade du Hainaut. JP a pu se mettre à la place des joueurs. Vu immanquable sur le stade !

IMG_2278 (14)

Le stade vu de la pelouse (image rare !) :

IMG_2278 (18)

A part le temps (petit crachin tout le temps et plus intense sur le retour), JP et moi avons trouvé cela génial. Il y avait la possibilité de rajouter 2 boucles (on en a fait une, celle qui menait au théâtre). On a dû faire en tout 35 km.

Franchement à refaire l'année prochaine en espérant une météo plus clémente. Malgré cela, il y avait beaucoup de participants ! Chapeau aux bénévoles qui nous indiquaient le chemin en plus du marquage sur la route qui était bien clair.

Les bâtiments ouverts aux vélos nous ont surpris, il y en aura peut-être encore davantage l'année prochaine...

Posté par dupdup1000 à 18:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

22 septembre 2018

Le poulain

Aujourd'hui, nouvelle séance cinéma avec "Le poulain".

Synopsis : Arnaud Jaurès, 25 ans, novice en politique, intègre par un concours de circonstances l’équipe de campagne d’un candidat à l’élection présidentielle. Il devient l’assistant de Agnès Karadzic, directrice de la communication, une femme de pouvoir et d’expérience qui l’attire et le fascine. Sans l’épargner, elle l’initie aux tactiques de campagne, et à ses côtés il observe les coups de théâtre et les rivalités au sein de l’équipe, abandonnant peu à peu sa naïveté pour gravir les échelons, jusqu’à un poste très stratégique.

Un peu déçus, JP et moi, de ce film de Mathieu Sapin. On se doute des coups bas et de cette soif de pouvoir au sein de la classe politique et même si Alexandra Lamy et Finnegan Oldfield jouent bien, on s’ennuie un peu.

Je classe ce film en 39ème position et lui donne une étoile (pour les 2 acteurs principaux).

 

 

Posté par dupdup1000 à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Photo de famille

Hier, avec JP, nous sommes allés voir le film "Photo de famille".

Synopsis : Gabrielle, Elsa et Mao sont frères et sœurs, mais ne se côtoient pas. Surtout pas. La première est « statue » pour touristes, au grand dam de son fils ado. Elsa, elle, est en colère contre la terre entière et désespère de tomber enceinte. Et Mao, game designer de génie chroniquement dépressif, noie sa mélancolie dans l’alcool et la psychanalyse. Quant à leurs parents, Pierre et Claudine, séparés de longue date, ils n’ont jamais rien fait pour resserrer les liens de la famille. Pourtant, au moment de l’enterrement du grand-père, ils vont devoir se réunir, et répondre, ensemble, à la question qui fâche : « Que faire de Mamie ? »

JP et moi avons bien aimé ce film de Cécilia Rouaud. Il y a plein de relations et de situations de famille où l'on peut se reconnaître, dans la fratrie, envers ses parents, ses enfants, … C’est parfois si difficile de communiquer et parfois si simple en fait. J’ai eu plaisir à retrouver Vanessa Paradis, mais Camille Cottin et Pierre Deladonchamps sont excellents eux aussi.

Je classe ce film en 27ème position et lui donne deux étoiles.

Posté par dupdup1000 à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 septembre 2018

Mon corps au pays des merveilles

Présentation de l’éditeur

Qui pourrait imaginer que l'ADN contenu dans la totalité de nos cellules, mis bout à bout, couvrirait trois cents fois le trajet de la terre à la lune, aller-retour ? Que l'ensemble de nos vaisseaux sanguins ferait deux fois et demie le tour de la terre ? Comment notre corps peut-il abriter de tels prodiges ? Le Docteur Clara Naudi a relevé le défi de rendre l'anatomie et la physiologie enthousiasmantes. Elle transmet ses connaissances avec tant de clarté, et souvent d'humour, que son livre se lit comme un roman, le roman du corps... Au fil des pages, vous découvrirez l'anatomie humaine, pleine d'intelligence, magnifiquement servie par des dessins vibrant de vie et de beauté. Nous vivons avec notre corps et, pour bon nombre d'entre nous, nous ignorons souvent comment il fonctionne ! Si vous êtes profane en anatomie et physiologie, Clara Naudi a pensé à vous... Son livre, écrit avec simplicité, vous aidera, non seulement à mieux connaître votre corps, mais aussi à mieux l'aimer, à mieux le respecter, et donc à en prendre soin... Les 480 pages de cet ouvrage sont rythmées par des conseils de santé qui s'appliquent à chaque système du corps humain. Les professionnels du domaine médical ou paramédical, les chercheurs, les enseignants et les étudiants apprécieront une anatomie vivante qui intègre d'autres sciences, des disciplines récentes telles l'écologie microbienne, la posturologie, l'anatomie fractale, ainsi que des éléments de médecine traditionnelle chinoise, ayurvédique, Hakim... Ce livre très documenté, dans lequel les auteurs mettent en lumière les mathématiques cachées du corps humain et la beauté du nombre d'or à l'œuvre, permet un autre regard, regard souvent perdu de par la spécialisation des études, des recherches ou de la profession. Les artistes, les créateurs d'arts appliqués peuvent y trouver un creuset d'inspiration... L'on sait, par exemple, à quel point l'architecture créée par l'homme est issue des structures du corps humain. Abordable par toute personne désireuse de découvrir les secrets de son corps et de mieux vivre avec lui, il est aussi, par sa précision scientifique et sa richesse d'informations, un manuel de référence pour tout professionnel.

C’est un livre très intéressant. Il ne faut pas s’arrêter au premier chapitre sur les cellules que j’ai trouvé plus complexes que les autres. J’ai adoré tout ce qui concerne la posture ainsi que le foie et les reins. On a effectivement envie de faire plus attention à son corps quand on lit ce livre de Claudia Naudi !

Il reste tout de même des passages complexes malgré ses tentatives de vulgarisation. Il y a aussi, je trouve, des paragraphes un peu naïfs sur la nature humaine et de nombreuses références à la médecine manuelle derviche, aux techniques énergétiques par les méridiens ou aux principes de la philosophie chinoise, donc à chacun de se faire son idée sur cela.

Je classe ce livre en 218ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2018

Première année

Synopsis : Antoine entame sa première année de médecine pour la troisième fois. Benjamin arrive directement du lycée, mais il réalise rapidement que cette année ne sera pas une promenade de santé. Dans un environnement compétitif violent, avec des journées de cours ardues et des nuits dédiées aux révisions plutôt qu'à la fête, les deux étudiants devront s’acharner et trouver un juste équilibre entre les épreuves d’aujourd’hui et les espérances de demain.

Ce film de Thomas Lilti est très représentatif de ce qu’est une première année en faculté de médecine. Les deux acteurs, Vincent Lacoste et William Lebghil sont très justes. L'histoire parle aussi en filigrane de l'inégalité des chances en fonction de l'origine sociale. J’ai bien aimé ce film et JP a été surpris de cette vive compétition entre étudiants au vu du nombre restreint de places en seconde année.

Je classe ce film en 26ème position et lui donne 2 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,