18 août 2018

Que sais-je : Les Sciences de l'Education

Petit préambule

J’avais acheté deux livres à Antoine sur le droit quand il s'orientait vers la Licence de droit au mois de mai (« Introduction générale au droit » de Rémy Cabrillac et « Je veux réussir mon droit » d’Isabelle Defrénois-Souleau). Vu qu’il a décidé de s’orienter vers la licence Sciences de l’éducation au mois de juillet (!), j’ai acheté deux autres livres (je tente de m'adapter !) : « Que sais-je : les Sciences de l’Education » de Gaston Mialaret et « l’essentiel de la pédagogie » sous la direction d’Alain Bentolila.

Je viens de lire le « Que sais-je ».

Présentation de l’éditeur

Ces sciences de l'éducation regroupent plusieurs disciplines avec un objectif précis : former des éducateurs. En quoi ont-elles modifié cette formation et quels en sont les enjeux dans notre société, tel est le sujet de ce livre.

Ce livre est très intéressant et très dense. Je pense que pour assimiler toutes les informations et les notions, il faut le lire plusieurs fois. Je me suis parfois sentie un peu perdue (malgré le fait que je travaille dans le milieu de la formation et de la pédagogie).

Par exemple, page 76 :

« Les méthodes se définissent quelquefois par rapport à leurs fondements psychologiques ou philosophiques. C’est ainsi que la méthode d’Ovide Decroly se réfère principalement aux théories de la Forme alors que la méthode de Maria Montessori ne se comprend que par rapport à la psychologie sensualise de Condillac. Les méthodes de Skinner ne sont que la conséquence de la théorie S -> R alors que la méthode de Makarenko n’est que le reflet de ses prises de position marksistes. On a pu dire aussi que les méthodes nouvelles se fondaient sur une épistémologie constructiviste alors que les méthodes traditionnelles ne se justifiaient que par une épistémologie de la transmission. »

Si vous n’avez pas lu Decroly, Montessori, Condillac ou Makarenko, comme c'est mon cas, c’est un peu difficile de comprendre ce paragraphe. Et ce n’est pas le seul du genre. Cela manque un peu de vulgarisation à mon sens.

Difficile de classer ce livre, mais je vais tout de même tenter.

Je classe ce livre en 217ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 août 2018

Orientation, choix validé

Nous avons avancé sur l'orientation d'Antoine pour la rentrée (voir mes billets des 19 et 25 juillet).

Nous n'avons finalement pas eu besoin de la dérogation de la Rectrice de l'Académie (dérogation qu'il pouvait obtenir grâce à son statut de sportif de haut niveau) pour qu'Antoine entre en licence 1 Sciences de l'éducation.

En effet, alors qu'il était 128ème en liste d'attente fin mai (!) sur le voeu de la licence Sciences de l'éducation (sachant qu'il y a 100 places disponibles seulement), il a grignoté des places tous les jours jusqu'à être admis en liste principale le 1er août. Nous avons reçu un mail le jour même de Parcoursup nous demandant de valider son choix dans les 24 h.

J'ai contacté le Monsieur de l'Université qui avait fait la démarche pour la dérogation mais n'ayant pas de réponse de sa part dans les délais (car en vacances), nous avons décidé de renoncer à la licence de droit dans Parcoursup et d'accepter le voeu de Sciences de l'éducation (tout en prévenant le Monsieur par sms -celui-ci nous a répondu deux jours plus tard de valider dans parcoursup- ce qui était déjà fait).

Nous avons procédé à son inscription administrative hier. Il reste à présent l'inscription pédagogique à effectuer. On avance !

Voili, voilou...

Posté par dupdup1000 à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Papillon

Synopsis : Henri Charrière, dit "Papillon", malfrat de petite envergure des bas-fonds du Paris des années 30, est condamné à la prison à vie pour un meurtre qu'il n'a pas commis. Il est envoyé sur l'île du Diable, en Guyane. Il va faire la connaissance de Louis Dega qui, en échange de sa protection, va aider Papillon à tenter de s'échapper...

Remake du film Papillon de 1973 avec Steeve McQueen et Dustin Hoffman et selon des faits réels.

J’ai bien aimé ce film de Michael Noer avec Charlie Hunnam, Rami Malek et Eve Hewson. JP a trouvé qu’il y avait des longueurs (notamment quand il se retrouve à l’isolement mais en même temps cela s’étend sur plusieurs années de sa vie !). Pour ma part, je ne me suis pas ennuyée malgré la durée d’1 h 57 du film. Les deux acteurs principaux sont criants de vérité.

