28 février 2015

Petit somme...

Dans le bureau, allongée en train de lire dans le canapé clic-clac et JP en train de jouer en ligne sur internet.

A un moment, il se retourne et a envie de se coucher près de moi. Je lui rappelle alors que c'est un clic-clac et qu'on peut le mettre en position lit.

Du coup, je me pousse d'un côté et JP s'allonge à côté de moi et on partage mon plaid.

Je continue à lire et JP s'endort.

Un quart d'heure après, Antoine rentre dans le bureau et du fait réveille son père :

- "ben, qu'est-ce que vous faites ici. Pourquoi vous ne faites pas la sieste dans votre lit ?"

et JP de répondre :

- "Pourquoi pas, quand on a acheté la maison, on a acheté toutes les pièces !"

IMG_1585

 

Posté par dupdup1000 à 17:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


27 février 2015

Né pour te faire plaisir

Ce matin, énonçant à JP des choses à acheter et notamment "mon" Nesquik, il me dit qu'il y a pensé et qu'il y en a dans la réserve.

Il rajoute :

- "tu sais bien que je suis né pour te faire plaisir. D'ailleurs, quand j'avais 17 ans et que tu n'étais pas encore née, je t'attendais déjà pour cela..."

Ce n'est mignon tout plein ça ?

Posté par dupdup1000 à 08:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Moi pas comprendre tout

Ce matin, JP jouant à un nouveau jeu sur sa tablette suggéré par Antoine :

- moi : "tu as compris les règles de ton jeu ?"

- lui : "non" et de rajouter "tu sais, cela fait 22 ans que je joue avec toi..."

Posté par dupdup1000 à 08:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

26 février 2015

Samba pour la France

Quatrième de couverture

Cours, Samba, cours ! Ainsi parlait l’oncle Lamouna au village quand ils jouaient au cerf-volant. Samba n’est plus au Mali, il est à Paris. Il aime la France, il s’est battu pour y entrer et a travaillé dur. La France ne veut plus de lui : sans carte de séjour, il ne peut pas rester. Cours, Samba, pour échapper aux policiers, à la misère, à l’amertume… Si tu veux survivre, cours, Samba, cours !

Les difficultés des sans-papiers, de leur périple pour rejoindre la France aux conditions de vie déplorables qu’ils trouvent en arrivant sont particulièrement bien décrites par Delphine Coulin : trouver un travail sans titre de séjour, se débattre dans les formalités administratives pour obtenir ce fameux titre de séjour en prouvant qu’ils sont bien sur le sol français depuis un nombre d’années suffisant alors même qu’ils sont souvent embauchés au noir, d'où la complexité d’apporter les preuves de cette intégration (et là c'est le serpent qui se mord la queue), les logements insalubres, la peur d’un contrôle de police entraînant une reconduite au pays d’origine, l’incompréhension et la pression de la famille restée au pays si l’argent se fait plus rare, …

J’ai tout aimé dans ce livre, sauf la fin, qui nous laisse sur notre faim… Cela me donne malgré tout l’envie de voir le film qui en a été tiré.

Je classe ce livre en 125ème position et lui donne une étoile (la fin lui a fait perdre une étoile).

Posté par dupdup1000 à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 février 2015

Facture à la carte

J’ai commandé une Kia Picanto le 12 janvier 2015 (voir mes billets des 14 et 17 janvier 2015). Le bon de commande faisait état d’un montant TTC de 12.600 euros (hors frais de circulation) et d’une reprise de mon ancien véhicule pour 4.500 euros TTC.

Le véhicule m’a été livré le 26 janvier 2015. Le vendeur m'a fait remplir les documents de cession de ma C1, puis d'achat de la Kia et m'a donné rapidement la facture avant de me présenter la voiture.

De retour à la maison, je m'aperçois que la facture fait état d’un montant TTC de 10.735,50 euros (hors frais de circulation) au lieu de 12.600 et d’une reprise de 2.400 euros au lieu de 4.500.

