31 décembre 2015

Cuisine terminée !

Il restait deux petites choses à finaliser dans la cuisine.

Le plan de travail sur la partie de gauche selon le même motif (chêne boréal !) que celui de droite (commandé sur mesure et reçu il y a 3 jours) qu'Eddy a posé hier :

IMG_1984

Le luminaire pour remplacer la suspension de l'ancienne couleur (que JP avait posé dans le mauvais sens et dont le branchement ne fonctionnait pas. Eddy l'a remis comme il faut et il s'allume maintenant) :

IMG_1985

Voili, voilou. La cuisine est terminée...

Au programme pour le prochain passage d'Eddy : remettre la lumière dans le bureau. Il y a deux appliques que l'interrupteur n'alimente plus... depuis près de deux ans... Mais je n'en veux pas à mon chéri, on ne peut pas être doué pour tout !

Posté par dupdup1000 à 10:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


29 décembre 2015

La dernière leçon

Présentation de l’éditeur

Madeleine, 92 ans, décide de fixer la date et les conditions de sa disparition. En l'annonçant à sa fille Diane, et à son fils Pierre, elle veut les préparer aussi doucement que possible à sa future absence. Mais pour ses enfants, c'est le choc, et les conflits commencent. Jusqu'à la fin Madeleine gardera comme ligne de conduite la dignité, l'humour et la passion de la vie, pour leur donner à tous, et en particulier à Diane, une émouvante "dernière leçon".

Je suis assez partagée sur ce livre de Noëlle Chatelet (j'avais adoré le précédent "la femme coquelicot" ! J'ai d'ailleurs acheté celui-ci sans avoir lu le précédent et sans faire attention qu'il s'agissait du même auteur...). Une part de moi ne comprend pas que l’on puisse décider de mourir à 92 ans parce que « fatiguée » et non pas souffrante ni malade. Une autre se dit que peut-être que je comprendrais si j’arrive à cet âge là… L’auteure est la fille de cette dame qui programme la date de sa mort. Elle a 3 frères ou sœurs mais ils ne sont pas du tout présents dans le livre (!?) car il est question exclusivement de cette relation mère-fille très (trop ?) fusionnelle. On a le sentiment que le cordon n’a pas été coupé (même si je suis très proche de ma maman, j’ai du mal à comprendre cette dépendance si forte). Depuis l’enfance, elle a cette peur irraisonnée de perdre sa mère. C’est donc un cataclysme quand celle-ci lui annonce qu’elle veut mourir. Je trouve qu’il y a beaucoup de répétitions et d’atermoiements sur son propre sort : elle va devenir orpheline à 59 ans ! Qui va la protéger ? Je suis donc un peu déçue de ce livre. J’attendais moi aussi de recevoir cette « dernière leçon ».

Je le classe en 201ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 10:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 décembre 2015

La femme coquelicot

Quatrième de couverture

Marthe a soixante-dix ans. On pourrait croire que ce n'est plus l'âge de la passion. Pourtant, elle va s'autoriser à la vivre avec Félix, l'homme aux écharpes multicolores, son aîné de dix ans... Une passion faite de l'émerveillement des âmes et aussi celui des corps. Tout ce qu'une longue vie d'épouse et de mère ne lui a pas donné. Enfants et petits-enfants, qui l'avaient assez vite rangée à la rubrique « troisième âge » et « grand-mère gâteau », devront assister à la métamorphose de Marthe en cette femme coquelicot, éclatante et fragile, toute au bonheur d'aimer et d'être aimée.C'est un sujet tabou sur lequel la romancière de La Femme en bleu lève ici le voile, dans une époque où la vieillesse se voit intimer l'ordre d'être honteuse ou vaincue. Elle le traite avec une grâce, une émotion, un humour aussi, qui lui ont valu un accueil enthousiaste de la critique et du public.

Ce livre de Noëlle Chatelet est un véritable sucre d’orge. Il raconte avec douceur et délicatesse la rencontre et l’amour naissant de deux personnes de plus de soixante-dix ans. Les personnages sont particulièrement bien décrits et attachants. La couleur coquelicot donne tout son sens à la passion entre ces deux êtres. L'humour est présent aussi, surtout quand les rôles s'inversent et que les enfants deviennent ceux qui interrogent et s'inquiètent. C’est beau et touchant. J’ai adoré !