Je classe ce film en 26ème position et lui donne deux étoiles.

Posté par dupdup1000 à 22:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Vacances dans le Cantal

Jour 1 -

Nord -> Cantal (750 km) - arrivée à 18 h :

 

DSC_0099

Jour 2

Après avoir fait des courses le matin à Riom-Es-Montagne, nous avons fait une randonnée de 11 km l'après-midi juste dans les montagnes au dessus de la maison de location.

De beaux chardons sur le chemin :

DSC_0109

Vue sur le lac des Cascades (que l'on voit également en partie de la maison de location) :

DSC_0115

Vue sur le retour de la ballade :

DSC_0134

Jour 3

Ballade à vélos (électriques).

DSC_0153

Alors que nous avions prévu un parcours de difficulté 2 (sachant qu'il y a 4 niveaux et que la seule randonnée de niveau 1 était trop éloignée), JP s'est arrêté à un stand de parapente. Après discussion, JP a eu envie de voir le site d'envol. Et là, ce n'était plus du tout du niveau 2...

DSC_0159

Du coup, on n'a plus refait de vélo de notre séjour...

Nous sommes revenus par le lac des Cascades (que l'on voit de la maison) et qui sera notre lieu de footing matinal et quotidien (à peu près plat) d'une demi-heure (chaque tour faisant un kilomètre).

DSC_0146

L'après-midi visite de la ville de Salers :

DSC_0164

Très joli village en pierres :

DSC_0182

Jour 4 :

Randonnée de 11 km jusqu'au Plomb du Cantal (plus haut sommet du département à 1855 m) que l'on voit au milieu de la photo :

DSC_0202

Beaucoup de fleurs différentes sur le parcours :

DSC_0203

Vue d'en haut (deux tables d'orientation mais impossible d'y rester à cause de "fourmis à zailes" :

DSC_0210

Descente assez raide sur le retour :

DSC_0220

Jour 5

Nous avons fait un circuit en voiture de 90 km.

Ici, le pas de Peyrol :

DSC_0234

 

 

La cascade sur le Site de Cotteughes :

DSC_0242

Le village de Trizac :

DSC_0257

Les ruines du château du XVème siècle d'Apchon :

DSC_0270

L'église de Collandres (voyez-vous JP ?) :

DSC_0281

Jour 6 :

Randonnée de 7 km "Vial et Revel" :

DSC_0295

Table d'orientation :

DSC_0303

Passage dans les estives (prairie d'altitude où les vaches sont menées l'été) :

DSC_0308

Rencontre avec de belles Salers (pas très contentes que l'on soit accompagnés de Jecko) :

DSC_0315

Jour 7

Visite d'Aurillac (la ville du Parapluie) :

DSC_0331

La maison consulaire :

DSC_0333

Les maisons en bois au bord de la Jordanne :

DSC_0342

Vue d'Aurillac du point de vue du parc du Château :

DSC_0354

Jour 8 :

Bédi (fille de JP), Manu et les enfants nous ont donné rendez-vous à Autoire (chacun parcourant une partie de la route) où, après un sentier sympathique le long de la rivière, nous arrivons à une cascade (pas beaucoup d'eau à cette époque, à refaire en automne) : 

 

DSC_0363

Bédi, Clémence avec JP :

DSC_0365

Puis nous avons passé le reste de la journée au bord de la Dordogne à Beaulieu (journée super sympa !) :

DSC_0366

Jour 9 :

Randonnée du Lac Sauvage, que nous avons pris à l'envers (pfff !) :

DSC_0388

D'autres estives :

DSC_0393

 De jolies fleurs :

DSC_0394

Jour 10 :

Le Puy Mary (très populaire et donc très fréquenté !). La montée se fait sur un sentier en béton très raide et des marches jusqu'à 1787 m et une table d'orientation : 

DSC_0399

Nous décidons, une fois arrivés au sommet, de continuer de l'autre côté (beaucoup moins fréquenté) :

DSC_0420

Vue sur le Puy Griou au fond à droite (on voit le sentier que l'on emprunte sur les crêtes au milieu sur la photo) :

On voit également la Brèche de Rolland très raide (que nous emprunterons ensuite) :

DSC_0423

La brèche de Roland (pas très rassurée pour JP qui a le vertige mais tout s'est bien passé) :

DSC_0426

De nouveau le Puy Griou :

DSC_0427

Jour 11 :

Randonnée des Cascades à Albepierre :

DSC_0457

Un papillon (il y en avait beaucoup !) :

DSC_0460

La descente :

DSC_0467

Une autre cascade :

DSC_0475

Jour 12 :

Seule journée où il n'a pas fait beau pendant notre séjour.