J'ai regardé sur internet et j'ai constaté qu'il y avait plein de cas comme le mien.

Je suis retourné le voir pour avoir une explication. Il m'a dit que les montants figurant sur la facture étaient des montants HT et s'est un peu embrouillé quand je lui ai démontré que ce n'était pas le cas. Je lui ai demandé si le fait de faire une proposition de reprise à 4.500 euros était en fait une magouille car en diminuant le prix de vente sur la facture, le prix de reprise est minimisé également. Il m'a dit que la société KIA était une société réputée internationalement et ne pouvait se permettre ce genre de chose. Il m'a dit que le prix de vente TTC proposé était bien celui qui figurait sur le site internet de la marque (ce que j'avais déjà vérifié).

Du coup, ces explications ne me convenant pas, j'ai envoyé un courrier recommandé à la concession réclamant :

1)       un éclaircissement sur la différence de 1.864,50 euros entre le montant TTC du bon de commande et de la facture,

2)       une facture correspondante à mon bon de commande.

Quinze jours après mon courrier, comme par miracle, j'ai reçu une nouvelle facture correspondant en tout point à mon bon de commande !!!

Si je n'avais pas obtenu satisfaction, je pense que je serai allée plus loin... Ils ont dû le sentir !

Posté par dupdup1000 à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 février 2015

Sud Sud-Est

Présentation de l'éditeur

Quatre personnages perdus, paumés, empêtrés dans leurs obsessions ... Un jeu de piste machiavélique et dangereux ... De vieux démons réveillés au détour des chemins ... Oui, ce livre a le goût du thriller, la couleur du thriller, mais ce n'est pas qu'un thriller. Car sur les routes du sud, à l'issue de ce « road novel » où le suspense fait la part belle à l'humour, les protagonistes devront donner à leur vie une nouvelle direction.

Je ne suis pas trop fan des romans policiers ou des thrillers surtout quand un psychopathe est au cœur de l’histoire. Mais là, même si j’ai eu un peu peur dans les premiers paragraphes, j’ai bien aimé ce livre de Joëlle Herrerias. Il y a de l’humour, de la psychologie et une histoire qui tient la route (c’est le cas de le dire) sur fond de jeu de piste et vous savez que j'aime bien ça. En plus, le psychopathe n’est pas trop méchant et on comprend même comment il en est arrivé là…

Je classe ce livre en 119ème position et lui donne deux étoiles.

Posté par dupdup1000 à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 février 2015

Partie de bowling en famille

Il y avait longtemps que nous n'étions pas allés au bowling tous les trois. La dernière fois, Antoine avait encore les goulottes... c'est pour dire !

Nous avons fait deux parties et l'esprit de compétition a surgi entre les deux hommes de ma vie.

JP en action (zen attitude comme d'habitude) :

IMG_1520

Le petit con (avec un balancement de boule peu académique mais qui fonctionne malgré tout) :

IMG_1523

et moi (en concentration maximum) :

IMG_1525

Au final, nous avons tous progressé entre la première et la seconde partie (ce qui n'est déjà pas si mal !). JP a gagné les deux et Antoine, à son grand agacement, perdu les deux (à un point de sa maman chérie sur la deuxième) :

IMG_1531

C'était bien agréable ce petit moment en famille. Il faudrait qu'on y retourne plus souvent...

Posté par dupdup1000 à 18:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

11 février 2015

Petit tour dans les marais

Nous sommes allés ce matin avec mon chéri et notre toutou faire une promenade dans les marais.

Jecko est un labrador mais un labrador qui n'aime pas l'eau (il ne trempe pas plus que les pattes). Si, si cela existe :

Jecko :

Ozone et Pastel adoraient se baigner dès qu'ils en avaient l'occasion...

Cela m'a rappelé une anecdote.

