29 novembre 2016

La vie est facile, ne t'inquiète pas

" Alors que j'étais inconsolable, il m'avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J'avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J'étais prête à m'ouvrir aux autres. " Depuis son retour d'Irlande, Diane a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de son ami Félix, elle s'est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C'est là, aux Gens..., son havre de paix, qu'elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné et surtout il comprend son refus d'être mère à nouveau. Car Diane sait qu'elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille. Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s'effondrer les unes après les autres. Aura-t-elle le courage d'accepter un autre chemin ?

Dans « La vie est facile, ne t’inquiète pas », suite de « Les gens heureux lisent et boivent du café » d’Agnès Martin Lugand, on retrouve les protagonistes qu’on avait aimé suivre dans le premier livre. Il est question également de deuil et de résilience. Forcément on pleure, mais on sourit aussi. L’héroïne, Diane, est presque vivante car tellement criante de vérité. Bon, juste un truc qui me pose question, pourquoi a-t-elle tant attendu pour faire son choix final…

Je classe ce livre après en dessous du tome I en 114ème position et lui donne 2 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 02:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 novembre 2016

Les gens heureux lisent et boivent du café

Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence. Afin d'échapper à son entourage qui l'enjoint à reprendre pied, elle décide de s'exiler en Irlande, seule. Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper...

Maryline m’a parlé de ce livre d’Agnès Martin-Lugand. Je l’avais vu sur Amazon et avait hésité à le télécharger car la présentation de l’éditeur me paraissait beaucoup trop triste. Son enthousiasme m'a donné envie de tenter l'expérience. J’ai interrompu une autre lecture (où je galère un peu) pour lire ce livre que j’ai dévoré en deux jours.

C’est une histoire qui commence effectivement fort tristement. C’est une histoire qui touche. C’est une histoire de reconstruction et de résilience avec toutes les difficultés que cela peut comporter. Cela tourne un peu à « l’eau de rose » à un moment mais finalement non (enfin pas trop !).

Il y a une suite « La vie est belle, ne t’inquiète pas ». Je la télécharge de suite…

Je classe ce livre en 113ème position et lui donne 2 étoiles.

J’avais déjà lu un livre de cette auteure « entre mes mains le bonheur se faufile », classé en 174ème position et une étoile.

 

 

Posté par dupdup1000 à 07:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 novembre 2016

Nouvelle tentative d'utilisation des transports en commun

La semaine dernière, j'ai pris le tramway car je devais me rendre à un salon et voulant éviter des problèmes pour me garer j'ai préféré cette solution.

Mon chéri me dit (depuis longtemps) que je devrai le faire tous les jours.

J'ai donc fait l'expérience lundi et mardi.

Hormis le fait que j'ai mis une heure de la maison à mon lieu de travail et la même durée au retour (tout compris : voiture, tramway, marche à pied) alors que je mets habituellement en voiture entre 20 et 30 minutes le matin et entre 40 et 50 minutes le soir, je ne trouve déjà pas très pratique d'avoir à prendre la voiture pour me rendre à l'arrêt le plus proche.

D'autre part, il y a des pratiques étranges :

- lundi, 5 arrêts avant le terminus, le conducteur nous annonce "Terminus, tout le monde descend" et du coup, il faut attendre 6 minutes dans le froid que le prochain tramway passe.

- Les horaires ne sont pas du tout respectés, soit le tramway passe après, soit avant, donc obligé d'attendre 10 à 12 minutes le suivant.

- mardi, l'affichage informatique qui indique les prochains passages du tram était indisponible.

Bref, mon chéri est content. J'ai tenté l'expérience.

Je ne dis pas qu'à l'occasion, je ne le referai pas mais en gros, ce n'est pas super intéressant.

Posté par dupdup1000 à 18:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

20 novembre 2016

Tournoi Label A Metz

Antoine a fait aujourd'hui sa première compétition en moins de 66 kilos (à la pesée, il faisait 65 kilos). C'était à Metz, tournoi Label A Juniors.

Ils sont 17 judokas dans sa catégorie. Ils sont répartis par poule de 3.

Antoine gagne le premier combat par ippon grâce à un harai goshi. Il perd ensuite le deuxième sur une clé de bras. Il passe tout de même le cap des poules et se retrouve en 1/4 de finale.

Il perd d'un yuko en 1/4 de finale contre celui qui finira 2ème du tournoi.

Il va en repêchage et gagne le quatrième combat par Yuko grâce à un sumi gaeshi.

Il perd le combat suivant au sol pour la place de 3ème.

Antoine finit donc 5ème du tournoi.

C'est plutôt encourageant (changement de catégorie de poids et il combat avec des juniors alors qu'il est encore cadet 3 jusque fin décembre).

Lucas, son copain et colocataire, finit 3ème en moins de 60 kilos.

 

Posté par dupdup1000 à 17:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

10ème leçon de natation : que de progrès !

10ème leçon de natation aujourd'hui pour JP. 

JP et Sophie sont avec Mickaël dans le grand bain.

Travail des jambes à la brasse avec une planche et la ceinture :

 

Saut puis longueur complète (!) sans planche (avec ceinture) :

 

 Saut puis demi-longueur sans planche et sans ceinture (!!) :

 

Un grand palier a été franchi aujourd'hui. Bien sûr, il reste compliqué à JP de lâcher le bord du grand bassin et le mouvement des jambes n'est pas encore parfait, mais il progresse bien.

 

 

Posté par dupdup1000 à 14:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 novembre 2016

Des abris qui n'abritent pas

Hier, pour aller au travail, j'ai pris exceptionnellement le tramway car là ou je devais me rendre, c'était compliqué de trouver une place pour se garer.

