28 avril 2014

Première fois en Corse, mais sûrement pas la dernière...

Pour la première fois pour JP et moi, nous sommes allés en Corse. Antoine, lui, y allait pour la seconde fois puisque l'année dernière, il a fait un Camp Ado de 15 jours sur l'Île de Beauté.

Jour 1 :

Après une heure et demie d'avion, arrivée à Ajaccio (un bonheur ! Antoine était parti en train puis en bateau et avait mis une journée et une nuit pour arriver). Nous récupérons la voiture de location que JP avait réservé et décidons, vu l'heure encore matinale de partir directement voir les Calanques de Piana :

DSC_0010

Les Calanques avec vue sur la mer :

DSC_0041

Les Calanques toujours, avec le "chateau fort" (bloc carré que l'on voit en partie au milieu de la photo au deuxième plan) : 

DSC_0068

Nous prenons la route pour retrouver le mobilhomme à Porto-Vecchio au Sud-Est de l'île (deux heures et demie pour 147 kilomètres, les durées sont plus longues que chez nous car cela tourne beaucoup...) :

DSC_0083

Jour 2 :

Passage à Porto-Vecchio :

DSC_0100

Avant de prendre la route de Bonifacio à l'extrême Sud de l'ïle :

1ère étape, descente des 187 marches creusées dans la falaise de l'escalier du Roy :

DSC_0150

Arrivée à une très jolie crique devant une mer turquoise :

DSC_0168

Le passage creusé dans la roche (nous voyez-vous JP et moi ?) :

DSC_0174

La remontée s'avère un peu plus difficile que la descente (les marches sont hautes) ! Vous apercevez JP tout en bas, (si, si !) : 

DSC_0192

Vue sur les falaises et le "grain de sable", le rocher qui sort de l'eau au milieu de la photo :

DSC_0203

La ville de Bonifacio (la ville haute) perchée sur ses falaises :

DSC_0208

Bonifacio, vue de l'autre côté, avec ses maisons au bord de la falaise. On voit également le "grain de sable" sous un autre angle  :

DSC_0223

Le cimetière marin de Bonifacio :

 

DSC_0239

Jour 3 :

Ballade jusqu'au monastère de Bethléem :

DSC_0259

Voici le monastère :

DSC_0263

Jour 4 :

Petit bout du GR20 (l'extrème partie Sud - à Conca). On a fait 4 km dans un sens et 4 km dans l'autre :

DSC_0280

Cela monte et cela descend. Voyez-vous JP et Antoine parmi la végétation ?

DSC_0288

Le sentier GR 20 dans la montagne :

DSC_0301

Petite récompense au bout des 4 kms, une jolie cascade :

DSC_0310

Jour 5 :

Météo annoncée : Grand beau soleil donc départ pour les Aiguilles de Bavella.

Juste avant le lac de l'Ospédale (retenue d'eau par un barrage) :

DSC_0334

Une partie des aiguilles, les plus impressionnantes ne seront pas visibles car sous la brume (malgré la météo annoncée...) :

DSC_0340

On a découvert ces étranges constructions sur les pins. En fait il s'agit, après recherches, de la chenille processionnaire du pin (un papillon de nuit). C'est un insecte nuisible qui envahit petit à petit de plus en plus de régions en France. Les poils des chenilles sont urticantes et font des dégâts chez les animaux ou les hommes qui s'en approchent de trop près. Elles empêchent également les pins de se développer normalement :

DSC_0346

Vue sur les aiguilles :

DSC_0352

Rencontre avec un cochon faisant sa sieste :

DSC_0357

Petite halte pique-nique au bord d'une rivière translucide :

DSC_0369

Autre vue sur la montagne :

DSC_0386

Après 3/4 de marche, cette fois complètement sous la pluie (vraiment bien la météo !!), nous arrivons à la cascade de Piscia di Gallo :

DSC_0395

Jour 5 :

En route pour Corte (Centre de l'île) et Bastia (Nord-Est). Petite photo des sommets enneigés :

DSC_0400

Arrivée à Corte :

DSC_0405

Vue de la Citadelle de Corte et du village en contre-bas :

DSC_0412

Visite de Bastia (ici le vieux-port vu de la jetée du Dragon) :

DSC_0450

Jour 6 :

Plage de Palombaggia :

DSC_0460

Jour 7 :

Retour à la maison.