Je classe ce livre en 15ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 08:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 décembre 2015

Merci Père Noël !

Pour Noël, avec mon chéri, nous nous sommes offert un "cookeo". C'est un multicuiseur connecté avec des recettes intégrées auquel il est possible d'en rajouter d'autres via une application sur tablette ou smartphone.

Du coup, à peine rentrés, JP s'est lancé dans une première préparation. Il a choisi une recette avec des champignons et des pommes de terre en suivant les indications de la machine intelligente.

Au final, c'était très bon (validé par Antoine !) et ça donne envie de tester tout plein d'autres recettes !!

Il y a une option intéressante, à savoir d'obtenir sur le smartphone la liste des ingrédients à acheter quand on choisit une recette (que l'on soit prêt de l'appareil ou dans un supermarché !).

A suivre...

Posté par dupdup1000 à 20:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

21 décembre 2015

Ballade du Menhir

 

Nous avons fait aujourd'hui une jolie ballade de 11,5 km avec Jecko.

Bon, au début, impossible de le lâcher dans les rue du village mais après aucun souci dans les champs. Il s'en est donné à coeur joie :

IMG_1963

Des petits sentiers sympathiques :

IMG_1966

Une jolie fontaine :

IMG_1967

où nous avons fait une petite halte pour manger et boire :

IMG_1968

et à la fin de la ballade, le menhir en plein vent (beaucoup de vent pendant 3 heures, nous nous sommes aérés !) :

IMG_1972

Posté par dupdup1000 à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 décembre 2015

Tournoi de Creil

 

Aujourd'hui, Antoine avait un tournoi Label A à Creil dans l'Oise.

35 combattants dans sa catégorie de moins de 60 kilos, la première poule où est Antoine sur le tapis 1 (au premier plan) et la seconde poule où est Thomas sur le tapis 2 (en arrière plan) :

DSC_0002

Antoine gagne son premier combat suite à deux makikomis coup sur coup, 1 waza ari chacun qui valent ippon à eux deux, le tout en 14 secondes :

DSC_0007

Lors du second combat, Antoine rencontre un judoka du Pôle espoir d'Amiens. Antoine gagne par ippon grâce à un makikomi.

DSC_0021

Même topo pour le troisième combat. Antoine gagne en 1 minute par ippon sur makikomi :

DSC_0031

Antoine arrive en demi-finale. Il bat son adversaire avec un waza ari puis par ippon grâce à, devinez quoi ? un makikomi !!

DSC_0051

Il retrouve en finale son copain Thomas, du même Pôle Espoir que lui. Ils marquent chacun un waza ari mais Thomas l'emporte sur un contre :

DSC_0071

Antoine finit donc 2ème de la compétition :

DSC_0077

Petite photo avec ses autres copains du Pôle médaillés également :

DSC_0081

Voici la médaille de plus près :

DSC_0084

Bravo mon fils !!

Posté par dupdup1000 à 21:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

La nuit de feu

Présentation de l’éditeur

«Je suis né deux fois, une fois à Lyon en 1960, une fois dans le Sahara en 1989».Une nuit peut changer une vie. À vingt-huit ans, Éric-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée à pied dans le Sahara en 1989. Parti athée, il en reviendra croyant, dix jours plus tard. Loin de ses repères, il découvre une vie réduite à la simplicité, noue des liens avec les Touareg. Mais il va se perdre dans les immenses étendues du Hoggar pendant une trentaine d heures, sans rien à boire ou à manger, ignorant où il est et si on le retrouvera. Cette nuit-là, sous les étoiles si proches, alors qu il s attend à frissonner d angoisse, une force immense fond sur lui, le rassure, l éclaire et le conseille. Cette nuit de feu ainsi que Pascal nommait sa nuit mystique va le changer à jamais. Qu’est-il arrivé ? Qu’a-t-il entendu ? Que faire d une irruption aussi brutale et surprenante quand on est un philosophe formé à l agnosticisme ? Dans ce livre où l aventure se double d un immense voyage intérieur, Éric-Emmanuel Schmitt nous dévoile pour la première fois son intimité spirituelle et sentimentale, montrant comment sa vie entière, d homme autant que d écrivain, découle de cet instant miraculeux.

