24 février 2009

Petite porte

12 avril 2008, nous devions partir tous les 3 une semaine au Sénégal. Vaccins contre la fièvre jaune et l’hépatite A effectués, traitement antipaludéen dans les valises.

 

5 jours avant RV chez un cardiologue pour JP pour un électro-cardiogramme car depuis quelques temps il est essoufflé au moindre effort. Nouveau RV la veille de partir pour un test d’effort. Test positif : mon chéri souffre d’un angor autrement dit une angine de poitrine et risque l’infarctus à tout moment. Voyage annulé.

 

Ensuite batterie d’examens (analyse de sang, coronarographie, Echo sous dobu, scanner, doppler, entre autres). Résultats : 2 artères bouchées (la circonflexe et la coronaire droite). 2 solutions : angioplastie avec pose de stent (petit ressort pour maintenir l’artère ouverte) ou pontage. RV chez LE chirurgien au Chesnay (à côté de Versailles). JP opte pour le double pontage (positionnement de 2 artères mammaires de façon à remplacer la fonction des artères bouchées).

 

Opération programmée le 16 juin 2008 (4 jours avant nos 10 ans de mariage). Impossible de le voir avant 48 heures. Je l’ai retrouvé en réanimation. Moment intense. On a eu peur. Post réanimation pendant 2 jours. Au passage, une équipe médicale formidable. Remonté ensuite en cardiologie. Retour à la clinique près de la maison pour 5 jours avant retour maison le 27 juin.

 

A suivi un mois de juillet difficile, JP ayant mal au niveau du sternum qui doit se ressouder (car ouvert pendant l’opération) et dort mal car il se réveille à chaque changement de position. Reprise du travail début septembre après un mois et demi d’arrêt et 4 semaines de vacances. Rééducation cardiaque et cardiologique (a fait 3 séances au lieu de 20… Déçu). Rencontré d’autres pontés (certains plus jeunes) qui sont toujours en arrêt.

 

Je pense qu’il a été bien opéré et soigné (merci Monsieur LE chirurgien, Monsieur le Cardiologue, Mesdames les infirmières, …), du début à la fin, mais je pense aussi qu’une partie se passe dans la tête, que la volonté permet de se redresser plus rapidement et il en a eu. On a géré tous les deux les choses différemment. De mon côté, j’avais besoin de savoir et de comprendre ce qu’on lui faisait au fur et à mesure. De son côté, il voulait en savoir le minimum pour y aller plus serein.

 

Depuis, JP a déjà oublié tout cela. Il a repris le cours normal de ses activités. Il est pourtant passé par la petite porte. Tous les médecins nous l’ont dit. Oups !

Posté par dupdup1000 à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 février 2009

Le bonheur est au jardin

Hier soir, Antoine est parti en classe de neige. On lui a fait un gros bisou devant le car, mais impossible ensuite de le retrouver pour lui faire un dernier coucou et pourtant j’ai fait 3 fois le tour ! Il devait être trop occupé à discuter avec ses copains. Ce matin, mon chéri et moi avons repris nos vélos et avons fait 13 kms dont une bonne partie le long du canal : un bon bol d’air frais. En rentrant, nous avons fait un feu dans le fond du jardin pour brûler le restant des feuilles mortes et les branches tombées des arbres cet hiver. On va bientôt pouvoir reprendre nos activités favorites Clin d'oeil.

2008_05_09002

La photo date du mois de mai 2008, parce que pour l’instant, le jardin ne ressemble pas du tout à cela, mais plutôt à ceci Confus :

ppp001

Posté par dupdup1000 à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2009

Soins institut de beauté

Mon époux adoré m’a acheté pour mon anniversaire 4 soins dans un institut de beauté. J’en ai déjà fait 3 dont le dernier ce matin. C’est vrai que c’est agréable de se faire chouchouter pendant 1 h 30. Ce serait bien que je continue à y aller après (une fois par mois ?). Après, savoir si cela fait vraiment quelque chose à la peau du visage et du cou, je ne sais pas, mais on sort de là détendu. J’ai pris rendez vous pour la dernière séance de mon abonnement dans un mois, mais cette fois pour nous deux, avec mon chéri…

Posté par dupdup1000 à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 février 2009

Trop vite

Je parle vite. Oui, je sais, trop vite. Mais qu’y puis-je ? J’ai beau faire attention, notamment au téléphone, j’ai tendance à vite reprendre le flot naturel de mon débit. Je n’en fais pas un complexe, contrairement à certains que cela handicape pour la prise de parole.