Alors qu'on se promenait avec nos deux anciens chiens, nous avions rencontrés un chasseur avec un épagnol. Les 2 labradors ont foncé sur le chien et le chasseur a râlé parce qu'ils n'étaient pas attachés. Il a dû avoir peur de leur réaction alors qu'ils voulaient seulement jouer avec l'épagnol.

Voici le dialogue qui s'engage :

le chasseur : "tes chiens, i sont pas attachés !"

JP : "Le tien non plus !"

le chasseur en patois : "oui, mais mi, j'cache" (je traduis : mais moi je chasse)

JP en patois aussi du coup : "Ben mi, j'cache aussi (je traduis : ben moi aussi je chasse)

le chasseur : "ah ouais et ti caches quoi ?" (je traduis : ah oui et tu chasses quoi ?)

JP : "J'cache les escargots !!"

 

Posté par dupdup1000 à 11:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 février 2015

Prodigieuses créatures

Quatrième de couverture

"La foudre m'a frappée toute ma vie. Mais une seule fois pour de vrai" Dans les années 1810, à Lyme Regis, sur la côte du Dorset battue par les vents, Mary Anning découvre ses premiers fossiles et se passionne pour ces "prodigieuses créatures" dont l'existence remet en question toutes les théories sur la création du monde. Très vite, la jeune fille issue d'un milieu modeste se heurte aux préjugés de la communauté scientifique, exclusivement composée d'hommes, qui la cantonne dans un rôle de figuration. Mary Anning trouve heureusement en Elizabeth Philpot une alliée inattendue. Celte vieille fille intelligente et acerbe, fascinée par les fossiles, l'accompagne dans ses explorations. Si leur amitié se double peu à peu d'une rivalité, elle reste, face à l'hostilité générale, leur meilleure arme

C’est le 4ème livre que je lis de Tracy Chevalier. J’ai déjà lu « la jeune fille à la perle » positionné en 45ème position dans mon classement,  « La vierge en bleu » (classé 117ème) et « le récital des anges » (classé en 178ème position).

« Prodigieuses créatures » est un hommage aux femmes qui se battent pour faire reconnaître leurs connaissances dans un monde scientifique alors composé exclusivement d’hommes au début du XIXème siècle. Les deux héroïnes principales ont réellement existé et c’est ce qui donne du corps à ce livre. Maintenant, il y a parfois des répétitions mais cela est probablement dû au fait que les vies mêmes de ces deux femmes étaient principalement, voire exclusivement consacrées à la recherche de fossiles.

Je classe ce livre en 125ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 février 2015

J+107 C'est reparti... mais pas tout à fait !

Antoine est revenu ce week-end un peu dépité.

Il espérait vraiment pouvoir revenir pour la compétition des deuxièmes 1/2 finales du championnat de France. (Il y a deux 1/2 finales. Il faut terminer 1er ou 2ème pour être qualifié directement aux championnats de France ou terminer 3ème aux deux sessions des 1/2 finales).

Antoine n'aurait pu participer à la première session en février (trop tôt par rapport à sa reprise des entraînements) mais espérait participer à celles du mois de mars.

Le médecin du sport, qui lui avait laissé entrevoir cette possibilité, vient de lui dire cette semaine que cela ne se fera pas. Il craint, ainsi que l'équipe d'entraineurs du Pôle Espoir, que ce soit prématuré par rapport à son opération du mois d'octobre et à sa reprise partielle des entraînements de judo.

Du coup, Antoine qui était surmotivé, se retrouve sans objectif pour cette saison.

Je lui ai dit qu'il pouvait se consacrer aux katas pour passer sa ceinture noire (il devait les passer juste avant qu'il ne se blesse) mais il me dit que ce n'est pas important pour lui.

L'objectif de la prochaine saison lui paraît trop loin...

Je ne sais pas trop comment le "consoler". Pour lui, les entraînements n'ont de sens que s'il y a des compétitions !

Posté par dupdup1000 à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,