Espérons pouvoir y retourner et visiter le Nord-Est de l'île et le cap Corse...

Posté par dupdup1000 à 07:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 avril 2014

Central Park

Présentation de l'éditeur

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.New York, huit heures du matin. Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin. Impossible ? Et pourtant… Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ? Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…

C’est précis, fluide, prenant et surprenant, bref, c’est du Guillaume Musso. On rentre complètement dans l’histoire, on a envie de découvrir ce qui va advenir des personnages et surtout, on ne s’attend pas au dénouement final. J’ai beaucoup aimé.

Je classe ce livre en 35ème position et lui donne 3 étoiles.

Posté par dupdup1000 à 20:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 avril 2014

Première visite chez le vétérinaire

Jecko a 3 mois aujourd’hui.

En fin d’après-midi, nous sommes allés pour la première fois chez le vétérinaire.

Jecko pèse déjà 11 kg 350 (soit 3 kg 350 de plus que lors de son arrivée à la maison il y a 3 semaines, soit près d’un kilo par semaine !). Le vétérinaire m’a dit de ne pas le rationner en croquette mais juste de retirer la gamelle au bout d’une demi-heure. Les chiots ne connaissent pas le surpoids. Il faudra faire attention à la quantité donnée à partir 8 mois.

Le vétérinaire a fait le vaccin de rappel ainsi que celui de la toux de chenil (quand il sera en pension pour les vacances). Il y aura un dernier rappel dans un mois. Le chien n’a pas bougé et il est resté très calme pendant toute la durée de l’examen (cœur, dentition, oreille, …).

Au moment de relever le numéro de sa puce électronique (placée apparemment sur l'épaule plutôt que dans le cou), le vétérinaire s’est aperçu que cela ne correspondait pas. Tous les papiers n’ont pas le bon numéro de puce ! En plus, sur le papier de cession, il y a même marqué que c’est une femelle !

Au retour à la maison, j’ai appelé l’éleveur qui m’a dit s’être aperçu de l’erreur et nous renvoie tous les papiers avec le bon numéro de puce (je pense qu’il y a eu inversion de chien et non de puce mais à présent on ne va pas faire l’échange des chiens (!)). Je l’avais bien vu s’y prendre à 3 fois sur les puces des 3 chiots restant de la portée au moment où on est allé chercher Jecko...

Posté par dupdup1000 à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 avril 2014

Pas de chance pour nos poules

Nous avions deux poules et un coq nègre-soie.

Il y a un mois, une des deux poules blanches a disparu (celle que nous avions eue en deuxième, en mai 2013). En cherchant après, nous avons vu des plumes blanches dans le jardin de nos voisins. On imagine que la poule s’est faite attrapée par un prédateur (un renard ???) et dévorée.

Il y a 3 semaines, nous avons ramené Jecko à la maison avec une nouvelle poule. L’éleveur de labradors avait aussi des poules nègre-soie et nous en a proposé une grise. La malheureuse n’a pas fait long feu à la maison car le coq s’est jeté à plusieurs reprises sur elle et je pense qu’il a fini par la tuer car nous ne l’avons jamais retrouvée.

Enfin, cette semaine, Jecko, qui au début ne s’approchait pas des poules (il est un peu peureux) a fini par s’y intéresser (l’instinct de chasse sûrement). Malheureusement pour elles, elles se mettaient à courir dès qu’elles voyaient le chien et lui pensant qu’elles voulaient jouer leur courrait après aussi. Un peu trop près puisqu’il a finit par attraper la poule (celle qu'on avait depuis septembre 2012) et l’a tuée (500 grammes contre 10 kilos, elle n’a pas fait le poids…).

Il ne reste donc plus que le coq. Je pense que Jecko s’en méfie mais pour combien de temps ?

On va essayer de le donner avant qu’il ne lui arrive un problème à lui aussi.

 

Posté par dupdup1000 à 13:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Championnat régional FSGT

 

 

Hier, à Grande-Synthe, se déroulaient les régions FSGT.

Antoine a effectué 4 combats.

1ère rencontre contre une ceinture marron. Au bout d'une minute, Antoine fait un makikomi qui fait tomber son adversaire et Antoine le maintient au sol pendant 20 secondes (photo ci-dessous). Il gagne par ippon.