Je pense que c’est un peu de famille. Tout le monde parlait relativement vite à la maison.

J’associe cela à une impulsivité et à un dynamisme naturels, le besoin de ne pas perdre de temps et de vouloir aller droit au but, mais c’est peut-être tout simplement un problème de respiration ! Clin d'oeil Et lorsque je suis en contact avec des personnes qui parlent particulièrement lentement, j’ai le sentiment qu’elles s’écoutent discourir et j’ai envie de finir leurs phrases.

Il arrive que les nouvelles personnes que je rencontre soient surprises et pensent que je suis énervée, alors que quand je le suis, ça va encore plus vite ! Rire

Posté par dupdup1000 à 19:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

11 février 2009

A mon biquet (ma maman)

Tu te bats depuis plus de 25 ans contre une saleté de maladie, le cancer. Tu as connu les séries d’examens qui reportent chaque fois la date d’un éventuel diagnostic et qui font prendre tout le sens du mot patient, les rendez-vous avec les professeurs, tous plus chevronnés les uns que les autres, pas toujours d’accord d’ailleurs, la chimiothérapie avec la perte de tes cheveux, les nausées, la diminution de l’appétit car tous les aliments ont le même goût, les rayons X et leurs conséquences, … Opérée lourdement en 1985, à l’âge de 46 ans, la maladie te laisse un répit. Les médecins disent même qu’au-delà de 10 ans, la récidive est quasi-nulle. Mais toi, tu es un cas ! 15 ans après, la revoilà. Re-examens, re-attente, re-traitements, re-bagarre. Tu l’as combattue et vaincue une première fois, il n’y a pas de raison que cela ne soit pas le cas à nouveau. 1 m 56 de courage et de volonté. Petite mais costaude. Un modèle pour tes filles. On t’aime si fort. Un nouveau répit puis après 7 ans, ça recommence ! Et toi, fataliste devant l’adversité, tu te bats encore et encore. 2 ans encore après,  aujourd’hui, elle est encore là… Mais toi aussi et toujours décidée à continuer le combat, car c’en est un. Chapeau bas.

Posté par dupdup1000 à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


08 février 2009

Brushing (suite)

Je ne sais pas me coiffer, je vous l’ai expliqué. Alors, il y a 10 jours, j’ai acheté un sèche-cheveux avec une brosse au bout (enfin 2, de 2 grosseurs différentes à choisir en fonction de la longueur du cheveu) qui tourne dans les 2 sens. Et bien, je l’ai utilisé déjà 4 fois et c’est génial. Je gagne 10 minutes sur le temps d’un brushing ! 20 minutes les bras en l’air au lieu de 30, ce n’est pas négligeable et le résultat est plutôt pas mal (enfin, de mon point de vue et en comparaison avec ce que je sais faire (ou pas), bien sûr Tire la langue).

Posté par dupdup1000 à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Mars et Vénus

J’avais lu, il y a déjà un moment, « les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus » de John Gray. Récemment, les enfants nous ont offert pour notre anniversaire, 2 places pour le spectacle « Mars et Venus ». Paul Dewandre, seul sur scène, se met dans la peau d’un professeur face à des élèves et explique les points essentiels du livre, qui portent sur les rapports entre les hommes et les femmes. Mon chéri, qui à mon grand regret, n’a jamais lu le livre, a donc eu un aperçu de son contenu par ce spectacle. Nulle embuscade de ma part, je ne suis pas intervenue dans le choix. On a ri, on a discuté, on s’est reconnu dans les situations évoquées, on a vu et entendu les autres couples présents rire et débattre des mêmes sujets.