C’est le 5ème livre que je lis d’Eric-Emmannuel Schmitt et c’est celui que j’ai le moins aimé. C’est pourtant le plus personnel car il raconte sa propre expérience. J’ai apprécié qu’il livre son histoire sans essayer de convaincre et même si c’est très bien écrit, cela m’a laissée froide (j'espérais ressentir davantage d'émotions au vu des commentaires sur internet et de ce dont j'ai entendu parlé). Je n'ai pas été particulièrement interpellée par ce livre. J’avais préféré nettement « la part de l’autre » classé en 47ème position ou « la femme au miroir » classé en 51ème position ou « M. Ibrahim et les fleurs du coran » classé en 117ème position et un peu moins « les 10 enfants que Mme Ming n’a jamais eus » classés en 181ème position. Dans ces autres livres, je trouve qu’il y a davantage d’enseignements et de philosophie.

D'autre part, 10,99 euros pour un livre numérique de 192 pages, je trouve cela un peu cher...

Je classe ce livre en 244ème position et ne lui donne pas d’étoile.

Posté par dupdup1000 à 09:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 décembre 2015

Ce soir, je regarde les miss !!

Ce soir, je regarde Miss France 2016 à la télé !!

Oui, je sais que c'est un peu "cucul", un peu "girly", mais j'adore ça. Je les regarde tous les ans.

Avec Antoine, on essaie de trouver qui va gagner et souvent nos favorites se retrouvent dans les 5 premières.

L'année dernière, notre favorite, c'était Miss Nord/Pas-de-Calais et c'est elle qui a gagné !

Le seul problème, c'est la longueur de l'émission... Ils en rajoutent toujours un peu beaucoup, sans compter la pub !

Donc voilà, vous savez mon choix de programme pour ce soir...

Je vais supporter Miss Aquitaine, Miss Bourgogne, Miss Nord/Pas-de-Calais, Miss Provence, Miss Martinique et Miss Languedoc.

 

PS du 20/12/2015 : pas si mal mon pronostic : Miss Nord/Pas-de-Calais devient Miss France 2016, Miss Martinique devient 1ère dauphine, Miss Provence devient 3ème dauphine !!!

Posté par dupdup1000 à 17:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Hier encore, c'était l'été

Présentation de l’éditeur

Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la claque est brutale. En une décennie, ceux que les intellectuels appellent la jeunesse perdue et désillusionnée vont devoir apprendre à se battre pour exister. La vie les perdra par endroits. À travers les drames, les fous rires et les joies subsiste alors l'amitié. Et l'amour qui les sauvera. Tendre portrait d’une génération et d’une époque, Hier encore, c'était l'été prend aux tripes pour ne plus vous lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines. C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.

Ce livre de Julie de Lestrange est très agréable, facile à lire. L’histoire de ces deux familles où les destins se croisent est simple et les personnages sont attachants. Bref, c’est une histoire sur la vie de gens ordinaires, toute pleine de tendresse. Ce livre est un bon moment de lecture. Juste une chose, le titre, qui ne veut pas dire grand-chose, mais comment résumer autrement le temps qui passe…

Je classe ce livre en 123ème position et lui donne 2 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 07:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 décembre 2015

Et soudain tout change

Présentation de l’éditeur

Camille et ses amis se connaissent depuis la maternelle. Leur dernière année de lycée les a enfin tous réunis dans la même classe. À quelques mois du bac, en compagnie de sa meilleure amie, Léa, d’Axel, Léo, et toute sa petite bande, la jeune fille découvre joyeusement la vie. Tous se demandent quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent encore que d’ici l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie. Du meilleur au pire, avec l’énergie de leur âge et leurs espoirs, entre convictions et doutes, entre illusions et réalité, ils vont expérimenter, échanger et affronter. Leur histoire est la nôtre. Bienvenue dans ce que nous partageons de plus beau et qui ne meurt jamais…

J’ai adoré. Au début, cela commence comme un roman pour adolescents mais c'est finalement beaucoup plus que cela. Ce livre de Gilles Legardinier est plein d’humour, de jolies réflexions sur la vie, sur la jeunesse, sur l'amitié, sur ce qui est vraiement important et il y a plein d’émotions aussi. Impossible de le lâcher une fois commencé, c'est beau et rempli de délicatesse. C’est le 6ème livre que je lis de cet auteur et je les ai tous aimés sauf un. Belle performance ! Je vous le conseille...

Je classe ce livre en 15ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,