La semaine dernière, en voiture, avec JP et Antoine. On se rappelait les "bétises" d'Antoine lorsqu'il était à l'internat pendant les quatre ans de Pôle Espoir de judo :

JP : Tu te rappelles la fois où ... (la coach) nous a appelé un soir ?

moi : oui, Ilana

JP : il était tard, il était au moins ...

moi : 23 h 30

Antoine à son père : Heureusement que maman est là pour remplir tes histoires à trous.

J'ai bien ri !