Paul Dewandre (http://www.dewandre.fr) résume sur un tableau les grandes oppositions entre les hommes et les femmes, oppositions qui expliquent les difficultés à se comprendre et donne certaines clés :

 

L’homme est séquentiel                                    ≠        la femme est multi-tâches 

L’homme règle ses problèmes seul                             la femme a besoin d’en parler (image de la vague) 

L’homme est rationnel                                                la femme est émotionnelle 

L’homme a besoin de CONFIANCE                             la femme a besoin de COMPREHENSION 

et d’APPRECIATIONS (lui dire que c’est bien)                     et d’ATTENTIONS 

(l’homme est un dauphin qui a besoin                        (La femme est un jardin qu’il faut entretenir) 

de nourriture/appréciations)

 

On a passé une très bonne soirée. Juste une chose, JP n’a toujours pas lu le livre. Clin d'oeil

 

Posté par dupdup1000 à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 février 2009

Le conte de l'amour et du temps

Voici un texte que je trouve très beau et que j’avais utilisé dans le cadre du jeu piste pour nos 10 ans de mariage. Il est extrait du livre "la sagesse des contes" d’Alexandro Jodorowsky. Qu’en pensez-vous ?

Il était une fois, une île où tous les différents sentiments vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l’Amour y compris. Un jour on annonça aux sentiments que l’île allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l’Amour resta. L’Amour voulait rester jusqu’au dernier moment. Quand l’île fut sur le point de sombrer, l’Amour décida d’appeler à l’aide.

La Richesse passait à côté de l’Amour dans un luxueux bateau. L’Amour lui dit, “Richesse, peux-tu m’emmener?” “Non car il y a beaucoup d’argent et d’or sur mon bateau. Je n’ai pas de place pour toi.”

L’Amour décida alors de demander à l’Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau, “Orgueil, aide moi je t’en prie !” “Je ne puis t’aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau.”

La Tristesse étant à côté, l’Amour lui demanda, “Tristesse, laisse moi venir avec toi.”. “Ooh… Amour, je suis tellement triste que j’ai besoin d’être seule !”

Le Bonheur passa aussi à côté de l’Amour, mais il était si heureux qu’il n’entendit même pas l’Amour l’appeler !

Soudain, une voix dit, “Viens Amour, je te prends avec moi.” C’était un vieillard qui avait parlé. L’Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu’il en oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu’ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s’en alla. L’Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir “Qui m’a aidé?” “C’était le Temps” répondit le Savoir. “Le Temps?” s’interrogea l’Amour. “Mais pourquoi le Temps m’a-t-il aidé?” Le Savoir sourit plein de sagesse et répondit : “C’est parce que Seul le Temps est capable de comprendre combien l’Amour est important dans la Vie.”

Posté par dupdup1000 à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 février 2009

Vieux chien

Pastel devient vieille. 9 ans et demi déjà et pour un labrador c’est pas mal. Plus les chiens sont grands, moins ils vivent vieux d’après le vétérinaire. Elle devient incontinente mais comme elle reste propre, elle aboie pour sortir et elle aboie pour rentrer. Le problème c’est qu’elle aboie maintenant à minuit et à 4 h du matin. Et tant qu’on ne descend pas elle aboie. Super !

Posté par dupdup1000 à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Petites bêtes

J’aime le soleil, je l’ai déjà écrit, mais ce que j’aime moins et qui va malheureusement de pair avec le retour des beaux jours, ce sont les petites bêtes qui reviennent. Mouches, moucherons, moustiques, guêpes, taons, toutes espèces volantes et tournicotantes autour de vous et principalement si vous êtes en train de manger à l’extérieur. Encore dehors, elles sont chez elles, mais quand elles rentrent dans la maison, qu’elles tournent dans la pièce incessamment et ignorent la fenêtre que vous leur ouvrez et qu’elles continuent de taper contre la vitre restée fermée. Et la nuit, les moustiques qui vous empêchent de dormir, où vous vous planquez sous les draps et que malgré cela, vous vous retrouvez avec des traces de piqûres le lendemain, encore que moi, j’ai de la chance, les moustiques, ils ont l’air de préférer la peau de mon époux, question de température du corps plus élevée, à ce qu’il paraît.

Posté par dupdup1000 à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,