Le 12 février 2011, je diffusai un billet sur l'épilation laser et les conséquences quelques peu désastreuses d'une séance en particulier où j'ai été brûlée sur les deux mollets.

J'avais signalé à la Dermatologue qu'elle me faisait mal pendant la séance mais elle a continué sur les deux jambes. Elle avait constaté lors des séances précédentes que je n'étais pas particulièrement douillette et aurait dû diminuer l'intensité du rayon quand je lui ai signalé que c'était très désagréable. J'ai pensé à l'époque porter plainte. Je ne l'ai pas fait. Je pense que j'aurai dû.

Si j'en parle à nouveau, c'est que je viens de recevoir un message de Patricia qui a lu ce billet et qui m'explique : "J'ai fait une épilation laser il y a trois jours et j'ai été brulée. En faisant des recherches sur le net, je suis tombée sur votre blog. Mes brulures ressemblent beaucoup aux vôtres, du coup, je je voulais vous demander comment cela a évolué. Vos tâches sont disparues? Avez-vous suivi un traitement spécifique?"

Du coup, je publie ce nouveau billet qui pourra je l'espère rassurer (enfin si c'est rassurant !) d'autres femmes qui auraient eu les mêmes mésaventures que nous.

Voici une photo de mes mollets prises aujourd'hui :

IMG_0503

A priori, on ne voit pas grand chose. Qu'en pensez-vous ?

Il faut savoir que les cicatrices se voient différemment selon que la peau est bronzée ou non. Actuellement, en hiver, c'est là où elles se voient le plus. Je signale aussi que les tâches blanches ont eu tendance a diminuer au fil des années. Cela fait 5 ans et demi maintenant...

A première vue, on ne voit pas grand chose. En regardant de plus près, il reste une douzaine de cicatrices sur chaque jambe (quand on le sait). J'ai mis des flèches noires pour montrer quelques unes des cicatrices et en rouge, quelques poils qui n'ont pas été éradiqués par l'épilation définitive (il en reste toujours un peu chez moi, surtout sur la partie arrière du mollet où les poils sont clairs).

IMG_0504

Je n'ai pas suivi de traitement particulier mais je pense qu'une crème cicatrisante et hydratante pourrait certainement accélérer le processus de guérison.

Voilà !