Je reçois ce jour un courrier du Lycée d'Antoine car il s'est endormi en cours d'histoire vendredi dernier.

On me demande de retourner l'accusé réception du courrier ce que je vais faire mais j'ai bien envie de rajouter :

"Je prends note de l'observation mais je tiens juste à informer la professeure d'histoire qu'Antoine s'est levé ce jour là à 6 h du matin pour un entraînement de 6 h 45 à 7 h 30 fait de sprints et de montée de cordes et qu'il s'était couché la veille vers 23 h le temps de revenir de l'entraînement se terminant à 21 h, manger et faire ses devoirs. Effectivement, il a eu un "coup de barre" à 10 h pendant le cours d'histoire. Antoine sait quels efforts il faut consentir pour être en Pôle espoir mais il lui arrive quelquefois malheureusement de s'endormir en cours."

Antoine me dit de ne pas polémiquer (il grandit cet enfant, non ?). Je vais peut-être bien suivre son avis.

A priori, il ne s'agit là que d'une observation qui ne donne pas lieu à une sanction... Tant mieux, c'est déjà ça !