J'ai donc testé l'abri du tramway qui n'abrite pas (en tout cas à l'arrêt que j'ai utilisé).

Il pleuvait et il y avait du vent. L'abri ne protège ni de l'un ni de l'autre...

Le toit est trop haut pour abriter de la pluie et les 3 côtes de l'abri ne sont pas pleins mais faits avec des croisillons qui ne protègent pas du vent (sûrement pour éviter la casse s'ils étaient en verre). Et c'est le cas à n'importe quel endroit de l'abri (j'ai eu le temps de tester pendant 12 minutes).

Cet abri est beau mais d'aucune utilité.

Posté par dupdup1000 à 09:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 novembre 2016

Check-point

Maud, vingt et un ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s'engage dans une ONG et se retrouve au volant d'un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Les quatre hommes qui l'accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l'image habituelle des volontaires humanitaires. Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu. Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement. À travers des personnages d'une force exceptionnelle, Jean-Christophe Rufin nous offre un puissant thriller psychologique. Et l'aventure de Maud éclaire un des dilemmes les plus fondamentaux de notre époque. À l'heure où la violence s'invite jusqu'au cœur de l'Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité bienveillante de l'action humanitaire ? Face à la souffrance, n'est-il pas temps, désormais, de prendre les armes ?

Je n’aime pas trop qu’on me raconte une partie de la fin dès le début (et c'est ce que fait Jean-Christophe Rufin dès le premier paragraphe) mais autrement l’histoire est bien amenée, réaliste et les personnages bien campés. J’aurais bien aimé aussi savoir ce que deviennent les protagonistes plutôt un certain flou qui laisse trop de place à l’imagination.

Je classe ce livre en 152ème position et lui donne 2 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 07:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 novembre 2016

9ème leçon de natation

Aujourd'hui, 9ème leçon de natation.

JP et Sophie sont passés dans le groupe 2 (groupe des moyens, yes !!). Ils ont eu droit pour la première fois à une ceinture avec 4 flotteurs.

Le maître-nageur est venu avec eux dans le petit bain (vraiment super !) pour leur apprendre le mouvement des jambes à la brasse. 

Petite vidéo de l'apprentissage du mouvement des jambes :

Puis tout seul avec une planche (gros progrès car on avait fait l'essai jeudi dernier et JP n'avancait pas d'un pouce, le mouvement des jambes n'était pas bon) :

 

Gros progrès aujourd'hui. Le maître-nageur lui a proposé de revenir mercredi (avec les enfants). JP a dit qu'il viendrait !

Posté par dupdup1000 à 13:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 novembre 2016

Le changement c'est bien, mais parfois ça complique les choses

Depuis quelque temps, mon ordinateur portable donnait des signes de faiblesse :

- soit il ne s'allumait plus, ou alors en mode sans échec,

- parfois j'avais une mire sur l'écran, ou alors un écran tout noir.

J'ai donc pris les devants en achetant un nouvel ordinateur, PC fixe cette fois.

Antoine était à la maison et on a choisit sur internet, en faisant des comparaisons, sur le site de la FNAC.

J'ai récupéré quelques jours après l'unité centrale, le clavier et la souris sans fil, l'écran et la caméra.

Le souci c'est windows 10 qui ne simplifie pas les choses. Les moindres actions me demandent des recherches sur internet :

- éteindre l'ordinateur (!),

- enlever le mot de passe de départ (toujours pas réussi !),

- remettre le clavier de façon à bloquer les majuscules avec la touche du bas et non pas du haut,

- envoyer/recevoir automatique dans les messageries (toujours pas réussi !),

- mettre google en automatique dans internet,

- trouver l'explorateur de fichiers, ...

Enfin, bref, je galère un peu (beaucoup !) alors que cela fait tout de même plus de 20 ans que je travaille sur ordinateur...

Moderniser l'interface c'est bien, mais je trouve qu'ils ont compliqué l'accès à plein de menus (tout n'a pas été bien pensé, enfin, je trouve !).

Posté par dupdup1000 à 11:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

06 novembre 2016

8ème leçon de natation

Aujourd'hui, 6 apprentis nageurs au cours.

Sophie, Gosselin, Paulette, Bernard, une nouvelle damet et JP.

Nouveau maître nageur aussi, Manu.

Pas de nouveaux exercices, à part peut-être la descente le long de la perche et remontée en lâchant la perche mais cette fois-ci en expirant l'air avec la bouche. Remontée du coup moins rapide puisque le corps n'est pas rempli d'air : 

 

 Même exercice que la semaine dernière : sauter, revenir à la surface et nager jusqu'à la barre métallique :

 

Je suis contente des progrès effectués mais ce qui est dommage, c'est que changer quasiment de maître nageur à chaque leçon ne leur permet pas de savoir ce qui a été fait lors les leçons précédentes car il n'y a pas de lien ou de cahier qui permettrait une meilleure connaissance des progrès des apprentis nageurs.

D'autre part, un cours comme aujourd'hui, il y avait à mon avis 3 niveaux différents : Gosselin et Bernard qui ne savent que se tenir au bord et faire de l'apnée le long de la perche, JP et Sophie qui sautent et qui font quelques mètres en brasse et enfin Paulette et la nouvelle dame qui savent nager mais pas sauter. Du coup, je trouve que ce serait plus efficace de les séparer sachant que deux autres maîtres nageurs sont présents..

iIls étaient 6 aujourd'hui et il y a donc pas mal d'attente car il faut attendre que chacun fasse le même exercice. Les 45 minutes de leçon passent alors très vite...

 

Posté par dupdup1000 à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,