Cela ne nous a pas empêché de faire une ballade sur un très joli sentier verdoyant, fait de ponts, d'escaliers et de rochers dans les Gorges de la Cère :

DSC_0499

Visite ensuite du Château de Pesteils à Polminhac :

DSC_0521

Jour 13 :

Randonnée à Dienne jusqu'à la Croix du Gendarme. Nous avons perdu ensuite le sentier et avons marché une bonne partie dans les herbes hautes (moi, j'aime pô !).

DSC_0554

Sur la croix du Gendarme :

DSC_0556

Juste avant les herbes hautes (pfff) :

DSC_0561

Vue panoramique :

DSC_0562

La vue sur Dienne (avant de revenir sur Drils où nous n'avons pas vu la cascade, décidément pas le jour !) :

DSC_0565

Jour 14 :

Sur la route du retour, nous avons passé deux jours chez biquet (ma maman). Ma soeur Babeth était là quand nous sommes arrivés. Elle m'a offert un joli mug, du thé "pomme caramélisée" et une boule à thé (merci encore soeurette !).

Le soir avec Biquet, Jean et JP :

DSC_0568

Jour 15 :

Ballade de 30 km à vélo avec Biquet, Jean et JP :

DSC_0578

Nous sommes passés voir ma soeur aînée, Cathy, qui nous a montré les derniers travaux de sa maison et qui en a profité pour essayer rapidement mon vélo électrique (ainsi que ma nièce Estelle) :

DSC_0582

 Le soir à l'ombre des arbres :

DSC_0590

Nous sommes également allés voir ma soeur Anne-Marie et son compagnon Patrice (qui étaient en pleins travaux également. Cela va être top !) :

DSC_0591

Suis ravie d'avoir vu Biquet et mes 3 soeurs avant de repartir à la maison (jour 16) pour la dernière semaine de congé !

Posté par dupdup1000 à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

My Lady

Synopsis : Faut-il obliger un adolescent à recevoir la transfusion qui pourrait le sauver ? Fiona Maye, Juge de la Haute Cour, décide de lui rendre visite, avant de trancher. Leur rencontre bouleversera le cours des choses.

Ce film de Richard Eyre avec Emma Thompson, Stanley Tucci et Fionn Whitehead est assez sombre. L’actrice est formidable dans ce rôle difficile d’une juge qui doit trancher des cas particulièrement sensibles. JP n’a pas tout compris, notamment l’ambiguïté de la relation entre la juge et le jeune adolescent. De mon côté, je pense avoir compris cette ambigüité mais cette relation particulière qui m’a gênée.

Je classe ce film en 27ème position et lui donne 2 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 11:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 août 2018

Entre ciel et Lou

Présentation de l´éditeur :

Jo vient de perdre l'amour de sa vie, son souffle, son rire et son appétit : Lou. Il est désormais seul sur l'île de Groix, leur île, celle qu'il a choisie et qu'elle a épousée en même temps que lui. Lors de ses funérailles, entouré de ses enfants, Cyrian et Sarah, avec qui il nourrit des rapports distendus, le notaire lit le testament. Jusqu'à cette annonce fracassante : Jo l'a trahie. Stupeur ! Ce dernier comprend que Lou, mère dévouée et épouse amoureuse, n'a pas dit son dernier mot et lui lance un ultime défi. Son " piroche " aura deux mois pour renouer avec Cyrian et Sarah, et surtout, les rendre heureux. Mais entre une belle-fille acariâtre et jalouse, un fils sur la défensive, une petite-fille en mal de père et une fille cabossée par l'amour, Jo a du pain sur la planche... Haut les cœurs ! Chaque famille a son lot de secrets, de colères tues et de sourires entendus. Lou, Jo et leurs enfants ne dérogent pas à la règle. Mais est-il jamais trop tard pour se retrouver et rattraper le temps perdu ? Avec Entre ciel et Lou on rit, on pleure, on s'engueule, et surtout, on s'aime ! Un roman aux effluves iodées à dévorer emmitouflés face à la mer.

J’ai beaucoup aimé ce livre de Lorraine Fouchet. On suit l’histoire du point de vue de chaque protagoniste. Les personnages sont attachants et on découvre petit à petit le pourquoi du comportement de chacun. C’est un livre sur les rapports humains, sur la famille, sur l’amitié, sur la maladie, sur le deuil et ayant pour décor l’ile De Groix.

Je le classe en 35eme position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 20:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,