DSC_0116

2ème rencontre contre une ceinture marron. Combat identique : Antoine fait un makikomi qui fait tomber son adversaire et Antoine le maintient au sol pendant 20 secondes. Il gagne par ippon.

3ème combat contre une ceinture noire. Antoine fait 3 sumi-gaeshi (photo ci-dessous) et gagne au bout d'une minute 30 par ippon.

DSC_0137

4ème et dernier combat contre une ceinture marron : Antoine fait un sankaku au sol et une clé de bras (voir démarrage de l'action sur la photo ci-dessous) :

DSC_0153

Antoine finit premier et est donc qualifié pour le championnat de France FSGT à Saint-Etienne :

DSC_0163

Posté par dupdup1000 à 11:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

11 avril 2014

Le sommeil de l'ange

Présentation de l’éditeur

Il y a ce drame puis la culpabilité, un deuil impossible à faire, l'éloignement et la maladie... Victorine, jeune étudiante, n'est plus que l'ombre d'elle-même. Un matin à la fac, elle s'effondre, victime d'un malaise plus grave que les autres. Raphaël est le seul témoin. Hasard ou destinée ? Le chemin de Raphaël s'arrêtera là auprès de Vick, il veut l'aider, la sauver de son autodestruction. Mais voilà, le combat s'annonce rude, il ne lui a pas tout dit, il n'a pas tout prévu… Depuis le début il sait que rien n'est possible entre eux, qu'il devra la quitter…

L’anorexie est très bien décrite (l'auteure Alexia Moreira est infirmière !) mais il ne se passe pas grand-chose à mon sens dans la première moitié du roman. C’est d’ailleurs à peu près au milieu de l’histoire que l’on découvre enfin les raisons qui ont provoqué cette maladie chez Vick. Ensuite, au deux-tiers du livre, cela devient presque un roman policier (sans les policiers). Quant à la dernière partie on passe carrément au roman fantastique.

Je classe ce livre en 126ème position et lui donne une étoile.

 

Posté par dupdup1000 à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 avril 2014

Origine des lecteurs

Lorsque l'on gère un blog comme le mien, on peut savoir de quels pays proviennent les lecteurs.

Il y a un petit tableau qui recense les 100 derniers visiteurs par pays.

Voici le mien en date du 9 avril :

C'est drôle d'imaginer tant de diversités !

Posté par dupdup1000 à 01:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 avril 2014

Quelques nouvelles de Jecko

Jecko est à la maison depuis presque deux semaines.

A part la première nuit où il a pleuré un peu, depuis les nuits sont sereines. Il dort à l'extérieur de la maison dans le local juste à côté où il a son panier avec de la paille.

Il a fait quelques petits dégâts, dans les cactus de JP, que celui-ci a mis en hauteur depuis. Il a tendance à tailler les arbustes à sa hauteur et il a ratiboisé le thym et le persil.

Sinon, il est très calme, un peu peureux notamment quand je le promène. Il n'apprécie pas les voitures et les bruits qu'il ne connaît pas.

J'ai commencé son éducation. Il connaît à présent bien le "assis", le "pas bouger" commence à rentrer, et le "donne" quand il rapporte son jouet que l'on a lancé (d'ailleurs voici une petite vidéo) :  

Posté par dupdup1000 à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 avril 2014

Cherche jeune femme avisée

Présentation de l’éditeur

Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante, mais ô combien extravagante, Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d’imaginer qu’il se laissera convaincre de l’embaucher comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d’avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de prendre soin de ses deux chérubins, Paul et Sophie, tout juste âgés de neuf ans. C’est donc en dépit de ce que lui crie la raison qu’il accepte sa folle candidature. Une personnalité audacieuse et un toupet incroyable pour un petit mètre soixante sur talons… Qui sait ? La jeune femme pourrait bien se révéler être la perle rare…

Bon alors, j’ai passé un bon moment mais c’est un peu trop fleur bleue à mon goût. On n’a pas trop d’inquiétudes sur l’issue heureuse de l’histoire. Quelques bonnes trouvailles de l'auteure, Sophie Jomain, donnent un peu de relief à l’ensemble.

Je le classe en 107ème position et lui donne une étoile.

Posté par dupdup1000 à 19:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,